Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lectures-romans

Les 100. Retour 

Publié le par Doc Bird

« Les 100. Retour » de Kass Morgan, éditions Robert Laffont

 Résumé : Rien ne va plus sur la colonie avec le manque d’oxygène, et chacun essaie de trouver sa place à bord des capsules pour aller sur terre. Les 100 voient alors avec stupeur les capsules arriver sur terre, se demandant si leurs proches sont à leur bord. Mais rien ne se passe comme ils auraient pu l’imaginer…

Mon avis : Les capsules venant de l’espace arrivent sur terre, et c’est la grande catastrophe ! L’atterrissage se passe mal pour les capsules, il y a de nombreux blessés, et les 100 découvrent que leurs proches ne font pas partie des passagers.

Wells comprend alors qu’il ne reverra jamais son père, le chancelier, et que ce dernier est condamné à une mort certaine dans l’espace. Seuls Glass et Luke font partie des gens que Wells connaît.

Mais le pire est à venir, car Wells découvre avec stupeur que le vice-chancelier a atterri avec des gardes, et qu’il compte bien reprendre les lois et les règles de la colonie, en commençant par emprisonner Bellamy qui est accusé du tir sur le vice-chancelier. Le verdict ? Une mort certaine. Alors Wells et Clarke décident de faire évader Bellamy, et de chercher refuge auprès des Nés-Terre, Sasha lui disant que ces derniers les accueilleront.

Ce tome 3 est tout en tension, avec l’arrivée du vice-chancelier sur terre, qui décide de reproduire la vie de la colonie sur terre, sans prendre en compte les nouvelles données. Le résultat sera cauchemardesque… Mais nos héros ne se laisseront pas abattre, malgré les immenses douleurs et les deuils.

Ce tome 3 pourrait tout à fait clôturer la série, mais j’ai vu qu’il existait un tome 4. Aventure à suivre donc…

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Sauveur & Fils, saison 5 

Publié le par Doc Bird

« Sauveur & Fils, saison 5 » de Marie-Aude Murail, éditions L’Ecole des loisirs

Résumé : Sauveur continue de recevoir ses anciens patients, et des nouveaux arrivent, notamment une nouvelle patientelle qui semble croire que Sauveur est aussi psychologue des animaux, et qu’il peut faire des miracles !

Mon avis : J’avais attendu avec impatience de pouvoir lire cette saison 5, car je suis une grande fan de la série !

Cette fois-ci, Sauveur va découvrir avec surprise que des gens pensent qu’il est capable de faire de la psychologie pour ou avec les animaux.

Comme Louane, qui pense qu’elle a besoin d’un animal en soutien émotionnel, et qui attend de Sauveur qu’il la conseille sur l’animal à choisir, et qui a peur en même temps qu’une main ne l’attire à l’intérieur de la cuvette des toilettes.

Ou comme un monsieur qui pense que son perroquet devenu dépressif pourra retrouver la parole grâce à Sauveur. Et d’ailleurs ce dernier va faire des miracles, et va même finir par recueillir un chat !

Et il revoie aussi d’anciens patients, comme Elliott, anciennement Ella.

Et il y a aussi du changement dans la famille, avec Louise qui est enceinte de Sauveur, Alice amoureuse de son professeur de français, Paul et Lazare qui entrent au collège et commencent à s’éloigner l’un de l’autre.

Bref, une saison 5 aussi riche en événements que les précédentes, mettant toujours en avant des sujets d’actualité, comme le déni de grossesse, les bébés congelés, le sexe, le genre, la sexualité, le changement de sexe, l’écriture d’un livre pour ados qui tourne au drame, car décrié comme sexiste.

Une pépite à lire !

Partager cet article
Repost0

Les 100. 21e jour

Publié le par Doc Bird

« Les 100. 21e jour » de Kass Morgan, éditions Robert Laffont

Résumé : Les 100 ont découvert qu’ils n’étaient pas seuls sur terre, et comprennent vite que certains humains Nés-Terre leur sont très hostiles. Parviendront-ils à se faire une place ?

Mon avis : Dans ce tome 2, les 100 découvrent que d’autres humains vivent sur terre, et qu’ils ne sont donc pas seuls. Mais malheureusement, ils vont découvrir rapidement que ces hommes, qu’ils surnomment les Nés-Terre, leur sont hostiles.

Entre la mise à feu du campement, et l’enlèvement d’Octavia, Bellamy devient fou, et est prêt à tout pour retrouver sa sœur. D’ailleurs, les 100 arrivent à faire prisonnier une jeune fille Née-Terre, Sasha, qui semblait les espionner. Pourra-t-elle mener Bellamy dans son camp pour retrouver sa sœur ?

Et les 100 vont aussi découvrir que les Nés-Terre se sont divisés, suite à l’arrivée d’hommes de l’espace un an auparavant, et Clarke se prend à espérer que ses parents soient eux aussi sur terre, arrivés avant elle, et non condamnés à mort dans l’espace.

Par ailleurs, Glass, restée dans l’espace par amour pour Luke, va découvrir avec les autres habitants de la navette que le temps leurs est compté, car l’oxygène se raréfie à bord.

La série est vraiment passionnante, entre l’idée de l’auteur de faire venir sur terre des hommes venus de l’espace suite aux radiations atomiques, et celle d’humains qui sont restés sur terre et ont pu survivre malgré tout.

L’aventure est prenante, entrecoupée de romance, que j’apprécie un peu moins, mais qui plaira sûrement aux ados.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

 Les 100

Publié le par Doc Bird

« Les 100 » de Kass Morgan, éditions Robert Laffont

Résumé : Depuis 300 ans, les hommes qui ont pu échapper à l’univers nucléaire sur terre vivent dans l’espace. Et le chancelier a décidé d’envoyer sur terre 100 personnes, de jeunes adolescents coupables mis à l’isolement, qui risquent la peine de mort, pour avoir transgressé les règles. Ils sont envoyés sur terre afin de vérifier si le reste de la colonie peut s’y implanter. Survivront-ils sur terre ou mourront-ils à cause des radiations ?

Mon avis : Voici une série adaptée à la télévision dont j’avais entendu parler, et j’ai pu emprunter le tome 1 à la médiathèque pour me faire une idée.

Après une guerre nucléaire qui a éradiqué toute l’espèce humaine, seuls quelques milliers d’humains ont pu prendre place à bord d’une navette pour pouvoir survivre dans l’espace. Depuis 300 ans, la communauté s’est agrandie, mais pas trop non plus, avec des règles drastiques pour que les humains ne se reproduisent pas trop afin d’éviter la saturation. Mais comme sur terre auparavant, il y a différentes catégories de gens, disposant de plus ou moins de privilèges.

Une centaine d’adolescents a été mise à l’isolement suite à une transgression des règles, et ils vont être envoyés sur terre pour tester si les hommes peuvent de nouveau habiter la planète Terre. Parmi eux, Clarke qui a perdu ses parents suite à une dénonciation sur leurs travaux sur le nucléaire, Wells, fils du chancelier, qui a réussi à se faire arrêter par amour pour Clarke, et prêt à aller sur terre, Bellamy qui veut réussir à intégrer la navette à destination de la terre pour pouvoir protéger sa petite sœur, et Glass, amie de Wells, qui devait faire partie des 100, mais a réussi à s’échapper in extremis.

Chaque chapitre va faire alterner la voix de chacun de ces personnages, permettant d’avoir un aperçu de la situation aussi bien sur terre que dans l’espace. Les relations entre les personnages sont complexes, et ils sont tous liés par leur passé et leurs actions passées, et vont devoir apprendre à vivre dans une nouvel environnement, dont on ne sait pas s’il est viable ou pas.

Un bon moment de lecture, dans un récit d’anticipation plein d’aventures, plutôt réaliste, et avec une fin qui donne envie d’en savoir plus sur le destin de nos héros, sur terre ou dans l’espace, face à de nombreux dangers.  

Un extrait :

Tu dois t’autoriser à être heureuse. Sinon, la vie n’a plus de sens.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Nous sommes l’étincelle

Publié le par Doc Bird

« Nous sommes l’étincelle » de Vincent Villeminot, éditions Pocket jeunesse

Résumé : En 2025, une partie de la jeunesse dans le monde décide de faire sécession avec le reste de la société, et de partir vivre dans la nature. 2061 : trois enfants vivant en autarcie avec leurs parents dans la forêt se retrouvent capturés par des braconniers. Ce récit sera l’occasion de faire des allers retours entre passé et présent.

Mon avis : Voici un roman atypique et un peu déroutant dans lequel j’ai eu du mal à rentrer.

L’auteur fait de nombreux allers retours entre présent et passé, dans un roman d’anticipation qui mêle espoir et résignation. Les chapitres alternent différentes époques et personnages, et les liens entre tous ne seront révélés que progressivement, ce qui m’a un peu gênée et perdue au cours de ma lecture.

Tout commence en 2061, avec trois enfants, Montana, Dan et Judith, qui vivent dans la forêt avec leurs parents, mais se retrouvent capturés par des braconniers. Leurs parents vont se lancer sur leurs traces pour tenter de les délivrer. Leur présence dans la forêt, loin des technologies, et en harmonie avec la nature, est liée à des événements qui se sont déroulés en 2025, quand une partie de la jeunesse s’est révoltée contre la société établie, et a décidé de partir dans la campagne et dans la nature pour rompre avec la société de consommation. Mais seulement une poignée est restée, certains ne supportant pas longtemps les conditions de vie, et la réalité et la dureté de la société les rattrapant.

Le récit fait le portrait d’une société dure et violente, où la loi du plus fort règne, et où la répression est forte, laissant peu d’espoirs. L’utopie des jeunes s’est réalisée, mais n’a guère duré, rattrapée par la vie.

Ce roman permet de se poser des questions sur notre société et ce que nous voulons collectivement en faire, sur la répartition des richesses, la violence, la vie en société… Un roman à la construction assez complexe, qui montre la violence à l’état pur à certains moments, que je réserverais plutôt à un public à partir du lycée.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

13 Reasons Why

Publié le par Doc Bird

« 13 Reasons Why » de Jay Asher, éditions Albin Michel, collection Litt’

Résumé : Clay reçoit par la poste un étrange colis qu’il déballe avec la joie de la découverte. A l’intérieur, des cassettes audio. Il les écoute, et entend avec stupeur la voie d’Hannah, une fille de sa classe pour qui il avait des sentiments, et qui s’est suicidée. Le choc est terrible, car Hannah va expliquer les raisons de son geste, et si vous êtes un des destinataires, c’est que vous y avez contribué.

Mon avis : J’avais beaucoup entendu parler de ce roman, qui a été à l’origine de la série sur Netflix, et que beaucoup d’élèves connaissent.

Le lecteur découvre avec Clay les enregistrements d’Hannah, entrecoupés des souvenirs et des réflexions de Clay, qui se demande à quel degré il a pu participer à son envie d’en finir. En tout cas, il a peur, et il ne sait pas ce qu’il a pu faire.

Le récit est divisé en chapitres, qui correspondent chacun à une face de chaque cassette, où Hannah va expliquer depuis le début l’enchaînement des faits qui a mené à sa mort. Et personne ne sera épargné, entre le petit ami qui se vante d’avoir obtenu plus qu’un baiser et fait courir des rumeurs, le voyeur qui prend des photos d’elle chez elle le soir, ses amis qui la laissent seule, une copine qui se sert d’elle quand elle a besoin, mais fait aussi courir des rumeurs… Le lecteur entre ainsi de plein pied dans les étapes du harcèlement, qui commence par quelques faits épars, mais qui grandit au fur et à mesure…

Et Clay, de quoi est-il coupable ? D’avoir été amoureux d’Hannah ? De ne pas avoir compris à quel point elle avait mal ? Vous le découvrirez en lisant ce roman, que j’ai trouvé très bien fait, prouvant que le harcèlement provient de petites actions, qui toutes mises ensemble sont répétitives, font un effet boule de neige pouvant mener au pire.

Seul bémol : le contexte est parfois un peu trop américain à mon goût, pouvant éloigner le lecteur français qui ne vit pas certaines situations typiquement américaines.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Moxie

Publié le par Doc Bird

« Moxie » de Jennifer Mathieu, éditions Milan

Résumé : Dans son lycée aux Etats-Unis, où les garçons font la loi et peuvent tout se permettre, et où l’équipe de football est la star de la ville, Vivian se fait discrète. Jusqu’au jour où elle en a marre du sexisme revendiqué et décide de se révolter.

Mon avis : Le titre de ce roman, Moxie, signifie « un caractère audacieux d’une personne prête à défendre ses convictions envers et contre tous ». Et c‘est ce que va devenir Vivian, ainsi que d’autres filles du lycée, qui vont décider de faire entendre leur voix et de se rebeller contre l’ordre établi qui les opprime.

Au départ, Vivian est plutôt une jeune fille très réservée qui veut rester invisible aux yeux des autres, surtout des garçons. Mais entre ces derniers qui se permettent des remarques sexistes à tout bout ce champ, les attouchements, et la politique très sévère du lycée au sujet des tenues des jeunes filles, et son aveuglement par rapport aux différentes situations, Vivian va sentir s’éveiller en elle l’étincelle de la révolte.

Elle va décider d’écrire une fanzine, qu’elle photocopie et dépose dans les toilettes des filles, pour que celles-ci commencent à réagir. D’abord en arborant des étoiles dessinées sur le bras pour montrer qu’elles veulent plus de droits, puis en mettant en place d’autres actions. Progressivement, malgré leurs peurs et leurs frilosités, et la crainte des représailles, les jeunes filles vont vouloir faire valoir leurs droits, et devenir des défenseuses du féminisme.

Voici un roman coup de cœur qui incite à la révolte pacifique pour défendre le féminisme : non les femmes ne sont pas des objets, non elles ne se cantonnent pas aux tâches ménagères, non elles ne sont pas consentantes, mais oui elles ont leurs propres avis, oui elles ont le droit d’être libres !

Un superbe roman à mettre entre toutes les mains, qui prouve que l’action collective peut fonctionner et met en avant les droits des femmes !

Le roman a été adapté en série sur Netflix. 

Partager cet article
Repost0

La tête sous l’eau

Publié le par Doc Bird

« La tête sous l’eau » d’Olivier Adam, éditions Robert Laffont

Résumé : Antoine et Léa sont frères et sœurs, et vivent avec difficulté leur déménagement de Paris pour un petit village au bord de la mer. Surtout Léa, qui un jour disparaît et que la police ne retrouve pas. Jusqu’au jour où elle est retrouvée dans une maison, et revient dévastée dans sa famille. Antoine s’interroge : que s’est-il passé ? Pourquoi sa sœur ne parle-t-elle pas de ce qui est arrivé ?

Mon avis : Voici un roman fort et poignant qui aborde le thème de l’enlèvement, et du retour à la vie d’une jeune fille qui a été enlevée et a subi des choses abominables.

Le récit croise les regard d’Antoine, qui a a vu sa vie bouleversée et brisée par la disparition de sa sœur, et qui a décidé de se vider la tête en se mettant au surf, et des extraits d’échanges de Léa, avec une mystérieuse personne qu’elle voudrait retrouver. Est-ce cette personne qui a enlevé Léa ? Est-ce arrivé à un autre moment ? Par qui ? Beaucoup de questions sont sans réponses.

Et voici que la police appelle : Léa a été retrouvée. Antoine en est heureux, mais retrouve une Léa maltraitée physiquement et psychologiquement, qui ne veut pas parler de ce qui lui est arrivé. Peu à peu, on comprend ce qui est arrivé, et Antoine comprend que Léa craint sans cesse que son ravisseur revienne et s’en prenne à sa famille pour se venger. Elle a aussi peur pour l’autre jeune fille qui a été enlevée avant elle par le même ravisseur, et qui est toujours sous sa coupe.

Le récit monte en intensité progressivement, entre le difficile retour à la vie de Léa, ses angoisses, et l’impression du lecteur, comme Antoine, que quelqu’un guette dans l’ombre. Un bon roman angoissant à lire !  

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Aussi libres qu’un rêve 

Publié le par Doc Bird

« Aussi libres qu’un rêve » de Manon Fargetton, éditions Castelmore

Résumé : Dans le monde du XXIème siècle, l’accès à un métier est réglementé par son mois de naissance. Si on a la chance d’être né en janvier, tous les métiers populaires sont possibles, mais si on naît au mois de décembre, on obtient le métier qui reste et dont personne ne veut. C’est ainsi que Minöa et Silneï, sœurs jumelles nées à quelques heures d’intervalle, se retrouvent avec deux destins bien différents, l’une naît en décembre, et l’autre en janvier. Mais toutes deux vont découvrir qu’elles n’aiment pas ces métiers imposés par la naissance, surtout après la rencontre de Kléano, un jeune chanteur d’un groupe de rock secret.

Mon avis : Ce roman, le premier écrit par Manon Fargetton, auteur que j’apprécie beaucoup, est édité chez Castelmore à destination des personnes dyslexiques ou en difficulté de lecture : police de caractère spécifique, espacement des mots, alignement des phrases…. Tout est pensé pour aider à la lecture.

L’histoire raconte comment deux sœurs et un chanteur de groupe de rock vont se rencontrer par le plus grand des hasards, et vont allier leur envie de changer le monde, et commencer à mener une rébellion contre un monde beaucoup trop étriqué, ne laissant aucune place au hasard ou au talent, et mettant les gens dans une case dès leur naissance. Et l’intrigue se complexifie rapidement, car les apparences sont trompeuses, et on découvre que le chef de région a triché à l’intérieur du système qu’il a élaboré lui-même. Mais avoir envie de se rebeller suffit-il ? Jusqu’où aller ? Et à quel prix ?

Un bon roman d’anticipation qui montre que réfléchir par soi-même et prendre en main sa destinée peut certes être effrayant, mais marque le début de l’autonomie vers une vie plus épanouie.

L’avis de Manou, qui m’a donné envie de lire ce titre, c’est par ici : 

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

 Lou après Tout. Livre 2 : La communauté

Publié le par Doc Bird

« Lou après Tout. Livre 2 : La communauté » de Jérôme Leroy, éditions Syros

Résumé : Dévastée par la mort de Guillaume, Lou décide de repartir vers la mer, se rappelant des moments de bonheur qu’elle y a vécu avec lui. Mais son chemin sera semé d’embûches et de pièges, étant maintenant seule.

Mon avis : Ce tome 2 est tout aussi passionnant que le précédent, avec le récit des aventures de Lou à partir de son départ de la villa Yourcenar.

Comme dans le tome 1, on sait une partie de ce qui va arriver à Lou, avec son arrivée au bord de la mer où elle veut se laisser mourir.

Mais un flash back nous ramène en arrière, et nous fait vivre tous les dangers qu’elle va rencontrer sur sa route : des Cybs et des Bougeurs, mais aussi un marchand d’esclaves qui va la capturer et souhaite la revendre. Le lecteur découvre alors que le danger vient non seulement des humains transformés en Cybs et en Bougeurs, mais aussi des humains eux-mêmes qui ont tendance à vouloir tirer partie du malheur des autres, pour s’en sortir. Et l’arrivée de Lou dans la communauté de Wim ne fera que conforter cette opinion, le chef de la communauté ayant édicté des règles qui l’arrangent et lui donnent un pouvoir absolu. Lou va aussi connaître l’amour avec Amir, mais cela pourra-t-il durer, avec le chef qui la surveille ? 

Dans ce tome 2, le lecteur vit le quotidien inquiétant de Lou, entre les dangers extérieurs, mais aussi intérieurs, car la solidarité ne fonctionne pas toujours parmi les hommes, et le pouvoir semble toujours pris par ceux qui sont les plus forts et font régner leur loi. C’est à désespérer de l’âme humaine. Heureusement certains résistent encore.

Une série à lire et à faire lire !

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>