Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lectures-bd

Fais pas ta gamine !

Publié le par Doc Bird

« Fais pas ta gamine ! », texte de Charlotte Bousquet, illustrations de Stéphanie Rubini, éditions Gulf Stream, collection Les Graphiques

Résumé : Annabelle est amoureuse de Léo, un nouvel élève, et lui aussi l’aime ! Ils sortent ensemble et c’est le bonheur, mais rapidement Léo commence à la toucher et à lui demander des choses qu’elle n’ose pas refuser.

Mon avis : Une fois de plus, ce titre de la collection Les Graphiques fait mouche en abordant avec sensibilité le thème du consentement.

Annabelle est heureuse de plaire à Léo et de sortir avec lui. Mais rapidement, les baisers ne suffisent pas, et Léo commence à la toucher, et quand elle réagit, il lui dit de ne pas faire sa gamine !

Un roman graphique fort et intéressant, à proposer aux 4èmes-3èmes pour aborder ce sujet, et montrer qu’il n’est pas normal qu’un garçon ne tienne pas compte de l’avis de la fille, et fasse du chantage sentimental.

A lire et à partager, pour que les choses changent, et que les filles osent exprimer leurs choix.

Un extrait : 

Parce que toutes les filles font ça. Parce que sinon ça veut dire qu’il me dégoûte. Pour lui prouver que je l’aime. Parce que j’ai la trouille de le perdre si je me comporte comme une gamine.

Publié dans Lectures-BD

Partager cet article
Repost0

 Les Semi-Déus, 1. La fabrique des enfants dieux 

Publié le par Doc Bird

« Les Semi-Déus, 1. La fabrique des enfants dieux », de Juliette Fournier et Jean-Gaël Deschard, éditions Vents d’Ouest

Résumé : A cause de mauvaises récoltes, Asmodée est vendue par son père à la reine Bérénice, qui va la transformer en Semi-Déus, lui donnant le pouvoir de se métamorphoser. Mais ce don, acquis au prix de nombreuses souffrances, sert surtout les intérêts de la reine.

Mon avis : Voici un premier tome d’une série au scénario original, mettant en avant des enfants qui ont été dotés de pouvoirs, comme celui de soigner, de dupliquer les objets, de lire dans les pensées, ou de se transformer, comme Asmodée.

Cette dernière a été vendue quand elle était petite à la reine, car sa famille risquait de mourir de faim à cause des mauvaises récoltes. La reine lui a fait boire un liquide qui l’a fait terriblement souffrir, et lui a donné le pouvoir de se métamorphoser en qui elle veut. Depuis, Asmodée vit sans la crainte de manquer de nourriture, et se met dans des situations impossibles avec son amie Oni, vendant des objets dupliqués qui ne durent que quelques heures.

Mais leurs pouvoirs suscitent la convoitise des royaumes voisins, qui aimeraient bien s’emparer de la formule permettant les transformations, tandis qu’à l’intérieur du royaume règne l’envie de régner à la place de la reine, les prétendants guettant dans l’ombre, même si la vieille reine semble avoir suffisamment de pouvoir pour faire régner la crainte dans les cœurs.

Ce premier tome d’introduction permet de mettre en place l’ambiance et les personnages, avec une reine méchante à souhaits, une jeune héroïne qui n’a pas froid aux yeux, des pouvoirs surnaturels, et des intrigues de palais intéressantes. Les symboles sont forts, comme celui de la reine-araignée qui englue dans sa toile tous ses sujets, et manipule les enfants à sa guise. Cela donne envie de savoir quel destin attend Asmodée.

Merci aux éditions Vents d’Ouest et à Babelio de m’avoir proposé cette BD dans le cadre du Masse Critique Graphique.

 

Partager cet article
Repost0

Heartstopper, Tome 4. Choses sérieuses

Publié le par Doc Bird

« Heartstopper, Tome 4. Choses sérieuses » de Alice Oseman, éditions Hachette

Résumé : Charlie et Nick sont en couple et vont pour la première fois être separés par les vacances de Charlie en Espagne. Nick veut avouer son amour à Charlie, tout en ayant peur de sa réaction, et Charlie se sent démuni par rapport aux troubles alimentaires de Nick qu’il ne sait pas comment aider.

Mon avis : Ce tome 4 aborde les sujets de l’anorexie, des troubles psychologiques, ainsi que de la mutilation, tout en faisant mûrir les deux garçons, tournés exclusivement l’un vers l’autre, mais qui vont aussi devoir apprendre à laisser la main aux autres pour essayer de résoudre des problèmes trop compliqués à gérer seuls.

Nick est beaucoup dans l’émotion et a peur de se sentir blessé et rejeté par Charlie, et Charlie ne sait comment aider Nick, car il voit bien qu’il ne va pas bien. En plus, Charlie doit aussi faire avec son frère jaloux et un père absent à qui il n’a encore révélé sa bisexualité. Nick, lui, est bien entouré avec sa famille, malgré les conflits avec sa mère, mais il peut compter sur sa sœur pour l’aider à aller de l’avant.

J’ai trouvé intéressant que ce tome 4 mette en avant les troubles alimentaires et le mal-être chez un garçon, car c’est souvent moins abordé que chez les filles. Nick va accepter l’aide, et va aller dans un hôpital spécialisé, tout en ayant un suivi psychologique. Cela sera compliqué, avec des moments de rechute, mais l’amour qui l’entoure va l’aider.

Une série de qualité à présenter à nos élèves. J’attends avec impatience de lire le cinquième tome.

Un extrait : 

Tu peux demander ce dont il a besoin pour faciliter les choses, rester à ses côtés malgré les difficultés. Tout en sachant que parfois, les gens ont besoin de l’aide de plus d’une personne. C’est ça l’amour, mon chéri. 

Publié dans Lectures-BD

Partager cet article
Repost0

 Elles 1. La nouvelle(s)

Publié le par Doc Bird

« Elles 1. La nouvelle(s) », scénario de Kid Toussaint, dessins d’Aveline Stokart, éditions Le Lombard

Résumé : Elle fait sa rentrée dans un nouvel établissement. Elle va tout de suite se faire des amis. Mais rapidement, Elle va changer de comportements, parfois plusieurs fois par jour, de façon inexplicable. Car cinq personnalités vivent en elle, sans qu’elle le sache…

Mon avis : Voici une BD dont j’avais beaucoup entendu parler, et qui m’a tout de suite intriguée par son résumé, et par sa couverture où on voit cinq Elle différentes.

Elle essaye de vivre de façon stable et équilibrée, mais dès qu’elle ressent beaucoup de stress, tout dérape. C’est comme si d’autres personnalités s’emparaient d’elle à son insu, et chacune a son propre caractère. Elle est au départ plutôt cool et sympa, mais peut laisser la place à une Elle exubérante et pleine d’humour, ou vindicative et hargneuse, ou silencieuse, ou triste et angoissée. Et il semblerait qu’une sixième personnalité soit aux commandes, et semble vouloir dominer toutes les autres.

Un tome 1 plein de mystère qui donne envie de savoir pourquoi Elle est comme cela, et quel est le secret de ses origines. Je lirai la suite avec plaisir. Et c'est un gros succès au CDI ! 

Publié dans Lectures-BD

Partager cet article
Repost0

Ninn, 5. Magic City

Publié le par Doc Bird

 « Ninn, 5. Magic City » de Johan Pilet et Jean-Michel Darlot, éditions Kennes

Résumé : Ninn part avec ses amis de la surface dans les mondes lointains, à la recherche d’un ancien parc d’attraction. Ils vont y rencontrer des enfants fournis en pâture à un monstre, le Kreuz.

Mon avis : Je suis toujours ravie de retrouver Ninn pour nous emmener dans des mondes lointains, mais inquiétants.

Et ce tome 5 est aussi très sombre, avec la découverte d’un ancien parc d’attraction assez effrayant, où les nuits sont dangereuses. C’est là que règne le Kreuz, que personne n’a encore croisé, mais qui fait disparaître des enfants chaque année, semblant se nourrir d’eux.

Ninn et ses amis, accompagnés du tigre blanc, vont alors aider les enfants à découvrir ce qui se passe vraiment.

Ce tome 5 est encore une réussite et on en redemande !

Publié dans Lectures-BD

Partager cet article
Repost0

Heartstopper, Tome 3. Un voyage à Paris

Publié le par Doc Bird

 

« Heartstopper, Tome 3. Un voyage à Paris » de Alice Oseman, éditions Hachette

Résumé : Nick et Charlie vont passer plusieurs jours à Paris, grâce au voyage organisé par leur école. Ce sera pour eux l’occasion d’apprendre à mieux se connaître.

Mon avis : Je poursuis avec toujours autant de plaisir cette série.

Dans ce tome 3, Nick et Charlie vont pouvoir passer du temps ensemble, car ils vont participer à un voyage scolaire à Paris. Ils vont donc vivre ensemble quelques jours, et surtout apprendre à mieux se connaître.

Ils vont aussi devoir apprendre à être discrets sur leur relation, car Nick n’est pas encore prêt à révéler à tout le monde son amour, et Charlie craint que Nick vive la même situation de harcèlement que lui. Tous deux vont progressivement apprendre à lâcher prise, et à surmonter les difficultés. Mais rien n’est gagné d’avance.

Par ailleurs, Tao et Ella vont aussi avancer vers une relation.

Ce tome 3 est intéressant, car il parle de la difficulté de faire son coming out, mais aussi des conséquences du jugement des autres, voire du harcèlement.

Charlie va en effet évoquer ses soucis de scarification, et aussi ses troubles alimentaires, pensant pouvoir contrôler quelque chose de sa vie avec la nourriture.

Un roman graphique très intéressant pour montrer la difficulté de vivre sa sexualité quand elle est différente de celle d’une société hétéronormée. On y parle homosexualité, bisexualité et aussi transsexualité.

A suivre !

Publié dans Lectures-BD

Partager cet article
Repost0

Télémaque, 4. L’impossible retour

Publié le par Doc Bird

« Télémaque, 4. L’impossible retour », scénario de Kid Toussaint, dessin de Kenny Ruiz, couleurs de Noiry, éditions Dupuis

Résumé : Télémaque a enfin retrouvé son père, Ulysse, et ce dernier va lui raconter ce qui lui est arrivé. Mais Télémaque n’accepte plus la guerre, et va essayer avec ses amis de changer les choses.

Mon avis : Ce tome 4 termine un premier cycle de la série, avec les jeunes héros de l’histoire qui vont mettre en avant la solidarité, l’envie de vivre en paix, les droits de chacun à disposer de son destin, surtout si on est une femme.

Après avoir essayé de discuter et de parlementer avec les adultes, nos jeunes héros vont décider d’agir par eux-même pour arrêter le cycle des guerres inutiles, et proposer un autre monde.

Le tome 4 termine vraiment l’histoire sans mettre de suspense qui pourrait donner des pistes pour la suite éventuelle de la série, ce que j’apprécie, car c’est de plus en plus rare.

Une très belle série à lire !

Publié dans Lectures-BD

Partager cet article
Repost0

L’amour en équation, 1. Dans la bulle d’Emilie

Publié le par Doc Bird

« L’amour en équation, 1. Dans la bulle d’Emilie », scénario de Camomille, dessin et couleur de Clara Lang, éditions Delcourt

Emilie, autiste Asperger, vit seule avec sa grand-mère et son chat. Mais celle-ci tombe gravemement malade et lui demande de trouver quelqu’un avec qui se mettre en couple, car elle a peur de laisser sa petite-fille seule, sans personne pour veiller sur elle. Cette demande représente un énorme défi pour Emilie, qui a ses habitudes, n’aime pas communiquer avec les autres, et limite au maximum ses interactions au travail. Emilie part alors en quête de l’amour, mais ne sait pas comment s’y prendre. Et si elle essayait par commencer à trouver des amis ?

J’ai bien apprécié cette BD qui aborde le thème de l’autisme chez une jeune adulte, Emilie. Même si j’ai trouvé la demande de la grand-mère un peu trop brusque et précipitée (pourquoi demander à chercher un petit ami, et non pas commencer par des amis tout simplement ? ), la quête d’Emily est touchante, celle-ci devant essayer d’approcher les autres, et se posant des questions sur la sexualité. Elle va d’ailleurs en faire l’expérience, mais aussi chercher ce qu’est l’amour dans les livres. Le passage avec les citations d’Ovide, qui montrent combien ce sont souvent des livres écrits par des hommes, où la femme reste dans le rôle d’objet ou de proie à chasser ou apprivoiser, prouve qu’il y a encore du chemin à parcourir. Dans sa recherche, Emilie va rencontrer de nouvelles personnes, se faire des amis, expérimenter l’amour sous différentes facettes, et on sent qu’elle va découvrir de nouvelles choses, quand on arrive à la fin. Un tome 2 est paru, et un tome 3 prévu.

Un titre intéressant pour découvrir l’autisme de l’intérieur, les difficultés ressenties au quotidien quand les habitudes sont dérangées, le bruit trop fort, ou la difficulté à décoder les expressions ou l’humour décalé. Les pages documentaires proposées en fin d’ouvrage, présentant les troubles autistiques, permettent aussi d’en savoir plus. Et c’est aussi la première fois que je lis un titre qui aborde amour et autisme.

Merci à Babelio et aux éditions Babelio de m’avoir proposé la lecture de cette BD.

Partager cet article
Repost0

 Heartstopper, Tome 2. Un secret

Publié le par Doc Bird

« Heartstopper, Tome 2. Un secret » de Alice Oseman, éditions Hachette

Résumé : Suite au baiser entre Charlie et lui, Nick se retrouve à devoir faire face à de nouveaux sentiments. Sera-t-il prêt à assumer son amour naissant ?

Mon avis : Ce tome 2 met en avant la révélation des sentiments de Nick pour Charlie. Charlie se désespère de perdre un ami en ayant embrassé Nick, et Nick découvre qu’il tient beaucoup à Charlie, qu’il a des sentiments, et qu’en fait il est amoureux !

Plein de pensées tourbillonnent dans sa tête, car il aime Charlie, mais il sait qu’il aime aussi les filles. Il doit alors réfléchir à son identité, fait des recherches, et découvre qu’il est bisexuel.

C’est aussi très difficile d’assumer pour lui au grand jour ses sentiments pour Charlie, car il a peur du regard et du jugement des autres, surtout avec des amis qui ne semblent absolument pas prêts à l’accepter, tellement ils sont hétéronormés.

J’avoue que je craque pour cette belle histoire d’amour car l’auteur prend le temps de développer la relation et toutes les questions qui vont avec, permet de montrer les différentes facettes de l’identité sexuelle, et montre qu’il est difficile de faire son coming out dans notre société.

Une belle lecture à proposer aux ados.

Un extrait :

Ben… tu pourrais être bisexuel ? Ou autre chose ! Il y a plein de formes de sexualité. Il n’y a pas que les modes « gay » ou « hétéro » !

Publié dans Lectures-BD

Partager cet article
Repost0

Les cahiers d’Esther. Histoires de mes 15 ans

Publié le par Doc Bird

« Les cahiers d’Esther. Histoires de mes 15 ans » de Riad Sattouf, éditions Allary

Résumé : Esther est désormais en 3ème, devient plus indépendante, souhaite faire une belle fête pour son anniversaire. Mais le Covid arrive et va tout chambouler.

Mon avis : A ma grande surprise, j’apprécie de plus en plus Esther au fur et à mesure qu’elle grandit. Elle mûrit de plus en plus, et a des réflexions de plus en plus poussées sur elle et sur le monde qui l’entoure.

Elle reste bien sûr une adolescente, et avec elle, je me mets aussi à jour sur les stars du moment, comme la youtubeuse Lena Situations.

Esther va aussi vivre le coronavirus, simple maladie lointaine qui va finir par la toucher dans sa vie quotidienne, entre son père hypocondriaque, les cours en visio, ou les rayons de supermarchés dévalisés.

Le tome se termine avec son entrée en seconde, et j’espère suivre ses chroniques de vie  de ses 16 ans, reflets du temps et de son époque.

Publié dans Lectures-BD

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>