Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lectures-contes

Mukashi Mukashi : Contes du Japon, Recueil 1

Publié le par Doc Bird

« Mukashi Mukashi : Contes du Japon, Recueil 1 » d’Alexandre Bonnefoy, éditions Issekinicho

Résumé : 3 contes populaires du Japon, où un garçon pas plus grand qu’un pouce réalise son rêve de devenir samouraï, une jeune femme risque de devoir quitter son mari à cause d’un secret honteux, et un mille-pattes doit partir chercher le médecin pour son ami malade.

Mon avis : Je ne connaissais pas les éditions Issekinicho jusqu’à ce que je croise un jour leur stand au Salon du livre de Montreuil, et j’étais tombée sous le charme de recueils de contes traditionnels japonais, avec les superbes illustrations de couverture. Et Mukashi mukashi signifie tout simplement Il était une fois. J’ai alors acheté le tome 1 pour le CDI, et ai pu découvrir trois contes qui ont en commun de faire preuve de beaucoup d’humour.

Dans le premier « Issun Bôchi », on rencontre un jeune garçon pas plus gros qu’un pouce qui va faire preuve de beaucoup de courage pour réaliser son rêve de devenir samouraï.

Dans le second « Un mariage venteux », une jeune mariée cache le fait qu’elle fait des pets monstrueux qui font tout envoler, et lorsque sa belle-famille s’en aperçoit, ils lui ordonnent de partir, mais ses pets se révéleront aussi utiles.

Enfin, dans « Le voyage du mille-pattes », un mille-pattes doit aller rapidement quérir un médecin pour son ami cafard qui ne sent pas bien du tout, mais pourquoi ne revient-il pas ?

Ces trois contes sont adaptés à partir de 5 ans, mais ils peuvent aussi être lus par de petits lecteurs, ou tout simplement servir de support à une sieste contée.

En tout cas, je suis fan : les histoires sont courtes et rigolotes, et les illustrations sont pleines de couleurs lumineuses et de pep’s !

Partager cet article
Repost0

Ali Blabla

Publié le par Doc Bird

« Ali Blabla » d’Emmanuel Trédez, illustrations de Benoit Perroud, éditions Didier Jeunesse, collection Mon Marque-Page +

Résumé : Ali refuse d’épouser la fille du grand vizir, même si son père veut lui imposer ce mariage. Alors il décide de s’enfuir, emportant avec lui son argent et son dromadaire. Mais son frère jumeau décide de profiter de l’occasion pour se faire passer pour lui et prendre sa place. C’est le début d’aventures savoureuses et inédites…

Mon avis : Bienvenue dans le monde des mille et une nuits, version humour et aventures désopilantes !

Vous ferez la connaissance d’Ali et de son frère jumeau Ahmed, verrez des manigances et des intrigues, croiserez un dromadaire caustique qui parle, des lampes magiques aux génies pas toujours très inspirés, des tapis volants, un commerce qui s’ouvre avec un code secret portant un nom de graine, et rencontrerez l’amour et la poésie. Tout cela dans un conte réjouissant qui vous fera sourire et vous mettra de bonne humeur.

Ali se voit imposer un mariage avec la fille du grand vizir. Il décide alors de fuir et de prendre sa vie en main, et commence une nouvelle vie de marchand bonimenteur, qui va lui donner son surnom d’Ali Blabla, tellement il parle. Ses affaires commencent à prospérer, quand il va rencontrer une jolie servante de la fille du vizir, dont il va tomber amoureux, et qu’il veut séduire en racontant une histoire qui l’oblige à revenir… Mais dans l’ombre, son frère jumeau Ahmed a décidé de se faire passer pour lui, et décide même de le faire éliminer…

Voilà un conte réjouissant qui se lit d’une traite et joue avec humour sur les différents codes des 1001 nuits. Cela peut être l’occasion d’un travail avec les élèves pour retrouver les différents éléments et leurs détournements. A lire !  

Publié dans Lectures-contes

Partager cet article
Repost0

Les oies de Baba Yaga 

Publié le par Doc Bird

« Les oies de Baba Yaga », raconté par Alain Serres, illustré par Alessandra Vitelli, éditions Rue du Monde, collection Papagayo poche

Résumé : Irina n’a pas surveillé son frère Ivan en l’absence de ses parents, et quand elle revient, elle voit ce dernier emporté par les oies de Baba Yaga pour le faire rôtir dans sa marmite !

Mon avis : J’adore la collection Papagayo poche, qui emmène dans un pays différent à chaque conte. Ici, on part en direction de la Russie, pour découvrir une histoire sur la méchante sorcière Baba Yaga !

Cette dernière a une maison qui marche sur des pattes de poulet, et elle utilise des oies pour voler des petits enfants qu’elle va manger ! Irina a laissé son petit frère sans surveillance et voit les oies l’enlever ! Elle les poursuit alors afin de pouvoir le sauver. En chemin, elle croisera un four, un pommier et une rivière de lait, mais elle ne va pas les écouter.

Un conte traditionnel russe qui montre qu’il faut toujours suivre les conseils des autres et dire la vérité pour pouvoir s’en sortir.

A la fin, un petit carnet documentaire permet d’en savoir plus sur la vie, les coutumes et traditions de Russie.

Publié dans Lectures-contes

Partager cet article
Repost0

Contes & légendes de Paris

Publié le par Doc Bird

« Contes & légendes de Paris », choix et adaptation de Tristan Pichard, illustrations de Loïc Tréhin, éditions Locus Solus

 

Résumé : 13 contes et légendes autour de la ville de Paris, parfois drôles, d’autres fois effrayantes, ou fantastiques.

 

Mon avis : Un recueil sympathique qui permet de connaître des légendes incontournables.

« Les Quatres fils Aymon » vous feront rencontrer un cheval de légende, Bayard, « Au diable Vauvert » croiser la route d’un moine bien rusé, « La malédiction des rois de France » trembler jusqu’à la treizième génération, « Le chien de Montargis » voir un exemple de fidélité canine, « La sinistre affaire de la rue des marmousets » trembler, « La chèvre amoureuse » rire, « Cartouche et la cour des miracles » vibrer pour une belle histoire d’amour, « Le parfum, hors de prix, du poulet rôti » s’amuser de la ruse des gens, « Le fantôme de l’Opéra Garnier » frémir, « L’homme qui vendit la Tour Eiffel » rire aux dépends des nigauds, « Philibert Aspairt, protecteur des catacombes » devenir claustrophobe.

Et à la fin, une jolie légende urbaine sera contée.

Les contes sont courts et plein de saveurs, permettant de connaître des contes et légendes intéressants.

Publié dans Lectures-contes

Partager cet article
Repost0

Li et ses dessins magiques

Publié le par Doc Bird

« Li et ses dessins magiques », raconté par Albena Ivanovitch-Lair, illustré par Aurélie Fronty, éditions Rue du monde, collection Papagayo poche

 

Résumé : Li travaille dur dans les rizières et les champs, et a du mal à gagner sa vie. Mais il économise le plus possible pour pouvoir réaliser son rêve : acheter du matériel pour dessiner. Pris de pitié, le marchand lui offre alors un jour un bout de craie blanche. Dès que Li dessine, ses dessins prennent vie dans la réalité. Mais le gouverneur s’approprie et détruit tout ce qu’il créée…

 

Mon avis : Encore un très beau conte de la collection Papagayo poche, qui nous emmène cette fois-ci en Chine, auprès du jeune Li, qui réalise à la craie de magnifiques dessins, qui prennent vie : un buffle, un magnifique manguier, puis une belle jeune fille.

Mais à chaque fois, le gouverneur s’approprie ses biens.

Alors Li dessine d’utiliser le reste de craie pour pouvoir vaincre le gouverneur.

 

L’histoire est très belle, empreinte de magie, et les illustrations sont tout simplement magnifiques, notamment celle du manguier et de la jeune fille. On en redemande !

Li et ses dessins magiques

Publié dans Lectures-contes

Partager cet article
Repost0

Shirzad, l’enfant qui devinait tout

Publié le par Doc Bird

« Shirzad, l’enfant qui devinait tout », raconté par Alain Serres, illustré par Rashin Kheirieh, éditions Rue du monde, collection Papagayo poche

 

Résumé : Shirzad est porteur au bazar d’Ispahan. Un jour, sa mère lui demande de devenir devin, afin de gagner plus d’argent. Et chose incroyable, Shirzad réussit malgré lui ! Mais les demandes des clients sont de plus en plus compliquées, et les conséquences dangereuses s’il échouait. Comment Shirzad pourra-t-il s’en sortir ?

 

Mon avis : La collection Pagayo poche, des éditions Rue du monde, est une vraie mine pour les contes.

 

Cette fois-ci, on part voyager en Iran, en compagnie de Shirzad, un jeune garçon qui veut faire plaisir à sa mère en répondant à son désir de devenir devin, mais qui va au-devant de graves dangers s’il échoue !

Heureusement, le hasard s’en mêle pour le sortir des situations a priori inextricables, jusqu’à la dernière !

 

L’histoire est originale, emplie à la fois de sagesse et d’humour, et j’ai beaucoup apprécié les illustrations qui mettent bien en valeur le récit, avec des petits clins d’œil avec un chat noir, qui semble suivre toutes les actions de Shirzad, et serait peut-être sa chance ?

A la fin, les pages documentaires permettent d’apprendre plein d’information sur l’Iran.

 

Une collection que je lis avec plaisir !

Publié dans Lectures-contes

Partager cet article
Repost0

Le dernier éléphant d’or

Publié le par Doc Bird

« Le dernier éléphant d’or », raconté par Mario Urbanet , illustré par Marjorie Pourchet, éditions Rue du monde, collection Papagayo poche

 

Résumé : Naruna Ashoka est un riche marchand qui collectionne les éléphants d’or. Un jour, il apprend qu’existerait un manteau qui rend immortel, et il part aussitôt en quête de ce manteau, rêvant de pouvoir contempler ses éléphants éternellement…

 

Mon avis : Un joli conte initiatique d’Inde qui montre que rêver d’immortalité pourrait changer la face du monde, par égoïsme, et empêcher de le rendre meilleur.

 

Naruna Askoka veut veiller sur son trésor, ses éléphants d’or, pour l’éternité. Et pour cela, il est prêt à quitter sa famille, braver les dangers, même un tigre géant, et il se perd finalement dans le reflet de son avidité.

 

Une belle collection que je ne connaissais pas, de qualité, avec de belles illustrations colorées, qui permet de découvrir un conte d’un pays, en compagnie de la mascotte de la collection, le perroquet Papagayo.

 

En fin d’ouvrage, quelques pages documentaires permettent d’en savoir plus sur le pays dont est issu le conte.

 

Publié dans Lectures-contes

Partager cet article
Repost0

 Princesses Power

Publié le par Doc Bird

« Princesses Power » de Lucia Etxebarria et Allegra R., illustrations d’Olga de Dios, éditions Nathan

Résumé : Des contes revisités : Blanche-Neige chante, La Belle au bois dormant adore la guitare électrique, la princesse au petit pois n’est pas aussi sensible qu’on le pense…. Voici venir une nouvelle génération de princesses !

Mon avis : Les filles prennent le pouvoir dans ces contes inventés ou revisités par l’auteur et sa fille !

Adieu princesses gnangnan attendant bêtement le prince charmant, les princesses des temps modernes ont du caractère et ne se laissent pas faire, elles prennent en main leur destin, et transforment les contes en des petites pépites au ton féministe !

Les princesses modernes ne se laissent pas faire, lisent, font de la musique gothique, vivent leurs choix, et sont des battantes.

Des contes agréables à lire, avec des illustrations très gothiques qui montrent des princesses résolument modernes.

A lire !

Publié dans Lectures-contes

Partager cet article
Repost0

Les contes : la vérité vraie ! 

Publié le par Doc Bird

« Les contes : la vérité vraie ! », texte de Gudule, illustrations de Jacques Azam, éditions Nathan, collection Nathan poche

Résumé : Vous croyez que tout ce qu’on vous dit dans les contes est vrai ? Alors ce livre est fait pour vous, car il va rétablir la vérité sur le Chaperon rouge, le Petit Poucet, Blanche-Neige, et plein d’autres histoires !

Mon avis : On se régale avec ce titre au ton résolument humoristique, avec les illustrations pleines de malice de Jacques Azam.

Les histoires des « classiques » vont ici être revisitées et détournées, preuves à l’appui ;-)

Articles de journaux et témoignages vont permettre de rétablir la « vérité vraie » !

Et le lecteur va découvrir que beaucoup d’entre elles sont liées, et souvent modernisées.

Un bon moment de lecture qui permet de comparer les versions "officielles" des contes et leur détournement ici. 

Publié dans Lectures-contes

Partager cet article
Repost0

15 contes d’Arménie

Publié le par Doc Bird

« 15 contes d’Arménie » d’Anna Leyloyan-Yekmalyan, éditions Flammarion jeunesse, collection Castor poche

 

Résumé : Cet ouvrage propose 15 contes arméniens, qui mettent en avant des gens ordinaires au cœur noble et courageux, qui arrivent à déjouer le mal, à découvrir des trésors ou à obtenir la main d’une princesse. Tous arrivent à surmonter les différentes épreuves qui se présentent sur leur chemin et acquièrent une plus grande sagesse.

 

Mon avis : Les 15 contes proposés sont réjouissants, présentant des héros qui arrivent à se jouer de l’adversité, que ce soit grâce à leur réflexion, leur courage ou leur ruse.

 

On y rencontre pêle-mêle des animaux qui parlent, des créatures magiques, des marchands, des laboureurs, des génies, des diables… Chaque conte est l’occasion d’illustrer une sagesse.

 

Et comme il est souvent dit : « Du ciel trois pommes sont tombées, une pour celui qui a écouté l’histoire, une pour celui qui l’a contée et une pour celui qui en a retenu la leçon ». A chacun de prendre la place qu’il veut, que ce soit conteur, auditeur, lecteur ou sage.

Publié dans Lectures-contes

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>