Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lectures-albums

Petit Noun. L’hippopotame bleu des bords du Nil 

Publié le par Doc Bird

« Petit Noun. L’hippopotame bleu des bords du Nil » de Géraldine Elschner et Anja Klauss, éditions Canopé et L’Elan vert, collection Pont des arts

Résumé : Petit Noun est un hippopotame bleu qui vivait au bord du Nil de l’Egypte antique. Après un très long sommeil, il se réveille et part à la recherche de sa famille.

Mon avis : Cet album est une pépite magnifique aussi bien pour l’histoire que pour les illustrations qui sont superbes, et invitent au voyage.

La collection Pont des arts met en relation un objet dans un musée, ici une figurine d’hippopotame exposée au Louvre et trouvée lors de fouilles archéologiques en Egypte, et une histoire qui permet de comprendre pourquoi cet objet a été fabriqué et a été retrouvé dans des tombes.

L’histoire de Petit Noun qui vit avec sa famille d’hippopotames bleus, suit un homme et s’endort dans sa tombe, puis se réveille à notre époque et part en quête de sa famille, jusqu’à la retrouver au musée du Louvre de Paris, est une réussite, mêlant fiction et légende, et permettant de mieux comprendre cet objet.

Une belle collection à suivre !

Partager cet article
Repost0

Mukashi Mukashi : Contes du Japon, Recueil 1

Publié le par Doc Bird

« Mukashi Mukashi : Contes du Japon, Recueil 1 » d’Alexandre Bonnefoy, éditions Issekinicho

Résumé : 3 contes populaires du Japon, où un garçon pas plus grand qu’un pouce réalise son rêve de devenir samouraï, une jeune femme risque de devoir quitter son mari à cause d’un secret honteux, et un mille-pattes doit partir chercher le médecin pour son ami malade.

Mon avis : Je ne connaissais pas les éditions Issekinicho jusqu’à ce que je croise un jour leur stand au Salon du livre de Montreuil, et j’étais tombée sous le charme de recueils de contes traditionnels japonais, avec les superbes illustrations de couverture. Et Mukashi mukashi signifie tout simplement Il était une fois. J’ai alors acheté le tome 1 pour le CDI, et ai pu découvrir trois contes qui ont en commun de faire preuve de beaucoup d’humour.

Dans le premier « Issun Bôchi », on rencontre un jeune garçon pas plus gros qu’un pouce qui va faire preuve de beaucoup de courage pour réaliser son rêve de devenir samouraï.

Dans le second « Un mariage venteux », une jeune mariée cache le fait qu’elle fait des pets monstrueux qui font tout envoler, et lorsque sa belle-famille s’en aperçoit, ils lui ordonnent de partir, mais ses pets se révéleront aussi utiles.

Enfin, dans « Le voyage du mille-pattes », un mille-pattes doit aller rapidement quérir un médecin pour son ami cafard qui ne sent pas bien du tout, mais pourquoi ne revient-il pas ?

Ces trois contes sont adaptés à partir de 5 ans, mais ils peuvent aussi être lus par de petits lecteurs, ou tout simplement servir de support à une sieste contée.

En tout cas, je suis fan : les histoires sont courtes et rigolotes, et les illustrations sont pleines de couleurs lumineuses et de pep’s !

Partager cet article
Repost0

Animal Totem

Publié le par Doc Bird

 

« Animal Totem » d’Agnès Domergue et Clémence Pollet, éditions HongFei

Résumé : Au temps où les hommes et les animaux se comprenaient, une jeune fille part à la recherche de son animal totem.

Mon avis : Coup de cœur pour ce magnifique album grand format qui nous emmène au cœur de la nature, en compagnie d’une jeune fille qui part à la recherche de son animal totem. Dans sa quête, elle va croiser de nombreux animaux aux multiples qualités, mais aucun n’est son animal totem. Elle décide alors de retourner chez elle, et sur le retour, son animal totem va la croiser, chacun devenant l’animal totem de l’autre.

J’ai adoré aussi bien l’histoire que les illustrations superbement colorées et montrant les animaux sous leur plus beau jour. Cette histoire peut permettre au lecteur de suivre les aventures vers la recherche d’un animal totem, et de découvrir quelles qualités représentent les animaux du récit. Chacun pourra alors choisir l’animal qui lui correspond le plus, et qui l’accompagnera dans sa vie.

Partager cet article
Repost0

Orphée et la morsure du serpent 

Publié le par Doc Bird

« Orphée et la morsure du serpent » de Yvan Pommaux, éditons L’Ecole des loisirs, collection Neuf poche

Résumé : Toutes les femmes de Grèce étaient amoureuses du bel Orphée et de ses chants envoûtants. Mais Orphée n’avait d’yeux que pour la belle Eurydice, qui accepta de l’épouser. Mais hélas, le jour du mariage, elle fut mordue par un serpent et mourut. Alors Orphée décida d’aller la chercher aux enfers…

Mon avis : Voici un roman qui reprend en petit format l’album déjà paru à L’Ecole des loisirs. On ne bénéficie pas du grand format, mais cela permet d’avoir à petit prix la belle histoire illustrée d’Orphée et Eurydice.

L’amour d’Orphée était tellement fort pour Eurydice qu’il décida d’aller aux enfers pour la faire revenir sur terre. Car il comptait sur ses chants et sa musique hypnotiques pour pouvoir charmer Charon, Cerbère, et même Hadès et Perséphone. Son audace et son amour furent récompensés, mais hélas, comme on le sait, Orphée céda à la tentation de regarder derrière lui pour voir si Eurydice le suivait bien, et la perdit définitivement à cause de sa peur et de son impatience.

Ce roman permet de connaître le mythe d’Orphée et d’Eurydice à travers des textes courts et de belles illustrations, invitant à une lecture à voix haute de cette histoire mythique.

Publié dans Lectures-albums

Partager cet article
Repost0

Blanche-Neige

Publié le par Doc Bird

« Blanche-Neige » de Gaël Aymon, illustré par Peggy Nille, éditions Nathan

Résumé : Dès la naissance de Blanche-Neige, la reine est jalouse de l’attention du roi son père pour sa fille. Et quand son miroir lui annonce que Blanche-Neige est plus belle qu’elle, tous les moyens seront bons pour éliminer cette rivale.

Mon avis : Coup de cœur pour ce magnifique album, une pépite aux illustrations magnifiquement ciselées, où ressortent les tons noir, or et rouge, fourmillant de détails de décorations.

Dans cette version, Blanche-Neige est toujours aussi belle, mais c’est la mère qui est jalouse de sa propre fille, et qui demande à son mari de lui rapporter le cœur de Blanche-Neige pour guérir. Cette version donne du coup un aspect encore plus sombre à la reine jalouse. Et la morale du conte montre que la générosité et l’amour sont plus importants que tout, et permettent de mener une vie plus heureuse, tandis que la course à la jeunesse et la jalousie empêchent de vivre sa vie, et qu’on finit alors seul, oublié de tous.

Une belle histoire à lire à voix haute pour nos élèves.

Partager cet article
Repost0

La tresse ou le voyage de Lalita

Publié le par Doc Bird

« La tresse ou le voyage de Lalita », texte de Laetitia Colombani, illustrations de Clémence Pollet, éditions Grasset jeunesse

 

Résumé : Smita tresse les cheveux de sa fille Lalita qui va pouvoir entrer à l’école. Mais Lalita fait partie des Intouchables, et son entrée à l’école est compliquée. Alors Smita prend une décision difficile pour que sa fille puisse avoir un avenir meilleur…

 

Mon avis : Cet album est une adaptation du roman « La Tresse » que j’avais lu il y a quelques mois.

Le choix a été fait de ne mettre en avant que l’histoire de Lalita et de sa mère, car c’est d’elles que tout part et que tout est possible dans le roman.

 

Les illustrations très belles et colorées mettent bien en valeur le récit, qui nous emmène au cœur de l’Inde, là où les Intouchables ne peuvent pas aller à l’école, ni même choisir le métier qu’ils voudraient faire plus tard, cantonnés aux tâches ingrates dont personne ne veut.

Pourtant, Smita souhaite que sa fille ait un avenir meilleur, et ne va pas hésiter à partir avec elle pour que cela soit possible.

 

L’adaptation pour les plus jeunes ne cache pas les difficultés de la famille qui fait partie d’une caste inférieure, et pour qui la vie est extrêmement difficile, mais certains passages sont édulcorés, et la fin est un peu plus positive que dans le roman, car le papa de Lalita va venir les retrouver.

Mais tout comme le roman, le récit porte un formidable espoir, montrant que les choses peuvent changer, même si des sacrifices doivent être faits.

 

Un album à proposer aux plus jeunes pour parler de l’Inde, des castes, de la condition des femmes, ou du droit à l’éducation.

 

Publié dans Lectures-albums

Partager cet article
Repost0

Le Renard et la Cigogne 

Publié le par Doc Bird

 « Le Renard et la Cigogne » d’Alexandre Jardin et Fred Multier, d’après Jean de La Fontaine, éditions Hachette jeunesse, collection Les petits secrets des Fables

Résumé : Un renard avare invite un jour une cigogne à manger, et lui joue un mauvais tour. Mais la cigogne n’a pas dit son dernier mot.

Mon avis : Un album pour les plus jeunes qui permet de découvrir les fables de La Fontaine avec plaisir.

Les illustrations sont très colorées et sympas, et des petits jeux d’attention sont proposés sur chaque double-page.

A la fin, la fable originale est donnée.

Une belle initiation aux fables pour les plus petits.

Publié dans Lectures-albums

Partager cet article
Repost0

Tani

Publié le par Doc Bird

« Tani » d’Alex Godard, éditions Albin Michel Jeunesse

 

Résumé : La princesse Tani est très belle, et vit depuis toujours enfermée pour cacher sa beauté. Mais pour arrêter une guerre, son père accepte de la donner en mariage au fils du sultan Sai Salim. Le cœur lourd, elle part dans son futur royaume au cœur du désert, accompagnée de de sa fidèle servante Vajti. Arrivée chez le sultan, enfermée de nouveau dans une chambre, elle va alors recréer avec des couleurs son monde à elle.

 

Mon avis : Un très bel album qui montre le déchirement d’une jeune fille obligée de quitter son luxuriant pays et sa famille pour se marier.

 

Son désespoir va la pousser à magnifier la chambre où elle est retenue. Avec toutes les couleurs possibles, elle va peindre la magnifique nature du pays où elle habitait, par opposition à ce pays où tout n’est que sable. Un mystérieux jeune homme va venir la voir régulièrement, mais sans jamais lui parler.

 

Et de cette histoire naîtra une légende sur l’amour et les jardins. Les illustrations sont superbes et nous emmènent au coeur des royaumes et des personnages de l’histoire.

 

A découvrir.

Publié dans Lectures-albums

Partager cet article
Repost0

Blanche-Neige et les 77 nains

Publié le par Doc Bird

« Blanche-Neige et les 77 nains » de Davide Cali et Raphaëlle Barbanègre, éditions Talents hauts

 

Résumé : Fuyant la méchante sorcière qui en veut à sa vie, Blanche-Neige arrive chez les 77 nains. Sauvée ! Mais comment vivre au service de 77 nains ?

 

Mon avis : Un bel album aux couleurs vives et aux dessins tout en rondeur, qui réécrit le conte de Blanche-Neige. Cette dernière accepte de faire le ménage, mais comment y arriver avec 77 nains farceurs qui ont tous besoin d’elles ? Ayant troqué une mort possible contre une sorte d’esclavage au service des nains, Blanche-Neige va finalement prendre une solution radicale.

 

Un album drôle qui pousse à réfléchir sur la répartition des tâches entre filles et garçons et sur les stéréotypes. J’ai vraiment beaucoup apprécié l’imagination des auteurs, notamment pour les prénoms des 77 nains !

 

Une belle trouvaille réjouissante !

Publié dans Lectures-albums

Partager cet article
Repost0

Toc toc toc : papa, où es-tu ?

Publié le par Doc Bird

« Toc toc toc : papa, où es-tu ? » de Bryan Collier et Daniel Beaty, éditions Little urban

 

Résumé : Un petit garçon joue tous les matins au « toc toc toc » avec son papa et cela le rend heureux. Mais un matin, son père ne frappe pas à la porte, alors le petit garçon l’attend chaque jour…

 

Mon avis : Un superbe album sur l’absence du père. On ne sait pas ce qui est arrivé exactement au papa, même si on le devine. Son absence va assombrir la vie du petit garçon qui attend son papa pour le guider dans la vie. Alors il lui écrit une lettre. Et un jour, une réponse arrive, qui va le guider dans sa vie, même s’il ne revoit pas son père. Cette lettre va lui ouvrir les portes qui vont lui permettre de réaliser ses rêves, mais surtout de se réaliser dans la vie.

 

Un bel album, avec des collages qui marquent la douceur et la joie, mais aussi la peine face à l’absence du père. Ce dernier disparaît physiquement, mais va guider son fils à travers les mots, lui demandant d’être sérieux et de croire en lui-même pour oser vivre sa vie.

Un album doux-amer qui pourra permettre aux enfants de mettre des mots sur leur souffrance, mais aussi de comprendre qu’ils peuvent choisir leur vie et se construire.

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>