Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lectures-romans

Etoile, Tome 4. Pas de Deux

Publié le par Doc Bird

« Etoile, Tome 4. Pas de Deux » de Marie-Claude Pietragalla, éditions Michel Lafon

Résumé : Marie a fait une nouvelle rentrée à l’Opéra de Paris, et le niveau est toujours plus exigeant. En même temps, il y a des nouveautés, comme un casting pour un film, et l’apprentissage de la danse en duo.

Mon avis : Dans ce tome 4, la petite Marie a bien grandi, et est devenue une adolescente en plein changement, qui a du mal parfois avec son corps qui change (avec les fameux boutons d’acné), et a aussi plein de sautes d’humeur qu’elle n’arrive pas à gérer, à la fois voulant être adulte et encore une enfant. Elle entre en plein dans la puberté ! Et cela est compliqué !

Premières amours, découverte de nouveaux cours avec un partenaire masculin, jalousie, mais aussi solidarité avec ses amies, qui elles aussi ont du mal avec les changements de l’adolescence.

Chaque adolescente pourra se reconnaître, qu’elle fasse de la danse ou pas !

Un tome intéressant qui fait évoluer son héroïne, et où le lecteur découvre aussi des références à des comédies musicales.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

 Le gang des des Prodiges

Publié le par Doc Bird

« Le gang des des Prodiges » de Marissa Meyer, éditions Pocket Jeunesse

Résumé : Nova a vu ses parents et sa petite sœur assassinés sous ses yeux quand elle était petite. Depuis, recueillie par les super-vilains, elle ne souhaite qu’une chose, détruire les Rénégats, les super-héros, qui ne sont pas intervenus pour sauver sa famille. Et pour cela, Nova est prête à tout.

Mon avis : J’ai un avis plutôt mitigé pour ce roman, qui est le tome 1 d’une série. D’habitude, je suis tout de suite emportée par les premières pages des romans de cet auteur, mais pas cette fois-ci. L’intrigue en elle-même est intéressante, mais a un goût de déjà-vu, avec une héroïne qui souhaite venger sa famille, a une idée d’un monde meilleur, et souhaite infiltrer l’organisation des Rénégats pour mieux les détruire de l’intérieur.

Ensuite, le début de romance entre entre Nova, super-vilaine, et Adrian, fils des chefs Rénégats, dont elle rejoint l’équipe, est trop prévisible, même si elle permet à Nova de réfléchir autrement et de se poser des questions.

Et l’univers des super-héros est un peu trop caricatural, avec d’un côté les super-gentils qui font régner l’ordre, mais qui ne sont pas tous très gentils, et ont des gros muscles et des transformations inédites, et de l’autres les super-vilains qui veulent retrouver l’Anarchie d’avant, mais qui sont en nombre nettement inférieur.

Malgré tout, il y a des moments intéressants et inattendus dans l’intrigue, comme la scène de la bibliothèque, qui relance l’intrigue, et les réflexions de Nova permettent au lecteur de s’interroger sur ce que serait une société idéale : une société où des gens au pouvoir ont la charge de vous protéger et auxquels vous vous remettez, ou une société où chacun agit et se prend en charge pour rendre le monde meilleur et vivre sa vie ?

L’ensemble est donc assez inégal, je lirai peut-être le tome 2 si je le croise dans les rayons de la médiathèque, mais je n’ai pas été vraiment passionnée.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Etoile, Tome 3. Le feu sacré

Publié le par Doc Bird

 

« Etoile, Tome 3. Le feu sacré » de Marie-Claude Pietragalla, éditions Michel Lafon

Résumé : Marie fait sa rentrée comme petit rat de l’Opéra, mais elle ne se sent pas bien et très fatiguée. Elle décide malgré tout de continuer à s’entraîner sans écouter son corps, surtout qu’elle voudrait être sélectionnée par un grand chorégraphe qui va choisir deux rats pour son spectacle…

Mon avis : Ce tome 3 va se centrer sur les premières semaines de septembre de Marie à l’Opéra, car elle a été acceptée pour poursuivre l’aventure. Mais dès la rentrée Marie ne se sent pas très bien, ressentant une très grande fatigue, mais elle n’écoute pas son corps, et va tomber malade.

Ce sera alors pour elle l’occasion de prendre du recul par rapport à sa passion, car Marie est prête à tout pour réussir, et elle va devoir apprendre à vivre en écoutant son corps et la raison. Elle qui rêvait plus que tout de participer aux sélections pour être choisie par un grand chorégraphe, va apprendre la patience et comprendre qu’il est important de chouchouter son corps et de s’écouter, sinon une blessure pourrait vite arriver et l’empêcher de réaliser ses rêves.

Ce tome 3 met en avant l’entraînement difficile auquel est soumis le corps, et montre qu’il est important de se connaître pour pouvoir réaliser son rêve ! Un message intéressant à transmettre à tous les jeunes souhaitant pratiquer un sport à haut niveau.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Stranger Things. Suspicious Minds

Publié le par Doc Bird

« Stranger Things. Suspicious Minds » de Gwenda Bond, éditions Lumen

Résumé : 1969. Etats-Unis. Dans une université de l’Indiana, quatre étudiants font partie d’un groupe qui sert de cobaye pour des expériences psychologiques. Terry, Alice, Gloria et Ken sont volontaires, pensant participer à une grande aventure. Mais la réalité est toute autre, et l’inquiétant Dr Brenner cache de sombres secrets…

Mon avis : J’ai acheté ce roman à la demande des élèves fans de la série « Stranger Things » sur Netflix, que je ne connais que de nom. Il s’agit d’une histoire où des enfants disparaissent mystérieusement, où une jeune fille, Onze, possède des pouvoirs paranormaux, et où des monstres vivent en liberté dans la nature.

Ce roman est en fait le prequel de la série, où le lecteur va découvrir la mère de Onze, Terry, et son histoire. Terry fait partie d’un groupe qui participe à des expériences psychologiques dans un labo proche de l’université. Elle va y rencontrer trois autres jeunes gens, Alice, Gloria et Ken, avec qui elle va se lier d’amitié. Au début, Terry est heureuse de participer à cette expérience qui lui rapporte de l’argent facilement, et où elle prend de la LSD, est testée sous hypnose et doit répondre à des questions.

Mais progressivement, elle va prendre conscience que la réalité est bien différente, car elle va rencontrer une petite fille, Kali, surnommée Huit, qui vit aussi au labo, et qui appelle le Dr Brenner, directeur du labo, papa et qui présente d’étranges pouvoirs. Puis elle découvre que son amie Alice reçoit des électrochocs.

Elle décide alors de découvrir quel est vraiment le sujet d’expérimentation du labo, et souhaite délivrer Kali. Mais le Dr Brenner dispose de puissants appuis. Terry parviendra-t-elle à savoir ce qu’il manigance ? Et à sauver ses amis et Kali ?

Sur fond de guerre du Vietnam et de contestation étudiante par rapport à cette guerre, le lecteur se retrouve emporté au sein d’un monde qui fait froid dans le dos pour cause de secret d’Etat. Le Dr Brenner semble avoir carte blanche dans son labo, et dispose d’immenses moyens de financement, de pouvoir et la CIA met même sur écoute les quatre amis.

On admire le courage de Terry et de ses amis face à l’adversité et un pouvoir qui pourrait les broyer, et on se doute que rien ne finira bien, car le labo va bien toujours exister 20 ans après dans la série.

Un roman à la fois réaliste et paranormal, avec des expérimentations au mépris de la dignité humaine, et des pouvoirs de vision du futur, de créations d’illusions, ou de télépathie. On sent que les héros se trouvent pris dans un engrenage infernal qui les dépasse, malgré leur volonté de lutter contre le Dr Brenner.

Un titre que les élèves vont aimer s’ils sont fans de la série.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

 Mélo-Méli chez Marie Curie, la découvreuse du polonium et du radium 

Publié le par Doc Bird

« Mélo-Méli chez Marie au curry Marie Curie, la découvreuse du polonium et du radium », texte de Paul Beorn et Lili Bagage, illustrations de Marie Morelle, éditions Scrineo

Résumé : Mélo et Méli, les jumeaux terribles, vont repartir dans la machine à remonter le temps, et vont arriver en 1898 dans le laboratoire de Marie Curie, sur le point de découvrir le polonium et le radium.

Mon avis : On reprend le même schéma que pour le premier titre de la série, avec Mélo et Méli qui vont retrouver la machine à remonter le temps, et qui vont arriver dans le laboratoire de Marie Curie.

Mais leur arrivée a fait disparaître le stock de minerais de pechblende de Marie, qui ne pourra alors jamais découvrir le polonium et le radium. Il va donc falloir que les jumeaux réparent leurs bêtises !

Comme dans l’autre titre de la série, les explications vont permettre aux enfants de comprendre l’importance de la découverte de Marie Curie, la photo souvenir permet d’ancrer l’information, et les bêtises des jumeaux apportent une belle touche d’humour.

Partager cet article
Repost0

 Mélo-Méli chez Alexander Fleming, le découvreur de la pénicilline ! 

Publié le par Doc Bird

 

« Mélo-Méli chez Alexander Fleming, le découvreur de la peigne ici en ligne pénicilline ! », texte de Paul Beorn et Lili Bagage, illustrations de Marie Morelle, éditions Scrineo

Résumé : Mélo et Méli sont des jumeaux qui s’emmêlent un peu les pinceaux, que ce soit au niveau du corps ou du langage. Aussi lorsqu’ils visitent le lieu de travail de leur mère, ils n’hésitent pas à monter dans une machine à remonter le temps qui les envoie dans le passé. Ils arrivent dans le laboratoire du professeur Fleming, en 1928.

Mon avis : Je remercie Babelio et les éditions Scrinéo de m’avoir proposé de recevoir ce titre destiné aux enfants à partir de 6 ans.

Cette nouvelle série utilise la fiction pour amener les enfants à connaître un inventeur scientifique qui a fait une découverte importante.

Et quoi de mieux qu’une machine à remonter le temps pour rencontrer un personnage ? C’est ce que vont faire Mélo et Méli, des jumeaux qui vivent au 22ème siècle, qui décident de monter dans une machine à remonter le temps pour réaliser une vidéo pour leur chaîne Utube. Mais catastrophe, ils atterrissent dans le laboratoire du professeur Fleming, et leur appareil a mis le bazar dans le laboratoire.

Si le professeur Fleming ne retrouve pas ses boîtes, il ne découvrira jamais le premier antibiotique, et les jumeaux ne pourront jamais rentrer chez eux, car ils auront changé le passé !

Voilà une histoire simple pour découvrir comment a été découverte la pénicilline, qui a sauvé beaucoup de gens, et qui est encore utilisée de nos jours. Les deux jumeaux sont gaffeurs à souhaits, et on comprend le mécanisme de fonctionnement de cet antibiotique.

Un titre sympa à proposer aux plus jeunes !

Partager cet article
Repost0

 Papa est en bas

Publié le par Doc Bird

« Papa est en bas » de Sophie Adriansen, illustrations de Tom Haugomat, éditions Nathan

Résumé : Le papa d’Olivia est atteint d’une maladie rare qui l’oblige à vivre en fauteuil roulant. La famille a décidé d’appeler cette maladie la tartiflette, et de vivre malgré tout.

Mon avis : Voici un roman qui vous fera monter les larmes aux yeux, avec une famille forte malgré les épreuves et la douleur.

Olivia a bien remarqué depuis quelques temps que son papa n’est plus comme avant, et qu’il marche de moins en moins. Mais elle le comprend vraiment lorsque son père se retrouve en fauteuil électrique. Ses parents lui expliquent que son papa souffre d’une maladie orpheline, qu’ils ont surnommée la tartiflette, qui touche progressivement tous ses membres, et qu’on ne peut pas guérir.

A travers les yeux d’Olivia, le lecteur assiste à la dégradation physique du papa, mais aussi à tout l’amour et l’humour qui lie la famille, et permet de passer des bons moments. Mais l’état du papa s’aggrave, et la fin semble inéluctable…

Un beau roman tout en délicatesse, qui montre la vie au quotidien d’Olivia, avec un papa touché par une maladie incurable. La dégradation physique du corps est montrée, avec ses conséquences sur l’organisation de la vie quotidienne, et rien n’est caché, mais on sent aussi une famille soudée par l’amour, qui souhaite continuer à partager de bons moments malgré la maladie. Une belle et touchante histoire.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

 Les pointes noires

Publié le par Doc Bird

« Les pointes noires » de Sophie Noël, éditions Magnard jeunesse

Résumé : Eve a vécu dans un orphelinat au Mali. C’est là qu’est née sa passion pour la danse classique. D’ailleurs, elle a promis à son amie Hawa qu’elle deviendrait une grande danseuse et qu’elle réaliserait ses rêves. Depuis, Eve a été adoptée et vit en France, et elle souhaite intégrer l’Opéra de Paris. Y parviendra-t-elle ?

Mon avis : Ce roman aborde le thème de la passion pour la danse classique à travers un angle original, celui de l’intégration par rapport à la couleur de peau.

Eve est née au Mali et a été adoptée par des parents français. Elle suit sa passion pour la danse, ayant un bon niveau, et rêve d’intégrer l’Opéra de Paris. Mais un premier obstacle se dresse sur sa route : elle a des soucis pour travailler avec les pointes, car ses pieds sont trop plats. Heureusement, une professeur de danse va lui faire travailler des exercices pour y remédier.

Mais Eve aussi découvrir avec stupeur que les petits rats de l’Opéra se ressemblent tous, car tous ont la peau blanche, alors qu’elle est noire. Elle comprend alors que son rêve pourrait ne jamais devenir réalité, et elle va aussi rencontrer le racisme aussi bien avec une nouvelle prof de danse, qu’avec un camarade de classe. Eve va alors devoir puiser en elle le courage nécessaire pour se battre et réussir malgré tout. Mais elle va vouloir trop travailler son corps, jusqu’à la rupture…

Un roman vraiment très intéressant, car il montre le parcours difficile non seulement quand on veut faire de la danse à un niveau professionnel (certains passages m’ont fait penser à la série manga « En scène ! » et d’autres à la série « Etoile » de Marie-Claude Pietragalla), mais aussi le parcours plus compliqué quand on a une couleur différente, et qu’on est confronté au racisme.

J’ai ainsi découvert la danseuse noire afro américaine Misty Copeland, qui a pu intégrer une école prestigieuse et appartenir à un ballet, malgré sa couleur.

Ce roman donne espoir et montre qu’il est possible de réussir et d’avancer malgré les difficultés et les préjugés, et qu’il faut aussi prendre soin de son corps si l’on veut pouvoir réussir. Un beau roman à lire !

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

 Le bureau des cœurs trouvés, 2. Sami Melody

Publié le par Doc Bird

« Le bureau des cœurs trouvés, 2. Sami Melody » de Cathy Cassidy, éditions Nathan

Résumé : Sami, qui fait partie du groupe des Lost & Found, en tant que joueur de flûte, va ici raconter son histoire : son passé heureux en Syrie avec sa famille, le départ forcé à cause de la guerre, son épuisant voyage vers l’Angleterre, avec son arrivée, seul chez son oncle et sa tante, et sa vie actuelle, entre détresse et moments plus heureux qui le rapprochent de la vie.

Mon avis : Dans ce tome 2, Cathy Cassidy met en avant un jeune homme, Sami, qui est un migrant arrivé de Syrie, seul, après un long périple tout au long duquel il aurait pu mourir et où il a perdu les membres de sa famille lors d’un naufrage. Sami a réussi grâce à une association à retrouver son oncle et sa tante qui vivent en Angleterre, a intégré le collège, où il a rencontré les membres du groupe de musique des Lost & Found, dont il fait maintenant partie.

Le temps passant, Sami commence à se faire à sa nouvelle vie, mais il tient toujours à garder son manteau, qui lui rappelle son père, et a des moments de tristesse. Malgré tout, son cœur commence à fondre, notamment pour la belle Lexie, qui ne le laisse pas indifférent. Mais il n’ose pas encore se déclarer, car il a peur que son cœur reste malgré tout gelé.

Cathy Cassidy va alterner les passages où Sami raconte sa vie actuelle, ses sentiments, l’évolution du groupe avec une nouvelle recrue qui ne sait pas jouer du piano mais semble avoir des relations, et les passages tirés du carnet de Sami, où il raconte son passé, le traumatisme du voyage vers l’Angleterre, la disparition de sa famille en mer. Car écrire et dessiner lui permettent de faire sortir de lui ses émotions, et d’avancer peu à peu dans la vie.

Ce roman aborde le thème actuel des migrants, mettant en avant Sami, pour montrer tout ce qu’il a subi et perdu pour arriver en Angleterre, le rôle des associations qui s’occupent des mineurs isolés, et permettre ainsi de mieux comprendre ce qui se passe et les drames humains qui se jouent.

Un beau roman à lire, mêlant actualité et art, pour aussi apprendre à accepter l’autre et ses différences.

Quelques extraits :

 

Les points sont un langage, disait-il. Solide, pratique, créatif. Une façon de connecter les choses, de construire du lien. Comme ce fil silencieux et invisible qui nous relie les uns aux autres.

Parfois, une simple chanson peut accomplir des miracles, continue Lexie. Déplacer des montagnes, convaincre ceux qui doutent, ouvrir les cœurs. Je ne vois pas de meilleur moyen de sensibiliser les gens.

Certaines choses ne peuvent pas être enfouies et ignorées. Tu dois leur faire face. Les accepter.

 l’amour l’emporte toujours sur la peur et la fierté mal placée

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Le journal de Gurty, 2. Parée pour l’hiver

Publié le par Doc Bird

« Le journal de Gurty, 2. Parée pour l’hiver » de Bertrand Santini, éditions Sarbacane, collection Pépix

Résumé : Gurty est contente, car elle part avec son maître passer les fêtes de Noël en Provence, où elle va retrouver ses amis.

Mon avis : Gurty est en grande forme dans ce tome 2, où elle narre ses aventures hivernales.

Elle va d’abord raconter comment se passe la cohabitation avec les petites amies de son maître, surtout une, Myrtille qui voudrait se débarrasser d’elle et qui est allergique aux poils de chien. Mais Gurty a plus d’un tour dans son sac pour que son maître comprenne que Myrtille n’est pas faite pour lui.

Et ensuite, Gurty va avoir le bonheur de partir à Noël en Provence, où elle retrouvera son amie Fleur, et son moins bon ami Tête de fesses, pour de grandes aventures délirantes, avec un écureuil qui parle, ou la neige dans laquelle Fleur se confond. Et en plus la petite amie Myrtille va débarquer…

Gurty est pleine d’humour, et profite avec joie des petits bonheurs de la vie de chien, s’amuse comme une folle dans la neige, a plein d’idées pour se débarrasser de Myrtille, et adore se faire câliner par son maître… Ses moments de réflexion sur ce qu’est une vie heureuse et le bonheur sont des petites pépites dont les humains feraient bien de s’inspirer. Sa naïveté est aussi pleine de fraîcheur !

Un bon moment de lecture, avec en prime à la fin les conseils de Gurty quand on veut bien s’occuper d’un chien, qui font réfléchir avant de se lancer dans la grande aventure de l’achat ou de l’adoption. Une série que je poursuis avec plaisir, quelle que soit la saison !

Un extrait :

 Pour qui sait le renifler, le monde est une malle remplie de trésors magiques.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0