Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lectures-romans

Rush, Contrat #3 : Puzzle mortel

Publié le par Doc Bird

« Rush, Contrat #3 : Puzzle mortel » de Phillip Gwynne, éditions Casterman

 

Résumé : Dom attend avec crainte sa troisième mission, et celle-ci ne va pas tarder à arriver, car des faisceaux d’indice lui font comprendre qu’il a un nouveau défi à relever : récupérer le prototype d’un nouveau téléphone portable, le Cerberus, dont l’existence n’est même pas certaine.

 

Mon avis : Ce tome 3 des aventures de Dom est aussi enlevé que les précédents.

 

Dom se retrouve face à une mission quasi impossible : retrouver le prototype d’un téléphone portable qui n’existe peut-être pas ! Et comme à chaque fois, les jours lui sont comptés.

 

Dans cette mission, Dom va devoir avoir les nerfs solides, tandis qu’il commence à se demander ce que peuvent lui cacher les membres de sa famille, notamment sa mère.

 

Dom va devoir remplir cette mission, et faire preuve d’ingéniosité et de ruse pour y parvenir, d’autant plus qu’il n’est pas le seul sur le coup.

 

Cette série est toujours aussi intense et haletante, et la fin de ce tome s’ouvre sur un suspense intéressant.

 

Une série à poursuivre !

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Le collège Lovecraft, 4. La remplaçante

Publié le par Doc Bird

« Le collège Lovecraft, 4. La remplaçante » de Charles Gilman, éditions Bayard jeunesse

 

Résumé : Le jour de la Saint-Valentin, une terrible tempête de neige s’abat sur la ville du collège Lovecraft. Matteo et ses amis doivent alors rester passer la nuit au collège. Mais Melle Carcasse, la remplaçante de la bibliothécaire, a un comportement étrange, et a une horrible odeur. La nuit risque d’être agitée…

 

Mon avis : Ce tome 4 des aventures de Matteo et ses amis commence par une tempête de neige qui paralyse toute la ville, et les oblige à rester enfermés au collège coincés par la neige.

 

Dès le début, le lecteur comprend que cette tempête soudaine pourrait bien être l’œuvre de l’infâme Crawford Tillinghast. Et la présence de Melle Carcasse, qui dégage une odeur pestilentielle, et qui semble guetter la venue de quelque chose à travers la neige n’est pas faite pour rassurer nos héros.

 

Grâce aux rats Tic et Tac, ils vont découvrir ce qui pourrait arriver, et vont devoir faire preuve de ruse et de courage pour arriver à sortir vivants de cette nuit qui pourrait s’avérer mortelle.

 

Du frisson, de l’horreur et du mystère sont les atouts de cette série plaisante.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Un collège très spatial

Publié le par Doc Bird

« Un collège très spatial » de John Martin et Scott Seegert, éditions Milan, collection Grafiteen

Résumé : Kelvin déménage à l’autre bout de la galaxie, car ses parents, des chercheurs importants, ont un nouveau poste. Il doit faire sa rentrée dans un nouveau collège un peu bizarre, entre un (une ?) principale un peu limace, et des camarades extraterrestres. Et le pire est à venir, car tout le monde est persuadé qu’il est un génie, et en plus, un danger important guette son univers….

Mon avis : J’ai reçu ce livre dans le cadre du Masse critique jeunesse Graphique, et je m’attendais à recevoir une BD. Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant un roman ! Qui est aussi en fait une BD ! Car il mêle roman, illustrations et cases de BD. Je ne connaissais pas du tout cette collection, c’est donc une découverte !

Le principe est intéressant, et rappelle le style de la série « Journal d’un dégonflé », ce qui en fait une collection qui peut plaire au même type de public.

L’humour est présent tout au long de l’histoire, entre un héros qui aimerait être aussi intelligent que ses parents, une petite sœur exaspérante, un père à l’humour bizarre, ou encore un méchant qui veut faire le mal et rencontre beaucoup de contretemps souvent cocasses.

La lecture est fluide et se fait rapidement, malgré l’apparente épaisseur du volume.

L’intrigue est plutôt classique, avec un jeune héros qui doit s’intégrer dans son nouveau collège, et une aventure sur fond de fin du monde possible.

L’ensemble peut faire sourire par moments, et devrait plaire aux élèves. Une lecture facile pour amener les jeunes vers le plaisir de lire.

Un collège très spatial
Partager cet article
Repost0

Geek Girl, 3

Publié le par Doc Bird

« Geek Girl, 3 » de Holly Smale, éditions Pocket Jeunesse, collection Pocket jeunesse

Résumé : Harriet va faire sa rentrée au lycée sans sa meilleure amie, Nat, qui entre dans une école de stylisme. Et Alexa, sa meilleure ennemie, à réussi à lui subtiliser son journal intime, et compte bien s’en servir contre elle. Mais le pire est encore à venir : ses parents ont décidé de déménager en Amérique !

Mon avis : Dans ce tome 3, Harriet commence sa rentrée sous le signe de l’amour avec Nick, et se sent sur un petit nuage. Mais cette euphorie va être de courte durée, car sa meilleure amie fait sa rentrée dans une autre école, Alexa lui a volé son journal intime, et ses parents lui annoncent qu’ils vont déménager en Amérique.

Harriet perd pied, a l’impression que ses amis sont indifférents à son départ, et redoute de partir à New York. Elle imagine un instant que vivre à New York sera fantastique, mais déchante rapidement quand elle comprend que sa famille va vivre dans une maison à une heure et demie de New York.

Elle se sent immensément seule, loin de ses amis, qui semblent l’oublier, et avec des parents tellement accaparés par sa petite sœur et le travail, qu’elle se sent invisible. Aussi, quand les sirènes de la mode vont de nouveau frapper à sa porte, elle va se laisser tenter pour avoir l’impression de vivre, mais le monde de la mode est cruel….

Ce tome 3 commence comme un conte de fées, où Harriet vit sur le nuage de l’amour, mais rapidement, elle va retomber (douloureusement) sur terre. Elle décide par elle-même de se rendre à New York pour être de nouveau mannequin, sans penser aux conséquences, et va vite se retrouver face à des personnes, qui, derrière leur sourire e façade, sont malintentionnées.

Elle va alors entrer dans une spirale de dénigrement de soi, se sentant invisible aux yeux des autres. Mais est-ce vraiment le cas ?

Ce tome 3 est assez touchant, car Harriet se retrouve un peu seule au monde, et va se sentir mal. Ses déboires vont lui faire faire des bêtises, et sa candeur va l’amener à croire tout ce qu’on lui dit.

Cette série devient plus intéressante de tome en tome, avec une héroïne qui mûrit, au fur et à mesure de ses expériences de la vie. A suivre.

Un extrait 

Bref, je suis récemment parvenue à cette conclusion : quand on est du genre à tout planifier – comme moi – autant concentrer ses efforts sur ce qui compte vraiment. Ce sur quoi on peut réellement agir, et pas sur ce qu’on ne maîtrise pas.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

L’attaque des cubes

Publié le par Doc Bird

« L’attaque des cubes » de Marine Carteron, illustrations de Gaspard Sumeire, éditions du Rouergue, collection Dacodac

Résumé : Antoine et Vénus sont tous deux des joueurs de Minecraft, et adorent cet univers. D’ailleurs, ils trouvent drôle que le nouveau magasin qui va s’ouvrir s’appelle Cubetout, et ils veulent y aller pour l’ouverture pour voir ce qu’il y a à vendre. Mais ils commencent à trouver les gens bizarres, à commencer par la principale du collège, ou des gens du quartier qui se comportent étrangement, comme si un Enderman les contrôlait. Effet du temps passé sur Minecraft ou réalité ? L’aventure ne fait que commencer…

Mon avis : Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions du Rouergue, ainsi que Babelio et son opération Masse critique littérature de jeunesse, pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

L’univers de Minecraft est exploité en romans jeunesse depuis quelques mois, comme avec la série « Journal d’un noob » qui rencontre un grand succès au CDI chez les fans.

Ici, Antoine et Vénus décident de narrer leurs aventures extraordinaires qui leur ont permis de sauver le monde.

Tout d’abord, je vous présente Antoine, jeune collégien fan de Minecraft, qui n’a peur de rien dans le jeu, mais qui a peur des ombres dans la vraie vie, mais n’oserait l’avouer à personne pour rien au monde !

Vénus, sa copine, est quant à elle très forte au jeu, mais aussi à l’école surtout en français, et elle n’hésite pas à corriger Antoine quand il fait des fautes !

Tous deux vont découvrir un phénomène étrange avec l’ouverture du magasin Cubetout dans leur quartier : leur principale semble envoûtée, comme si un Enderman la contrôlait, car ils ont vu à un moment ses yeux devenir violets. Mais le pire est à venir, car leurs familles sont à leur tour envoûtées par une drôle de machine achetée chez Cubetout, c’est comme s’ils étaient absents d’eux-mêmes et devenaient des personnages du jeu Minecraft. Que se passe-t-il ? Qui se cache derrière Cubetout ?

Antoine et Vénus vont devoir enquêter et découvrir l’impensable ! Ils vont alors devoir entrer dans le jeu de Minecraft et risquer réellement leur vie pour pouvoir sauver le monde ! Y parviendront-ils ?

J’ai bien aimé ce roman qui montre l’invasion de l’univers de Minecraft dans la vie réelle, avec deux héros qui font de leur mieux, mais ont parfois peur face à une situation qui les dépasse !

L’humour est souvent présent, permettant de faire baisser la tension à certains moments, et l’auteur nous fait réfléchir sur les relations parents-enfants, la mort, ainsi que sur l’invasion du virtuel dans la vie réelle, en créant un nouveau concept, le virel, mi-réel, m-virtuel, permettant de passer dans les deux mondes ! Et les illustrations permettent de bien accrocher le lecteur, avec la progression de la barre de vie tout au long des chapitres.

Un roman à proposer à nos jeunes adolescents !

Partager cet article
Repost0

Océania, 4. Le murmure des étoiles

Publié le par Doc Bird

« Océania, 4. Le murmure des étoiles » d’Hélène Montardre, éditions Rageot

Résumé : Flavia a retrouvé sur l’île de Laluk sa mère. Elle repart avec sa mère et ses amis à bord du « Samantha », afin de retrouver son père en Australie. Mais les événements vont forcer leur groupe à se séparer. Flavia et ses amis parviendront-ils à empêcher qu’Uranus prenne le pouvoir mondial sur l’énergie ?

Mon avis : La tétralogie « Océania » se termine avec « Le murmure des étoiles ».

A peine Flavia a-t-elle retrouvé sa mère, qu’elle doit faire face à de nouveaux dangers. Le patron de la société Uranus est à leurs trousses, et pourrait s’emparer des secrets de l’énergie pour pouvoir dominer le monde. Flavia va devoir quitter une mère à peine retrouvée, pour tenter de sauver la planète.

Le lecteur n’est pas au bout de ses peines et le récit fait monter la tension et le suspense.

La société Uranus utilise tous ses tentacules pour réussir à dominer le monde, tandis qu’une poignée de personnes lutte contre elle, avec l’espoir chevillé au cœur.

J’ai tout autant apprécié cette fin des aventures de Flavia, dans ce tome que j’ai lu d’une traite. Une belle réflexion sur le changement climatique, les responsabilités humaines, et la solidarité qui permet de faire avancer les choses. A lire !

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Journal d’un dégonflé, 12. Sauve qui peut !

Publié le par Doc Bird

« Journal d’un dégonflé, 12. Sauve qui peut ! » de Jeff Kinney, éditions du Seuil

Résumé : Pour la première fois, Greg et sa famille ne vont pas passer Noël au coin du feu, mais dans un club de vacances sous le soleil ! Cela n’enchante pas vraiment Greg, qui préférerait rester à jouer à des jeux vidéos. Et les aventures que toute la famille va vivre vont lui donner raison !

Mon avis : Dans ce douzième opus, Jeff Kinney s’est surpassé, et a pris inspiration de ce qui peut arriver de pire quand on part en vacances.

Toute la famille de Greg va partir en vacances à Noël dans une destination paradisiaque, sous le soleil. Mais rien ne va se passer comme prévu !

Entre les bouchons pour aller à l’aéroport, le poids des bagages, les valises perdues, l’avion en retard, les animations du club, les bestioles tropicales qui, au mieux, embêtent le vacancier, au pire, peuvent le faire mourir de peur, Greg va vivre des vacances inoubliables !

A lire pour partager un moment plaisant bourré d’humour. Le lecteur pourra se reconnaître dans certaines situations ;)

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Geek Girl, 2

Publié le par Doc Bird

« Geek Girl, 2 » de Holly Smale, éditions Pocket Jeunesse, collection Pocket jeunesse

Résumé : Harriet poursuit son travail de mannequin, enchaînant toujours les catastrophes. Elle passe ses derniers examens, et se prépare à passer un super été avec Nat et Toby, souhaitant de tout son cœur oublier Nick, qui n’a plus donné de nouvelles. Mais la nouvelle tombe, elle va partir à Tokyo effectuer des shootings, si ses parents l’acceptent….

Mon avis : Dans ce tome 2, on retrouve une Harriet toujours aussi maladroite, que ce soit dans les catastrophes qu’elle provoque, ou dans ses relations avec les gens.

Elle a le cœur brisé car Nick semble avoir rompu avec elle, en plus, sa meilleure amie doit partir un mois en France, tandis qu’elle va rester seule pour l’été. Autant rester couchée !

Mais son agent l’appelle, elle va partir faire des photos à Tokyo, une ville qu’elle rêve de visiter ! Ses parents acceptent qu’elle y aille, mais escortée par sa grand-mère excentrique. Elle ne va pas être déçue du voyage...

Ce tome 2 se laisse lire, mais ne m’a pas non plus enthousiasmée, tout comme le premier tome. L’intrigue devient plus intéressante dans la seconde partie du roman, mais sinon, j’ai fini par trouver lassant toutes les informations données par Harriet sur divers sujets, montrant sa grande connaissance.

Le point positif, c’est que le monde du mannequinat et de la mode apparaît sous un jour réaliste, avec la dure concurrence entre des jeunes filles prêtes à tout pour éliminer leurs rivales. Par ailleurs, la description de la vie trépidante de Tokyo pourra plaire aux fans du Japon.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Journal d’un noob (guerrier ultime), Tome 5

Publié le par Doc Bird

« Journal d’un noob (guerrier ultime), Tome 5 » de Cube Kid, illustrations de Saboten, 404 éditions

Résumé : Minus peut à peine profiter du sucès qu’il se voit obligé de quitter le village pour trouver une forge de l’éternité, qui aidera à protéger son village d’une autre attaque. Il va donc devoir, seul, se tracer un chemin vers l’endroit où se trouve cette forge…

Mon avis : Dans ce tome 5, Minus doit quitter son village pour la première fois de sa vie, afin de récupérer une forge d’éternité. Mais le trajet ne sera pas de tout repos, et il va rencontrer de nouvelles personnes et de nouveaux horizons, qui vont lui ouvrir les yeux sur l’immensité du monde.

Il va découvrir que, tout guerrier qu’il soit devenu, il a encore beaucoup de choses à apprendre sur la vie et sur le monde dans lequel il vit.

Ce tome a l’intérêt de permettre de découvrir le monde de Minecraft en dehors du village et de ses alentours, ainsi que de faire entreprendre une quête à Minus, comme tout bon chevalier qui se respecte.

Son journal est toujours parcouru de notes et d’impressions humoristiques, qui détendent l’atmosphère dans des situations tendues.

Mais j’ai trouvé que l’histoire traînait un peu en longueur, restant sur ma faim, car on ne sait pas vraiment en quoi cette forge peut permettre de gagner la bataille, et on assiste à une sorte de trêve dans la guerre.

Un tome de transition, avant, je l’espère, de reprendre l’action dans le tome suivant.

 

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Les 5 lettres du mot cœur

Publié le par Doc Bird

« Les 5 lettres du mot cœur » de Cathy Cassidy, éditions Nathan

Résumé : Carrie, Omisha, Eden, Uma et Ryan, quatre filles et un garçon, sont inséparables et amis pour la vie. D’ailleurs, les premières lettres de leurs prénoms réunies forment le mot cœur. Mais l’été de leurs 11 ans, une énorme dispute va faire éclater cette belle amitié. Deux ans plus tard, Ryan et Eden se recroisent et se parlent. Pourront-ils redevenir amis ?

Mon avis : Comme toujours, Cathy Cassidy réussit à décrire avec des mots justes les tourments de la vie. Ici, un événement douloureux et dramatique, dont on ne prendra vraiment la portée qu’à la fin, va briser l’amitié de 5 adolescents.

Eden va s’enfermer dans le mutisme, vouloir devenir invisible, et refuser de se lier avec qui que ce soit.

Ryan ne va pouvoir contenir la rage et la colère en lui, et va commencer à enchaîner les bêtises.

Omisha va se rendre dans un autre collège, et ne cherchera à contacter personne.

Uma va déménager avec sa famille en France, et ne répondra à aucun mail.

Et aucune nouvelle de Cassie.

Eden et Ryan font tout pour s’éviter au collège, mais le destin va les faire se rencontrer.

Le récit est porté par leurs points de vue, alternants dans chaque chapitre. Les événements vont les bousculer, et chacun va progressivement remettre en question ses certitudes, et avancer vers la vie. La rencontre avec une vieille dame va même cristalliser certaines de leurs émotions. Parviendront-ils à recoller les morceaux de l’amitié brisée il y a 2 ans ?

J’ai trouvé cette histoire très touchante, Cathy Cassidy réussissant à nous faire partager le ressenti et les émotions de personnages écorchés vifs, chacun s’enfermant seul dans sa douleur, et la gérant comme ils peuvent.

Quand on comprend la raison de la fin de leur amitié, et de leur souffrance, on comprend mieux leurs réactions, et leurs difficultés à reprendre pied.

A partager pour parler du deuil, et de l’espoir de la renaissance à la vie.

Quelques extraits 

Parce que dès qu’on laisse les gens s’approcher un peu trop près, on court le risque de souffrir.

J’ai appris à redresser la tête et à dissimuler ma souffrance. J’ignorais encore que ce n’était que le début.

A quoi bon donner des coups de pied dans les meubles, taper sur les murs, crier et maudire l’injustice dont je suis victime ? Tout ce que ça fera, c’est bouleverser un peu plus mes parents.

N’aie pas peur, souffle-t-il. N’aie pas peur d’être toi-même.

C’est ce qu’on fait quand on aime quelqu’un. On s’accroche jusqu’à trouver un compromis.

Il n’y pas toujours de responsable ; parfois, il se passe des choses terribles, sans que personne puisse rien y faire.

Il y a des choses qu’on ne voit pas arriver avant qu’il soit trop tard, et tout ce qu’on peut faire ensuite, c’est tenter de rassembler les morceaux, en sachant que rien ne sera jamais plus pareil.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0