Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La consolation de l’ange

Publié le par Doc Bird

« La consolation de l’ange » de Frédéric Lenoir, éditions Albin Michel

Résumé : Hugo a fait une tentative de suicide, et se retrouve dans la même chambre qu’une femme en fin de vie, Blanche. Tous deux vont alors nouer un dialogue original sur la vie, et cela permettra peut-être à Hugo de se reconcilier avec la vie.

Mon avis : J’aime beaucoup les romans de Frédéric Lenoir, qui sous couvert de fiction, permettent d’approcher la philosophie et de réfléchir sur le sens de la vie.

Ici, Hugo, qui a fait une tentative de suicide et est fâché avec la vie, va rencontrer Blanche, une vieille femme qui va bientôt mourir. Tout les sépare, et pourtant un dialogue va se nouer entre ces deux êtres. Leur dialogue va permettre d’enrichir Hugo, avec un bel hommage à la poésie de Victor Hugo et de Baudelaire, à la philosophie de Spinoza, et va aussi aborder le sujet de l’expérience de mort imminente, que Blanche a vécu.

Ce dialogue très touchant et émouvant va permettre au lecteur de comprendre quel sens donner à la vie, et où trouver la joie intérieure permettant de surmonter les peines.

Un livre très intéressant à lire pour qui s’interroge sur la vie.

Quelques extraits :

Pour moi, être libre (…) C’est ne pas être esclave de ses pulsions, de ses désirs, de ses émotions. La vraie privation de liberté, c’est agir en automate, en recherchant toujours le plaisir immédiat et en refusant la frustration

tout le chemin de la vie, c’est de passer de l’inconscience à la conscience et de la peur à l’amour

Car toute âme est libre. Non pas toujours du choix des événements qui arrivent, mais toujours de la manière dont elle va y réagir.

Puisses-tu libérer les forces d’amour enfouies dans ton cœur, transformer tes colères en pardon, apprendre à mieux apprivoiser tes peurs, traverser tes chagrins profonds. 

Le bonheur du sage ne dépend plus des événements, toujours aléatoires, dépendant du monde qui lui est extérieur, mais de l’harmonie de son monde intérieur.

Que les plus belles lumières surgissent des nuits les plus noires. 

Tout le sens de notre existence sur terre, c’est de parvenir à conquérir notre liberté et à accueillir l’amour, à le faire grandir.

Publié dans Lecture-adultes

Partager cet article
Repost0

Harmony, 6. Metamorphosis

Publié le par Doc Bird

« Harmony, 6. Metamorphosis » dessin et scénario de Mathieu Reynès, éditions Dupuis

Résumé : Harmony a été séparée de Payne et d’Eden, qui ont de nouveau été enfermés. Elle cherche par tous les moyens à les localiser pour les sortir de là…

Mon avis : Ce tome 6 est le pendant du tome 5.

Le tome 5 montrait ce que vivaient Payne et Eden enfermés, avec la quête d’un corps par Azhel pour revivre.

Le tome 6 raconte comment Harmony a pu les retrouver, et permet aussi d’en apprendre plus sur les liens entre Harmony, Mika et et l’esprit de Nememtoth.

L’idée est vraiment intéressante, même si bien sûr le lecteur reste un peu sur sa faim, car le récit ne progresse pas tant que cela, mais permet d’approfondir l’histoire malgré tout.

Vivement la suite !

Publié dans Lectures-BD

Partager cet article
Repost0

Masked noise, 16

Publié le par Doc Bird

« Masked noise, 16 » de Ryoko Fukuyama, éditions Glénat

Résumé : Lors de leur dernier concert au festival Rock Horizon, Yuzu voit sa mère dans le public, et comprend qu’elle fait des pas vers lui, et que lui doit faire de même. Il décide alors de prendre du temps avec elle, et de quitter temporairement le groupe.

Mon avis : Ce tome 16 met en avant les relations entre Yuzu et sa mère, et ses conséquences pour le groupe.

Yuzu découvre finalement que sa mère évolue, et commence à accepter sa place au sein du groupe, alors qu’elle lui interdisait toute relation avec la musique auparavant. Il comprend alors qu’il doit se rapprocher d’elle pour renouer des liens, et permettre à sa mère de faire enfin le deuil de son père. Mais pour cela, il faut qu’il quitte temporairement le groupe. Est-ce possible pour l’avenir d’un groupe montant ?

Ce tome 16 met en avant les relations entre les personnages, tout en questionnant sur l’avenir du groupe. Y survivra-t-il ?

Publié dans Lectures-mangas

Partager cet article
Repost0

 Les Légendaires World Without. 23. Les cicatrices du monde

Publié le par Doc Bird

« Les Légendaires World Without. 23. Les cicatrices du monde » de Patrick Sobral, éditions Delcourt

Résumé : Artémus a été capturé et doit être livré aux autorités d’Oroban. Mais apparaît alors Abyss, fils du sorcier noir Darkhell, qui souhaite qu’on lui livre Artémus. Commence alors ce qui pourrait être la dernière bataille des Légendaires pour sauver leur monde…

Mon avis : Ce tome 23 termine la série en mêlant actions et batailles grandioses, rappel progressif par les Légendaires de leur véritable identité, et révélations sur le véritable rôle d’Artémus, qui va se révéler être plus un héros que ce qu’on croyait…

Tout se termine dans un maelström plein de rebondissements, où toutes les forces vont devoir s’unir pour pouvoir éviter la fin du monde. Et l’auteur va aussi trouver un dénouement face à la malédiction Jovénia.

Ce dernier tome termine la série avec panache, et sera suivi d’une nouvelle série sur les descendants des Légendaires. De quoi enchanter les fans !

Quelques extraits :

Au final, il n’y a ni bien ni mal absolu, il n’y a que les choix que nous faisons !!! 

Mon pauvre Abyss, tu n’as pas la moindre idée de ce qu’est une famille ! Des personnes qui t’aiment non pas pour tes qualités, mais malgré tes défauts, des gens qui te font confiance et non que tu manipules.

Publié dans Lectures-BD

Partager cet article
Repost0

The promised neverland, 15

Publié le par Doc Bird

« The promised neverland, 15 », scénario de Kaiu Shirai, dessin de Posuka Demizu, éditions Kazé

Résumé : Norman, le nouveau William Minerva, a décidé d’un plan qui permettrait aux humains de s’en sortir, tout en faisant s’exterminer les démons entre eux. Mais Emma ne souhaite pas cela, et pense à un plan alternatif…

Mon avis : Dans ce tome 15, on voit véritablement la capacité d’analyse et de logique de Norman, qui, tel un joueur d’échecs, a plusieurs coups d’avance. Il décide de s’allier à des démons chassés du pouvoir il y a 700 ans, afin de démarrer une guerre civile entre démons, qui pourrait être à l’avantage des humains.

Mais Emma fait preuve d’empathie, et ne souhaite pas une extermination en masse de ses ennemis. Elle fait ainsi réfléchir le lecteur sur les conséquences de la haine, sur l’empathie, et sur la recherche de solutions qui empêchent le sang de couler. Elle décide alors de se rendre avec Ray aux Sept Murs et de passer la porte pour trouver une autre solution et créer une nouvelle alliance.

Ce tome 15 est intéressant, car il permet de faire réfléchir aux conséquences de ses actes, à la guerre, aux conséquences de la vengeance, à la peur qui engendre la peur et amène à la violence…

Une série vraiment intéressante pour les débats qu’elle peut susciter, en plus d’un scénario original et bien mené.

Un extrait : 

Une fois que la haine est ancrée, elle ne disparaît pas, elle enfle et se propage… C’est une réaction incontrôlable. Voilà comment les guerres éclatent, je suppose. La peur de l’autre, la misère, les jeux de pouvoirs, les incompréhensions… Les raisons susceptibles de mettre le feu aux poudres sont nombreuses.

Publié dans Lectures-mangas

Partager cet article
Repost0

Les cahiers d’esther. Histoires de mes 11 ans

Publié le par Doc Bird

« Les cahiers d’esther. Histoires de mes 11 ans » de Riad Sattouf, éditions Allary

Résumé : Esther grandit et finit son année de CM2 dans son école privée. Et elle partage son quotidien et ses réflexions.

Mon avis : Je n’avais pas vraiment apprécié le premier tome qui m’avait plutôt agacée, mais j’ai acheté la suite car les élèves me la demandaient.

Et surprise ! J’ai beaucoup plus apprécié ce deuxième tome que le premier, et je l’ai trouvé très réaliste, montrant bien le quotidien des jeunes ados., parfois en décalage dans la compréhension de certaines choses, et faisant sourire.

On assiste ici à l’élection des délégués, la naissance d’un petit frère, la question du téléphone portable, la sexualité…

Peut-être que je lirai la suite...

Publié dans Lectures-BD

Partager cet article
Repost0

Aria the masterpiece, 1 

Publié le par Doc Bird

« Aria the masterpiece, 1 » de Kozue Amano, éditions Ki-oon

Résumé : Au 24ème siècle, Akari prend la navette pour quitter la terre et réaliser son rêve de devenir ondine à Néo-Venise, sur la planète Mars, c’est-à-dire conductrice de gondoles. Elle va alors rencontrer un patron chat, et apprendre son futur métier.

Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce manga mêlant futurisme et traditions, avec de jolies notes de poésie et d’émerveillement à certains moments.

Le grand format de ce manga m’a un peu étonnée quand je l’ai vu, mais je trouve qu’il met en valeur les très belles illustrations.

Le lecteur est amené à découvrir Venise reconstituée, la magie de ses canaux où on peut se perdre si facilement, et de jolies traditions inspirées de la terre (et plus particulièrement du Japon). Akari entreprend son apprentissage d’Ondine, et a la passion de la navigation chevillée en elle, ainsi que la capacité à s’enchanter de ce qu’elle voit.

Un superbe manga que je recommande !

Publié dans Lectures-mangas

Partager cet article
Repost0

Jeune dragon recherche appartement ou donjon, 1

Publié le par Doc Bird

« Jeune dragon recherche appartement ou donjon, 1 », scénario de Kawo Tanuki, illustrations de Choco Aya, éditions Soleil manga

Résumé : Letty, un jeune dragon, est chassé de sa famille car il est froussard et lâche. Il est en recherche de sécurité, et se dit qu’il faudrait qu’il trouve un logement dans lequel il puisse vivre douillettement et sans danger. Le voilà parti en quête de son abri idéal.

Mon avis : Ce titre de manga est original, car il met en avant un dragon bien loin de l’imaginaire que le lecteur peut avoir de cet animal légendaire. Car Letty est à rebours de tous ses congénères, il a peur de tout, ne sait pas voler, ni nager. Bref, un vrai peureux !

Alors, quoi de mieux que de trouver un logement pour pouvoir vivre protégé, loin des héros qui souhaitent tuer des dragons ? L’idée est bonne, mais Letty va vite découvrir que la recherche d’un logement adapté est compliquée et loin d’être de tout repos.

Ce manga m’a beaucoup fait sourire, avec Letty comme anti-héros, qui se retrouve à avoir peur presque de son ombre, et qui part à la quête d’un logement sécuritaire. Cela donne envie de savoir comment va évoluer son parcours, et si peut-être il va oser dépasser ses peurs ?!

Publié dans Lectures-mangas

Partager cet article
Repost0

Wandering Souls, 1 

Publié le par Doc Bird

« Wandering Souls, 1 » de Zelihan, éditions H2T

Résumé : Ayten est à part dans son village, car elle peut parler avec les esprits des animaux morts. Cette particularité et le fait qu’elle guérisse des blessures les plus mortelles rendent les habitants suspicieux, et ils chassent Ayten du village. C’est le début d’une grande aventure pour Ayten qui va découvrir l’existence des Shagaï, des esprits oubliés.

Mon avis : Le résumé de ce manga, qui est seulement en 2 tomes, m’a donné envie de le lire, mais je dois dire que j’ai été désarçonnée par certains moments par ce manga, auquel on ne comprend pas toujours tout.

On se retrouve emporté dans un monde où des esprits, les Shagaïs, existent, où un petit garçon dit en faire partie et est en quête des os bleus, et Ayten semble être une anomalie car elle est humaine.

Peut-être que le tome 2 éclairera ma lanterne sur les aspects qui m’ont perdue.

Publié dans Lectures-mangas

Partager cet article
Repost0

 La brigade des cauchemars, Dossier n°4 Mélissandre

Publié le par Doc Bird

« La brigade des cauchemars, Dossier n°4 Mélissandre », scénario de Franck Thilliez, dessin de Yomgui Dumont, couleurs de Drac, assistée de Reiko Takaku, éditions Jungle, collection Jungle Frissons

Résumé : Il semblerait qu’une bête sauvage, qui ressemble à un loup-garou, rôde autour de la clinique. Car Alex, un garçon qui les espionne, semble avoir été enlevé par cette créature. Et Esteban et Sarah continuent d’enquêter sur leur passé…

Mon avis : Dans ce tome 4, Esteban et Sarah partent en quête de leur passé, car ils pourraient être des personnages issus du rêve d’une personne, et ne pas exister. Ils vont alors découvrir l’existence d’une certaine Mélissandre, qui pourraît être la clé de ce mystère…

Pendant ce temps, une horrible créature qui ressemble à un loup-garou rôde autour de la clinique, et s’en prend à Alex, un garçon du lycée. Tristan, Esteban et Sarah vont alors devoir repartir dans un cauchemar pour régler cette affaire.

Ce tome 4 permet d’en savoir plus sur ce qui lie le professeur, Tristan, Esteban et Sarah, mais l’histoire est loin d’être finie, car tout n’est pas réglé, loin de là, et de nouveaux problèmes pourraient bientôt surgir…

Une série addictive à lire, avec son scénario original et ses illustrations qui savent si bien rendre l’ambiance du récit.

Publié dans Lectures-BD

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>