Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Like a little star, 2

Publié le par Doc Bird

« Like a little star, 2 » de Kaori Hoshiya, éditions Akata

Résumé : Mirai est tombée amoureuse de Mashiba, et lui a fait une déclaration maladroite… Elle essaie donc de cacher ses sentiments, et va aussi découvrir que Shiramine est lui aussi amoureux d’elle.

Mon avis : Ce second et dernier tome de la série va mettre l’accent sur les relations amoureuses de Mirai, qui découvre ses sentiments pour Mashiba, mais n’ose pas les lui montrer, depuis qu’il lui a dit qu’il ne voulait pas mélanger les activités du club avec les sentiments.

Par ailleurs, elle va découvrir que Shiramine ressent aussi des sentiments pour elle.

Une fin en forme de triangle amoureux avec la jalousie qui va faire avancer les relations.

Une histoire toute mignonnette avec une jeune fille renfermée qui s’ouvre aux autres et découvre aussi l’amour.

Publié dans Lectures-mangas

Partager cet article
Repost0

Like a little star, 1

Publié le par Doc Bird

« Like a little star, 1 » de Kaori Hoshiya, éditions Akata

Résumé : Mirai vit à l’écart des autres depuis toujours, car elle vit seule, laissée par sa mère qui vit avec son second mari. Elle pense donc que ne pas se mêler aux autres lui évitera de souffrir à cause d’eux ou d’être une fois de plus abandonnée. Mais elle pourrait changer d’avis en rentrant de façon forcée au club d’astronomie.

Mon avis : Voici une série manga en deux tomes à proposer aux élèves, car elle montre que vivre seul n’empêche pas de souffrir, et que l’amitié et le contact avec les autres permettent de mieux vivre et de ressentir du bonheur.

C’est ce que va découvrir Mirai qui ne se mêle pas aux autres par peur de souffrir, et qui intégrer le club astronomie de façon forcée. Elle va alors rencontrer un groupe de quatre garçons avec qui elle va progressivement se lier d’amitié, et même commencer à ressentir de l’amour pour l’un d’entre eux.

Publié dans Lectures-mangas

Partager cet article
Repost0

Coeur praline. Les filles au chocolat, tome 7 

Publié le par Doc Bird

« Coeur praline. Les filles au chocolat, tome 7 » de Cathy Cassidy, éditions Nathan

Résumé : Skye est triste avec l’été qui commence, car ces sœurs sont loin d’elles ou ont toutes trouvé une activité ou un travail pour les vacances. Mais l’arrivée de Georges pourrait bien faire vibrer son cœur. Mais arrivera-t-elle à lui faire confiance depuis sa rupture douloureuse avec Jamie ?

Mon avis : Quelles surprise de découvrir que la série des Filles au chocolat n’était pas terminée !

J’ai retrouvé avec plaisir Skye, une de mes sœurs préférées, qui aime le passé, les vêtements vintage, et voit parfois des ombres du passé. Mais cette fois-ci Skye est triste à l’idée de l’été qui s’annonce solitaire pour elle. L’arrivée de Georges, un garçon féru d’histoire faisant du camping dans le coin, va lui redonner le sourire, et l’amour pourrait bien de nouveau faire vibrer son cœur. Mais Skye a peur de nouveau de souffrir d’une relation à distance. Quel choix fera-t-elle ?

En même temps, elle découvre avec Georges qu’une vieille voisine est embêtée par un promoteur sans scupule prêt à tout pour la chasser de chez elle et construire un complexe immobilier. Ecoutant son cœur, elle va essayer d’aider cette dame.

J’ai bien aimé que ce roman montre les difficultés à aimer de nouveau après un premier chagrin d’amour, et aussi que l’intrigue parle aussi de l’acharnement de certains promoteurs pour obtenir un terrain, et que l’union des forces peut faire changer les choses pour le meilleur.

Une belle série qui fait du bien à lire !

Quelques extraits :

 La vie est courte, il faut profiter de chaque instant de bonheur.

Quand on trouve la bonne personne, il faut s’y accrocher, pas la repousser de crainte que ça ne fonctionne pas.

Tu es lâche ! Tu as peur de prendre des risques et de laisser qui que ce soit t’approcher.

Si tu ravales ce que te rend triste, ça finit par t’empoisonner et saper ta confiance en toi. 

J’ai appris une leçon importante cette semaine : ça ne sert à rien de repousser les gens de crainte de souffrir, parce que le seul résultat, c’est qu’on souffre encore plus. 

Vivre implique de prendre des risques.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Sahara, le samouraï aux fleurs 

Publié le par Doc Bird

« Sahara, le samouraï aux fleurs » de Yûsaku Shibata, éditions Nobi Nobi

Résumé : Sahara est un samouraï qui combat les soldats automates du désert avec son épée qui peut se transformer en plante. Il va croiser sur sa route Yae, une jeune fille qui est partie en quête la vallée de l’Arbre-monde. Tous deux vont alors voyager pour s’y rendre.

Mon avis : Ce manga est un one-shot assez foisonnant, qui mêle aventure, fantastique, science-fiction et amour de la nature.

Sahara est un samouraï qui met son épée-plante au service de la lutte contre les les soldats automates issus de la précédente guerre. Depuis cette guerre, le sable a envahi toute la planète. Sa renconte avec Yae va le mettre sur la piste d’un Arbre-monde, avec la possibilité de pouvoir voir la nature reprendre la pouvoir et revenir sur la planète. Il part alors avec Yae en quête de cet endroit.

Un beau manga à proposer aux élèves, qui permet de réfléchir sur le rapport à la nature et à l’espoir qu’une petite graine puisse faire germer de nouvelles plantes et l’espoir.

Publié dans Lectures-mangas

Partager cet article
Repost0

Black Torch, 1

Publié le par Doc Bird

« Black Torch, 1 » de Tsuyoshi Takaki, éditions Ki-Oon

Résumé : Jiro se retrouve souvent dans les problèmes malgré lui et a le pouvoir de comprendre et de communiquer avec les animaux. C’est aussi le descendant d’une famille de ninjas. Sa rencontre avec un chat noir blessé va changer complètement sa vie, car ce chat est en fait un Mononoké.

Mon avis : Voici un manga intéressant car j’ai trouvé son scénario original avec l’idée de faire se rencontrer un chat qui est en fait un Mononoké avec un humain plutôt au fait des techniques ninjas.

Jiro possède de belles valeurs morales, comme le fait de vouloir aider tous ceux qui sont en détresse, ainsi que sa grande empathie envers les animaux. Et sa rencontre avec le chat Rago va totalement bouleverser sa vie car il va devoir faire face à des ennemis très puissants tout en apprenant à vivre avec son nouveau lui.

Un manga original qui donne envie de connaître la suite.

Publié dans Lectures-mangas

Partager cet article
Repost0

Fais pas ta gamine !

Publié le par Doc Bird

« Fais pas ta gamine ! », texte de Charlotte Bousquet, illustrations de Stéphanie Rubini, éditions Gulf Stream, collection Les Graphiques

Résumé : Annabelle est amoureuse de Léo, un nouvel élève, et lui aussi l’aime ! Ils sortent ensemble et c’est le bonheur, mais rapidement Léo commence à la toucher et à lui demander des choses qu’elle n’ose pas refuser.

Mon avis : Une fois de plus, ce titre de la collection Les Graphiques fait mouche en abordant avec sensibilité le thème du consentement.

Annabelle est heureuse de plaire à Léo et de sortir avec lui. Mais rapidement, les baisers ne suffisent pas, et Léo commence à la toucher, et quand elle réagit, il lui dit de ne pas faire sa gamine !

Un roman graphique fort et intéressant, à proposer aux 4èmes-3èmes pour aborder ce sujet, et montrer qu’il n’est pas normal qu’un garçon ne tienne pas compte de l’avis de la fille, et fasse du chantage sentimental.

A lire et à partager, pour que les choses changent, et que les filles osent exprimer leurs choix.

Un extrait : 

Parce que toutes les filles font ça. Parce que sinon ça veut dire qu’il me dégoûte. Pour lui prouver que je l’aime. Parce que j’ai la trouille de le perdre si je me comporte comme une gamine.

Publié dans Lectures-BD

Partager cet article
Repost0

Analog drop, 2

Publié le par Doc Bird

« Analog drop, 2 » de Natsumi Aida, éditions Akata

Résumé : Aku décide d’infiltrer avec sa bande le gang Amidara, afin d’en savoir plus sur Shinobu, dont le comportement lui paraît suspect, et afin de savoir comment elle va pouvoir réaliser sa mission de mettre en couple Shinobu et Kojirô.

Mon avis : Clap de fin de la série avec ce deuxième tome que j’ai bien apprécié, notamment parce qu’Aku va découvrir le secret de Shinobu qui va la mener à réfléchir sur son propre comportement profiteur et sa façon de vivre la relation aux autres.

Aku va commencer à se transformer, à réfléchir sur elle-même, sur la popularité, et sur le sens véritable de l’amitié. Elle va ainsi comprendre que les amitiés virtuelles n’ont pas du tout la même saveur que la vie réelle, et que l’argent ne permet pas d’avoir une vie comblée. Et elle va aussi réfléchir au sens de ses actions, à leurs conséquences…

Une jolie série courte qui fait réfléchir, et qui permet aussi de découvrir les années 80, avec des moments de décalage savoureux. A lire !

Quelques extraits :

 Je voulais qu’on m’envie. Ces mentions étaient comme le baromètre de leur niveau de jalousie. Prendre une photo, la poster, recevoir des j’aime. Tout ça me comblait, me donnait satisfaction… de manière bien fugace… Car aussitôt, je me retrouvais avec un manque… Et le cycle recommençait, encore et encore…

Espérer combler mon mal-être dans toute cette superficialité, ça ne pouvait être que provisoire. Posséder sécurité et aisance financière n’est pas forcément synonyme de bonheur, car quelque part en nous, il y a toujours une part ineffable, qu’on ne peut maîtriser.

Publié dans Lectures-mangas

Partager cet article
Repost0

 Les Semi-Déus, 1. La fabrique des enfants dieux 

Publié le par Doc Bird

« Les Semi-Déus, 1. La fabrique des enfants dieux », de Juliette Fournier et Jean-Gaël Deschard, éditions Vents d’Ouest

Résumé : A cause de mauvaises récoltes, Asmodée est vendue par son père à la reine Bérénice, qui va la transformer en Semi-Déus, lui donnant le pouvoir de se métamorphoser. Mais ce don, acquis au prix de nombreuses souffrances, sert surtout les intérêts de la reine.

Mon avis : Voici un premier tome d’une série au scénario original, mettant en avant des enfants qui ont été dotés de pouvoirs, comme celui de soigner, de dupliquer les objets, de lire dans les pensées, ou de se transformer, comme Asmodée.

Cette dernière a été vendue quand elle était petite à la reine, car sa famille risquait de mourir de faim à cause des mauvaises récoltes. La reine lui a fait boire un liquide qui l’a fait terriblement souffrir, et lui a donné le pouvoir de se métamorphoser en qui elle veut. Depuis, Asmodée vit sans la crainte de manquer de nourriture, et se met dans des situations impossibles avec son amie Oni, vendant des objets dupliqués qui ne durent que quelques heures.

Mais leurs pouvoirs suscitent la convoitise des royaumes voisins, qui aimeraient bien s’emparer de la formule permettant les transformations, tandis qu’à l’intérieur du royaume règne l’envie de régner à la place de la reine, les prétendants guettant dans l’ombre, même si la vieille reine semble avoir suffisamment de pouvoir pour faire régner la crainte dans les cœurs.

Ce premier tome d’introduction permet de mettre en place l’ambiance et les personnages, avec une reine méchante à souhaits, une jeune héroïne qui n’a pas froid aux yeux, des pouvoirs surnaturels, et des intrigues de palais intéressantes. Les symboles sont forts, comme celui de la reine-araignée qui englue dans sa toile tous ses sujets, et manipule les enfants à sa guise. Cela donne envie de savoir quel destin attend Asmodée.

Merci aux éditions Vents d’Ouest et à Babelio de m’avoir proposé cette BD dans le cadre du Masse Critique Graphique.

 

Partager cet article
Repost0

Analog drop, 1 

Publié le par Doc Bird

« Analog drop, 1 » de Natsumi Aida, éditions Akata

Résumé : Aku est une jeune fille très populaire sur les réseaux sociaux, ambitieuse et retorse pour obtenir ce qu’elle veut, notamment en sortant avec trois hommes qui la couvrent de cadeaux. Mais sa vie bascule quand elle se fait agresser. Elle se retrouve propulsée en 1983, et va devoir réaliser une mission afin de pouvoir revenir à son époque : réussir à ce qu’un couple se forme avant que la batterie de son téléphone ne soit totalement déchargée.

Mon avis : Au début de la lecture de ce manga, je me suis posée quelques questions sur cette jeune fille prête à tout et vivant dans le mensonge pour se faire entretenir.

Puis à partir du moment où elle se trouve propulsée dans le passé, j’ai passé un bon moment de lecture.

Car le décalage entre les années 80 et notre époque sont importants, et aussi bien la mode, les loisirs, les coupes de cheveux ou le vocabulaire ont bien changé, ainsi que les mentalités !

Aku va alors devoir aider un jeune homme à pouvoir vivre une belle histoire d’amour avec une jeune fille, et ce n’est pas gagné, d’autant plus qu’elle dispose de peu de temps pour réaliser sa mission.

Un manga qui m’a bien fait sourire et va permettre aux ados de connaître un peu la vie des années 80, tout en réfléchissant sur le comportement à avoir pour vraiment réussir sa vie, sans mensonges, et en découvrant la confiance et l’amitié.

Une série en 2 tomes.

Publié dans Lectures-mangas

Partager cet article
Repost0

Mashle, 3 

Publié le par Doc Bird

« Mashle, 3 » de Hajime Komoto, éditions Kazé

Résumé : Mash va découvrir avec ses camarades que la maison Lang obéit à Magia Lupus, et il ne va pas hésiter à défier les membres de cette organisation.

Mon avis : Ce tome 3 monte en puissance dans l’intrigue avec l’arrivée de Magia Lupus, un groupe secret qui prône la pureté de la race des magiciens, et veut prendre le pouvoir afin de faire régner uniquement les purs magiciens.

Mais à ce jeu-là, Mash va faire jouer sa force pour les contrecarrer, prouver que la magie ne peut pas tout, et surtout démontrer que seul importe l’esprit soudé d’un groupe, quelles que soient les capacités de chacun.

On découvre aussi des aspects cachés des personnages, comme Dot qui boit de la tisane.

Un manga au ton résolument décalé qui fait rire, tout en développant une intrigue intéressante.

Publié dans Lectures-mangas

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>