En apnée

Publié le par Doc Bird

« En apnée » de Meg Grehan, éditions Talents hauts

Résumé : Maxime a 11 ans, sait qu’elle a un prénom étrange pour une fille, a peur parfois, et a soif de connaissances pour savoir quoi faire si quelque chose arrivait. Et Maxime découvre aussi en elle un sentiment inconnu par rapport à son amie Chloé. Serait-ce de l’amour ?

Mon avis : Ce roman écrit en vers libre peut être lu en silence ou scandé à voix haute, révélant la force des mots de Maxime, jeune fille qui se pose des questions sur la vie, ses peurs, mais aussi ses sentiments. Car Maxime ressent au fond d’elle un sentiment nouveau pour son amie Chloé, et n’arrive pas à le nommer. Elle va progressivement comprendre qu’il s’agit d’amour. Elle va alors vouloir enquêter pour savoir si c’est possible qu’une fille aime une autre fille.

Ce que je viens d’écrire sur ce roman n’est pas à la hauteur du texte, que je trouve magnifiquement écrit, et de la finesse des interrogations et des réflexions de Maxime, qui aime sa maman, a peur quand celle-ci pourrait aller mal, est avide de savoirs, ne comprend pas pourquoi elle ressent certaines peurs et fait des cauchemars, veut en savoir plus sur la vie sous-marine, et découvre un sentiment nouveau en elle : son amour pour Chloé.

Elle trouvera certaines réponses à ses interrogations auprès de la bibliothécaire, un modèle d’approche par rapport à la question de l’homosexualité, qui va comprendre à demi-mots les questions de Maxime, et va l’aider à trouver des réponses dans les livres.

Une belle histoire sur l’amour féminin.

Publié dans Lectures-romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
"Talents hauts" est un éditeur que j'aime beaucoup. Et je note ce roman que je n'avais pas vu passer dans ma veille. Le sujet est intéressant et ta chronique donne envie (en plus du fait qu'il soit intéressant en lecture à voix haute.)
Répondre
D
J'aime bien moi aussi cet éditeur, car il aborde sans faux semblants des thèmes d'actualité qui parlent aux ados.
M
Cet éditeur sait dénicher les livres qui abordent des sujets sensibles. C'est bien entendu un livre à mettre entre toutes les mains des ados pour amener plus de tolérance mais aussi pour qu'ils puissent mettre des mots sur leur ressenti ce qui est souvent bien difficile pour eux. Je trouve juste dommage que cette jeune fille porte un nom de garçon. J'aurais préféré qu'elle porte un prénom très féminin. Mais ce n'est que mon ressenti en te lisant
Répondre
D
Je ne 'ai pas mis dans ma chronique, mais j' ai moi aussi regretté que le prénom de l'héroïne ne soit pas féminin ou alors masculin et féminin à la fois. Mais l'histoire est intéressante et permet de parler d'identité et d'amour.