Phobie 

Publié le par Doc Bird

« Phobie » de Fanny Vandermeersch, éditions Le Muscadier, collection Rester vivant

Résumé : A l’école primaire, Sophia était très bonne élève. Mais depuis son entrée au collège, elle n’y arrive plus, ses notes baissent, elle perd confiance en elle, et perd ses quelques amies. L’angoisse monte, jusqu’au jour où elle n’arrive plus physiquement à entrer au collège…

Mon avis : Ce roman, écrit sous forme de journal intime, traite avec des mots justes de la phobie scolaire, maladie dont souffre l’héroïne, Sophia, comme beaucoup d’autres enfants.

L’entrée au collège la perturbe plus qu’elle ne l’aurait pensé, elle ne sait pas comment travailler pour réussir, alors qu’elle n’en avait pas besoin jusque-là, elle voit que ses amies changent, qu’elles se rapprochent d’autres groupes, tandis qu’elle se retrouve seule et que parfois on peut se moquer d’elle. Elle perd ses amies, se retrouve seule, n’ose pas en parler à ses parents car elle a peur de perdre leur amour. C’est alors que l’angoisse et la peur la dépassent et l’empêchent de pouvoir retourner en classe.

Le jour où ses parents s‘en rendent comptent, elle peut compter sur leur soutien et leur compréhension. Les visites chez la psychologue et les cours à distance vont lui permettre de renouer à son rythme avec le travail scolaire et avec le plaisir d’apprendre.

J’avais beaucoup entendu parler de ce roman, et je suis d’accord avec les critiques lues : il est indispensable à lire, autant pour les élèves qui peuvent mettre des mots sur ce qu’ils ressentent, que pour les adultes qui méconnaissent souvent le sujet.

Au lieu de penser que les élèves sont paresseux et surjouent leur mal-être, ce roman permet d’en comprendre les mécanismes, et de savoir comment il est possible de réagir. A la fin, des conseils sont donnés, aussi bien pour reconnaître les symptômes, que pour savoir quoi faire.

Un livre indispensable, sur un thème dont on parle peu. 

Publié dans Lectures-romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
J'ai croisé un jeune ado qui en souffrait et je prends encore régulièrement de ses nouvelles car je connais sa grand-mère. Je m'étais sentie si impuissante à l'aider, si démunie face à son angoisse. L'infirmière scolaire avait fait son possible et les profs n'avaient pas compris son problème. C'est un enfant intelligent et il s'en sortira mais en attendant il a dû choisir une orientation qui n'était pas celle à laquelle il pouvait prétendre. Combien sont dans ce cas ? Si ce roman peut les aider, il est indispensable car il peut faciliter la prise de parole. Merci de nous le présenter
Répondre
D
C'est très difficile de pouvoir les aider. J'ai eu le cas de deux élèves qui ont souffert de phobie scolaire. Souvent leur phobie n'est pas prise au sérieux et confondue avec de la paresse. J'espère que ce livre pourra aider les jeunes dans ce cas ! Car souvent ils quittent le collège et arrêtent tôt les études.
M
Un bon choix pour la rentrée ! Certains enfants se sentent très mal dans le milieu scolaire et mettre des mots sur leurs maux ne peut que les aider.
Répondre
D
Pouvoir enfin comprendre ce qui arrive quand on est victime de phobie scolaire peut vraiment aider les jeunes. Et ce roman est aussi indispensable pour les adultes qui souvent méconnaissent ce problème, ses signaux d'alarme et les moyens d'y remédier.