PhonePlay

Publié le par Doc Bird

« PhonePlay » de Morgane Bicail, éditions Michel Lafon

Résumé : Alyssa, seize ans, trouve ennuyante sa vie au lycée. Aussi, lorsqu’elle reçoit un SMS d’un garçon inconnu qui lui propose un jeu pour qu’elle devine qui il est, elle se lance sans hésiter. Commencent alors des échanges avec l’inconnu, qui apportent de la nouveauté à sa vie. Mais jusqu’où acceptera-t-elle d’aller ?

Mon avis : Autant le dire tout de suite, ce roman ne m’a pas du tout emballée.

Les critiques que j’avais lues ici ou là en faisaient l’éloge, mettant en avant le fait que l’auteur, une jeune fille de 14 ans, ait écrit son roman via la plateforme Wattpad, ait eu beaucoup de succès sur le réseau, et qu’un éditeur lui a ensuite proposé de la publier.

Certes, ce roman est une performance vu le jeune âge de l’auteur, le thème doit sûrement intéresser les jeunes filles, avec cette histoire de prince charmant inconnu et de rivalité.

Mais le charme n’a pas pris en ce qui me concerne, j’ai même eu du mal à finir l’histoire, ce qui ne m’arrive pas souvent.

 J’ai trouvé le ton beaucoup trop racoleur, la jeune fille un peu trop naïve, surtout quand l’inconnu l’appelle « chérie » dès le début et fait certaines allusions gênantes. Par ailleurs, les échanges de SMS à longueur de chapitres ont fini par me lasser, tout comme l’impression que l’héroïne, Alyssa, s’ennuie dans sa vie de rêve et est prête à tout pour y mettre un peu de piquant. Son faux air de petite fille modèle et son attitude ne m’ont pas convaincue.

En résumé, un roman pour adolescentes écrit par une adolescente que je n’achèterai pas pour le CDI. 

Publié dans Lectures-romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Et bien voilà qui est clair ! Ce n'est pas de toi qui cherche toujours du positif et une lecture qui peut apporter quelque chose de plus aux ados. Et bien je crois bien que moi non plus il ne m'attire pas et même si l'auteur a 14 ans, il faut tout de même que l'histoire soit crédible (ou à l'opposé, carrément déjantée). Merci pour ton ressenti. Bon dimanche
Répondre
D
J'ai même trouvé dangereux que l'héroïne, dans sa naïveté et son ennui, accepte de répondre aux messages douteux d'un inconnu. Cela pourrait laisser penser aux jeunes filles qu'on peut le faire sans risque dans la vie. Bon dimanche à toi aussi.