Et les vivants autour

Publié le par Doc Bird

« Et les vivants autour » de Barbara Abel, éditions Belfond

 

J’ai beaucoup de chance en ce moment, ayant reçu aussi des éditions Belfond, dans le cadre d’un Masse critique Babelio spécial, ce roman policier.

 

Jeanne a 29 ans et est dans le coma depuis quatre ans, son corps vit relié aux machines, mais son esprit ne s’est jamais réveillé.

Son père, grâce à son influence et à son argent, a permis de la garder en vie, mais la famille se doute qu’un jour, le médecin leur demandera de choisir de la débrancher.

 

Pour Micheline, la mère de Jeanne, qui vient rendre tous les jours rendre visite à sa fille à l’hôpital, cette issue n’est pas envisageable, elle est persuadée dans le fond de son cœur que sa fille se réveillera un jour.

Gilbert, son père, commence à douter, et envisage sérieusement de la faire débrancher, la visitant de temps en temps en coup de vent, pris par son métier et ses obligations, devenant un patron de plus en plus insensible.

Charlotte, la sœur de Jeanne, ne sait pas quelle décision prendre si on lui demandait, prise dans les méandres et les difficultés de sa propre vie, entre un compagnon qu’elle ne reconnaît plus, son travail dans le restaurant de son compagnon, et son envie d’enfant qui ne se concrétise pas.

Enfin, Jérôme, le mari de Jeanne, vit seul depuis le coma de Jeanne, s’interdisant toute relation.

Tous les quatre vont être convoqués par le médecin qui s’occupe de Jeanne, pensant que l’heure est venue de prendre une décision définitive pour Jeanne, et n’étant pas d’accord. Mais la révélation du médecin les surprend totalement, et ils vont alors devoir faire face à une terrible nouvelle, qui va les obliger à prendre rapidement un choix définitif, et qui va faire voler en éclats l’apparence d’une famille qui semblait soudée…

 

J’ai plongé dans ce roman comme dans une eau noire, me demandant dans quelle direction allait nous emmener l’auteur, qui lance des pistes à certains moments, faisant travailler l’imagination du lecteur, et des personnages, mais qui se révéleront bien plus retorses à la fin, dans les derniers chapitres, que ce j’aurais pu penser au début.

Chaque personnage semble au départ lisse et sans histoire, mais au fur et à mesure, les masques tombent, révélant la vacuité de certaines vies, les illusions, les secrets et l’ignominie de certains esprits. Personne n’en ressortira indemne, pas même le lecteur, qui en ressort sonné, voyant l’inéluctable arriver.

Le plus ahurissant, c’est que la révélation sordide du médecin, qui pourrait paraître incroyable, est en fait tirée d’un fait réel.

Tout s’enchaîne comme dans une tragédie, les vies de chacun et les faits s’enchaînant vers le pire.

 

Ce roman est publié en le présentant comme un thriller, mais c’est aussi pour moi un roman réaliste et social, qui montre les vies brisées derrière l’apparence d’une vie heureuse et bien réglée : la mère soumise à son mari et à la société, qui a laissé sa vie et ses rêves filer sous ses yeux, le père patriarche et distant, habitué à décider et à être obéi, mais aussi enfermé dans sa vie, les sœurs jalouses l’une de l’autre, les secrets de famille dévastateurs, le mari qui se sent coupable et découvre l’horrible comédie.

Tout sent la vengeance et le malheur, un seul personnage réussissant à se libérer de ses carcans et décidant de prendre son envol.

 

Un roman fort, où le destin se met en marche de façon inéluctable, avec une fin sordide à souhaits. Je ne connaissais pas cet auteur, et ce roman me donne envie de lire d’autres de ses titres.

C’est ce que tu dois retenir, ma chérie : ne pas se battre, ne pas prendre de risques, c’est aussi faire un choix. Mais n’oublie que, quelles que soient les surprises que la vie te réserve… il y a toujours un moment où il faut payer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

manou 17/03/2020 15:14

Voici un livre bien tentant en effet ! J'ai noté cet auteur dans mon carnet pour un autre de ses thrillers et du coup je rajoute celui-ci qui attendra que les médiathèques ouvrent leur porte, en attendant d'autres lectures m'attendent...Bel après-midi

Doc Bird 17/03/2020 15:27

Je te le conseille, car rien ne se passe comme on aurait pu l'imaginer au début. Le vernis se craquelle, et chaque personnage se révèle enfin ! Bel après-midi à toi aussi !