Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #lectures-albums catégorie

Tani

« Tani » d’Alex Godard, éditions Albin Michel Jeunesse

 

Résumé : La princesse Tani est très belle, et vit depuis toujours enfermée pour cacher sa beauté. Mais pour arrêter une guerre, son père accepte de la donner en mariage au fils du sultan Sai Salim. Le cœur lourd, elle part dans son futur royaume au cœur du désert, accompagnée de de sa fidèle servante Vajti. Arrivée chez le sultan, enfermée de nouveau dans une chambre, elle va alors recréer avec des couleurs son monde à elle.

 

Mon avis : Un très bel album qui montre le déchirement d’une jeune fille obligée de quitter son luxuriant pays et sa famille pour se marier.

 

Son désespoir va la pousser à magnifier la chambre où elle est retenue. Avec toutes les couleurs possibles, elle va peindre la magnifique nature du pays où elle habitait, par opposition à ce pays où tout n’est que sable. Un mystérieux jeune homme va venir la voir régulièrement, mais sans jamais lui parler.

 

Et de cette histoire naîtra une légende sur l’amour et les jardins. Les illustrations sont superbes et nous emmènent au coeur des royaumes et des personnages de l’histoire.

 

A découvrir.

Voir les commentaires

Blanche-Neige et les 77 nains

« Blanche-Neige et les 77 nains » de Davide Cali et Raphaëlle Barbanègre, éditions Talents hauts

 

Résumé : Fuyant la méchante sorcière qui en veut à sa vie, Blanche-Neige arrive chez les 77 nains. Sauvée ! Mais comment vivre au service de 77 nains ?

 

Mon avis : Un bel album aux couleurs vives et aux dessins tout en rondeur, qui réécrit le conte de Blanche-Neige. Cette dernière accepte de faire le ménage, mais comment y arriver avec 77 nains farceurs qui ont tous besoin d’elles ? Ayant troqué une mort possible contre une sorte d’esclavage au service des nains, Blanche-Neige va finalement prendre une solution radicale.

 

Un album drôle qui pousse à réfléchir sur la répartition des tâches entre filles et garçons et sur les stéréotypes. J’ai vraiment beaucoup apprécié l’imagination des auteurs, notamment pour les prénoms des 77 nains !

 

Une belle trouvaille réjouissante !

Voir les commentaires

Toc toc toc : papa, où es-tu ?

« Toc toc toc : papa, où es-tu ? » de Bryan Collier et Daniel Beaty, éditions Little urban

 

Résumé : Un petit garçon joue tous les matins au « toc toc toc » avec son papa et cela le rend heureux. Mais un matin, son père ne frappe pas à la porte, alors le petit garçon l’attend chaque jour…

 

Mon avis : Un superbe album sur l’absence du père. On ne sait pas ce qui est arrivé exactement au papa, même si on le devine. Son absence va assombrir la vie du petit garçon qui attend son papa pour le guider dans la vie. Alors il lui écrit une lettre. Et un jour, une réponse arrive, qui va le guider dans sa vie, même s’il ne revoit pas son père. Cette lettre va lui ouvrir les portes qui vont lui permettre de réaliser ses rêves, mais surtout de se réaliser dans la vie.

 

Un bel album, avec des collages qui marquent la douceur et la joie, mais aussi la peine face à l’absence du père. Ce dernier disparaît physiquement, mais va guider son fils à travers les mots, lui demandant d’être sérieux et de croire en lui-même pour oser vivre sa vie.

Un album doux-amer qui pourra permettre aux enfants de mettre des mots sur leur souffrance, mais aussi de comprendre qu’ils peuvent choisir leur vie et se construire.

Voir les commentaires

Le Héros

« Le Héros » de Pierre Cornuel, éditions HongFei

 

Résumé : Zhou Chu est fort et puissant, aime dominer les autres et les commander, ce qui le rend souvent cruel. Aussi lorsque qu’un habitant lui suggère de vaincre le terrible tigre et le monstrueux poisson, il pense devenir un héros respecté. Mais le destin va lui jouer des tours…

 

Mon avis : Cet album est tout simplement magnifique, avec ses illustrations au pinceau et à la plume, dignes des estampes traditionnelles !

 

L’histoire raconte la vie d’un jeune homme cruel et présomptueux, à qui la vie va offrir une leçon amère. Mais il va saisir cette occasion pour se recentrer sur lui-même, apprendre à se connaître et s’ouvrir au monde.

 

Une belle leçon de morale et qui fait penser à l’enseignement de Confucius. Elle peut permettre de faire réfléchir les élèves sur l’apprentissage de la sagesse, qui commence par la connaissance de soi et la maîtrise de son for intérieur.

 

Un vrai coup de coeur !

 

Un extrait : « Se dépasser soi-même est plus important que dominer les autres »

Voir les commentaires

Brelin de la lune

« Brelin de la lune » de Kochka, illustration de Charles Dutertre, éditions Oskar

 

Résumé : Brelin n’est pas un enfant tout à fait comme les autres, car il est autiste. Sa passion, c’est la lune qu’il aime bien contempler. Alors, un jour, il va partir en direction de la lune. Comment sa famille va-t-elle pouvoir le retrouver ?

 

Mon avis : Un magnifique album qui met en scène Brelin, un petit garçon né un peu plus tôt que prévu, et qui est marqué du sceau de la lune dès sa naissance.

Mais rapidement, ses parents se rendent compte qu’il ne grandit pas tout à fait comme les autres enfants. Il est autiste. Il y a des moments où il s’amuse à se cacher et à rêver, et d’autres où il fait beaucoup de bruit et de musique. C’est donc difficile à suivre pour son grand frère, mais il l’aime malgré tout énormément. Et le jour où Brelin disparaît, happé par son projet de se rendre sur la lune, son grand frère va devoir se mettre à sa place et réfléchir comme lui pour retrouver ses traces.

 

Un bel album aux couleurs jaune comme la lune et bleu foncé comme la nuit, qui permet de parler de la différence, et de comprendre ce qu’est l’autisme, à hauteur d’enfant.

Brelin n’est pas comme les autres, son trouble autistique peut parfois rendre son comportement pénible en famille, mais il a une fascination pour la lune qui le transporte et lui fait écrire des poèmes. Ce qui est considéré comme une maladie en Europe, est transformé en don de sorcier pour sa grand-mère africaine, permettant de montrer que chacun possède plusieurs facettes, et détient aussi une magie personnelle.

 

Un album plein de douceur et d’émotion toute en retenue, à mettre entre les mains des plus jeunes.

 

Merci à Babelio et son opération Masse critique jeunesse et aux éditions Oskar pour cette belle découverte !

 

Brelin de la lune
Brelin de la lune

Voir les commentaires

Le mot qui arrêta la guerre

Le mot qui arrêta la guerre

« Le mot qui arrêta la guerre », texte d’Audrey Alwett, illustration d’Ein Lee, éditions Nobi Nobi !, collection Soleil flottant

Résumé : Seî possède l’art de la calligraphie et son frère Shigeru celui des origamis. Tous deux vivent heureux et célèbrent la beauté du monde. Mais un jour, le daimyô déclare la guerre et Shigeru va être réquisitionné comme soldat. Seî décide alors de convaincre en trois calligraphies le daimyô de renoncer à la guerre….

Mon avis : Cet album est une vraie réussite grâce aux talents mêlés d’Audrey Alwett et Ein Lee. Audrey Alwett est scénariste de la bande dessinée « Princesse Sara » et Ein Lee a déjà illustré « La princesse au bol enchanté ».

Leurs inspirations conjuguées nous plongent dans une histoire où la magie des mots va empêcher le daimyô de partir à la guerre, malgré les ruses de ses conseillers pour faire taire Seï.

On y retrouve la légende selon laquelle plier 1000 grues en origami permet de réaliser un souhait, et la croyance selon laquelle les mots peuvent refléter la beauté du monde.

Une belle histoire magnifiquement illustrée qui célèbre la paix avec le monde.

Voir les commentaires

Kotori : le chant du moineau

Kotori : le chant du moineau

« Kotori : le chant du moineau » de Samantha Bailly et Shigatsuya, éditions Nobi Nobi ! collection Soleil flottant.

Résumé : Un jour, un vieux monsieur recueille un moineau blessé tombé du nid. Il le soigne et est subjugué par son chant. Mais sa femme est jalouse de l’oiseau et ne va pas hésiter à le punir en l’absence de son mari. Ce dernier partira alors à sa recherche…

Mon avis : Ce conte magnifiquement illustré, aux douces couleurs du printemps, aborde les thèmes de l’aide à son prochain, de la générosité, de l’amitié, de la reconnaissance, de l’avarice, de la cupidité et du rachat de ses erreurs. Les personnages mythiques et populaires du Japon, yokaïs ou femme-oiseau, sont convoqués dans cette fable. Un vrai régal pour les yeux et pour le cœur.

Voir les commentaires

King Kong

King Kong

« King Kong » vu par Anthony Browne, d’après l’histoire conçue par Edgar Wallace et Merian C. Cooper, éditions Kaléidoscope.

Résumé : Le metteur en scène Carl Denham va partir sur un navire pour tourner un nouveau film qu’il pense mythique. Mais il lui manque l’actrice principale. Il rencontre une jeune femme qui vole pour se nourrir et trouve qu’elle incarnera à la perfection le rôle qu’il lui destine. Ann sera sa Belle, et il lui fera rencontrer la Bête. Tout ne se passe pas comme prévu, une fois arrivés sur l’île, mais Denham va en tirer profit jusqu’à la fin, tragique.

Mon avis : Un superbe album d’Anthony Browne, aux illustrations très réalistes. L’amour impossible entre King Kong et sa belle (remake de la Belle et la Bête), les aventures sur l’île, la fin sinistre et tragique, rendent cette histoire saisissante et triste. King Kong va être victime de son aveuglement amoureux et sera détruit par la civilisation moderne. Un conte moderne cruel sur l’homme, qui peut se révéler plus sauvage et barbare que les animaux.

Voir les commentaires

La soupe aux cailloux

La soupe aux cailloux

« La soupe aux cailloux » de Jon J Muth, éditions Circonflexe.

Résumé : Trois moines, Hok, Lok et Siew, vont par les chemins. Un jour, ils arrivent dans un village où tout le monde se méfie de tout le monde et où les habitants leur refusent l’hospitalité. Ils décident alors de préparer une soupe aux cailloux, et progressivement, les habitants vont apporter leur contribution. Eh oui, le bonheur est dans le partage !

Mon avis : Un album aux teintes douces et pastels, qui relate un conte célèbre. A la fin, l’auteur raconte qu’il a semé dans les illustrations des indices symboliques que l’on peut s’amuser à retrouver. Un conte sur le partage et l’entraide, voies d’accès vers le bonheur.

Voir les commentaires

Contes indiens au format albums

Dans le cadre d'un projet sur l'année avec les élèves d'ULIS, ces derniers se sont rendus à la médiathèque de la ville pour écouter des histoires et rechercher des contes et des documentaires sur l'Inde.

Voici une sélection de contes qu'ils ont choisis et que je leur lirai :

- "Raja : le plus grand magicien du monde" de Carl Norac et Aurélia Fronty, éditions Didier jeunesse : comment un prince réussit à prouver qu'il est vraiment magicien en décidant de faire le tour du monde sur le dos d'une tortue en promettant de revenir bien vite.

Un conte magnifique de sagesse, aux illustrations superbes avec des couleurs vives ou plus douces en fonction de l'action.

Contes indiens au format albums
Contes indiens au format albums

- "La fille du Rajah" de France Alessi et Marie Diaz, éditions Bilboquet : Sîtâ est la prunelle des yeux de son père, mais le brahmane Mâsha veut l'épouser en employant un moyen diabolique. Mais sa tentative va se retourner contre lui.

Un conte mettant en avant la ruse et le destin choisi par les dieux, avec des illustrations aux couleurs vives.

Contes indiens au format albums

- "La vie parfaite du maharadja" de Agnès Cathala et Julie Mercier, éditions Milan : un maharadja, obsédé par la perfection, refuse de voir ses serviteurs, et a comme amis un crocodile, un tigre blanc et un serpent. Mais il va faire l'expérience des apparences et de la nature profonde des êtres : les animaux vont tenter de le dévorer, alors que ses serviteurs vont l'aider.

Un conte tout en douceur dans les illustrations fourmillant de détails, aux tons très bollywodiens. Le maharadja va enfin ouvrir les yeux sur la vraie nature des personnes.

Contes indiens au format albums
Contes indiens au format albums

- "La naissance de Ganesh" de Marie Sellier et Catherine Louis, éditions Picquier jeunesse : conte expliquant pourquoi le dieu Ganesh a une tête d'éléphant.

Un conte très court qui présente Shiva, Parvati et Ganesh. Une petite page explique à la fin les caractéristiques de Ganesh et pourquoi il est le dieu préféré des hindous.

Contes indiens au format albums

- "Le tigre et le petit chacal" de Judith Gueyfier, éditions Nathan : un brahmane délivre un jour un tigre d'une cage, mais celui-ci veut le dévorer à peine sorti. Ils vont alors demander l'arbitrage de cinq animaux.

Un conte classique sur les différents continents, qui fait la part belle à la ruse. L'homme y est montré sous ses mauvais côtés, cruel envers les animaux, mais un animal rusé va sortir le brahmane de cette situation.

Contes indiens au format albums

- "Le voyage du prince Tudorpah" de Denis Tesde, Jean- Paul Le Goff, Gilles Leroux et François-Marc Baillet, éditions Eveil & Découvertes : dans le royaume des Nuages Roses, rien ne va plus, le prince Tudorpah n'arrive plus à dormir, et le royaume pourrait bien en pâtir. Le prince va alors partir à la rencontre de Babu le sage qui seul pourrait l'aider.

Un conte aux superbes illustrations, aux personnages qui portent des noms "indianisés" comme le prince Tudorpah ou le le ministre Temhestaah, source de jeux de mots. Il y a également un CD à écouter, lu par Arthur H , accompagné par une musique indienne. A écouter d'urgence !

Contes indiens au format albums

- "Shanti et le berceau de lune" de Anne Montange, éditions Actes Sud Junior : comment une cruche magique va changer le destin d'un homme.

Un conte prétexte à la découverte d'un instrument traditionnel indien, la tambura. La musique du CD pour écouter l'histoire est d'ailleurs composée à l'aide de tambura, sitar et vina. Un délice pour les oreilles.

Contes indiens au format albums

- "La musique indienne : la danse du démon" de Muriel Bloch, éditions Gallimard jeunesse Musique : un petit garçon refuse de travailler et décide de partir dans la forêt en promettant de revenir riche.

Un conte plein de ruse qui fait l'éloge de la paresse. Le CD narrant l'histoire est accompagné de musiques traditionnelles indiennes : les instruments sont présentés en fin d'ouvrage.

Contes indiens au format albums

Voir les commentaires

1 2 > >>