Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Oublier Camille

« Oublier Camille » de Gaël Aymon, éditions Actes Sud Junior, collection Romans Ado

 

Résumé : Yanis s’est éloigné de Camille et veut l’oublier, depuis qu’il a reçu sa lettre lui avouant qu’elle l’a trompé avec d’autres, devant son manque d’initiative. Pourtant, elle reste encore accrochée à son cœur, alors Yanis essaye de fuir…

 

Mon avis : En moins de 100 pages, Gaël Aymon réussit à dévoiler les sentiments et les émotions de Yanis, ses doutes aussi.

 

Camille est plus hardie que lui, et a fait les premiers pas vers lui en fin de troisième. Depuis, ils sont chacun dans un lycée différent, et Yanis n’a toujours pas répondu à Camille.

 

Il est empli de doutes quant à ce qu’il doit faire ou dire. Il se sent différent des autres garçons de son âge qui n’hésitent pas à aller vers les filles ou qui osent manifester leur désir. Yanis, lui, se cherche encore, et ressent de la rage depuis les aveux de Camille dans sa lettre. En rage contre elle qui n’a pas su attendre, mais aussi en rage contre lui-même qui n’a pas osé aller vers elle et lui avouer ses sentiments.

 

Alors la tentation est grande de fuir loin d’ici et se disparaître. Yanis s’enferme et commence à faire quelques bêtises au lycée. Il découvre que ses sentiments pour Camille sont toujours aussi forts, mais il a du mal à se définir déjà lui-même et se sent dépassé.

 

Une belle histoire du point de vue d’un garçon qui dévoile avec pudeur ses questions et ses doutes, et pour qui les sentiments sont plus importants que la découverte physique. 

Voir les commentaires

Graines de Charlie

  « Graines de Charlie » de Gép et Edith Chambon, éditions Mouck, collection Graines d’ados

 

Résumé : Au collège, les élèves sont de différentes religions, parfois même inventées, comme celle de Cassiopée pour ne pas manger de courgettes et d’aubergines. Ils vivent bien ensemble, jusqu’au jour des attentats de Charlie. A partir de ce moment, chacun commence à se replier sur lui-même…

 

Mon avis : Comme les autres histoires de la collection, celle-ci aborde des sujets parlant aux jeunes.

Ici, il s’agit des attentats de Charlie qui vont bouleverser le quotidien des jeunes au collège.

 

Sonia va découvrir, à travers sa grand-mère, les caricaturistes, réfléchir aux conséquences des caricatures à partir de celle d’Antonio que leur professeur d’arts plastiques n’a pas apprécié, se brouiller un peu avec Salomé qui prend de la distance, voir sa meilleure amie Zohra se sentir mal à l’aise.

Heureusement, elle va avoir une idée pour libérer la parole et les tensions.

 

Une histoire courte qui fait mouche en quelques pages, capte, aussi bien dans le texte que dans les illustrations, les émotions et ressentis et fait réfléchir.

A avoir au CDI, il peut être lu seul ou en prélude à une discussion avec les élèves.

Voir les commentaires

Le garçon et la bête, 1

« Le garçon et la bête, 1 » de Renji Asai, d’après l’œuvre originale de Mamoru Hosoda, éditions Kazé

 

Résumé : Après le décès de sa mère, Ren, 9 ans, se voit obligé de partir chez des membres de sa famille éloignée. Il refuse cette nouvelle vie et s’enfuit. Sur sa route, il va croiser Kumatetsu, une bête venant d’un monde parallèle, qui décide de le prendre pour disciple. C’en est trop pour Ren qui veut décider de sa vie !

 

Mon avis : Un manga tiré du film d’animation du même nom de Mamoru Hosoda.

 

Ren est un jeune garçon qui voit sa vie transformée du jour au lendemain avec la mort de sa mère. Il décide de fuir la vie qu’on a décidé pour lui. Il se sent obligé de suivre Kumatetsu, car il est pris en chasse par des policiers qui pensent qu’il fugue.

Mais il refuse obstinément de devenir son disciple et de se voir dicté sa vie par cette bête immense qu’est Komatetsu .

D’ailleurs, ce dernier est obligé de prendre un disciple pour pouvoir prétendre à la succession du doyen. Car il est encore lui-même un vrai gamin.

Ren et Komatetsu arriveront-ils à s’apprivoiser mutuellement ?

 

Une belle histoire qui mêle tristesse, révolte, volonté de faire ses propres choix, initiation, découverte de l’autre et de l’inconnu, avec des personnages au  caractère bien trempé qui font des étincelles, mais se révèlent en fait plutôt attachants derrière leur carapace.

 

Un manga à suivre !

Voir les commentaires

Nos âmes jumelles

« Nos âmes jumelles » de Samantha Bailly, éditions Rageot

 

Résumé : Sonia veut devenir écrivain et prend la plume régulièrement. En se rendant sur un site de fanzine pour déposer ses premiers travaux d’écriture, elle fait la rencontre de Lou, jeune dessinatrice en herbe. Toutes deux se lient d’amitié et décident de réaliser une histoire à quatre mains. Objectif : l’avoir terminée pour la Japan expo ! Toutes deux sont très différentes mais vont devenir amies à travers leur passion commune, en dialoguant via Internet.

 

Mon avis : Ce roman est rayonnant et est une vraie bouffée d’optimisme ! Un vrai coup de cœur !

 

Samantha Bailly semble avoir beaucoup mis de son expérience personnelle dans ce roman qui raconte le chemin long et difficile, mais aussi grisant, qui mène vers l’écriture et l’illustration.

 

En exergue de chaque chapitre, quelques phrases de Lou ou de Sonia sont écrites avec le recul des dix années de leur relation littéraire, artistique et amicale.

Chacune porte en elle ses fêlures et ses difficultés par rapport à sa famille, ses relations avec les autres. Sonia et Lou sont très différentes de physique et de caractère, mais se complètent, comme les deux faces d’une même médaille.

Sonia semble être une jeune fille libre qui n’a peur de rien et se lie facilement aux autres, alors qu’à l’intérieur d’elle-même, elle est emplie de doutes.

Lou est une jeune fille timide dont on se moque souvent, qui n’a pas d’amis et se sent seule, mais qui se révèle à travers le dessin.

Chacune va aider l’autre à donner le meilleur d’elle-même, à croire en elle et en ses capacités. Toutes deux vont ressortir plus mûres et plus apaisées de cette relation.

 

Samantha Bailly croque bien la vie actuelle des jeunes filles d’aujourd’hui, qui peuvent lier des relations via les réseaux virtuels, d’ailleurs une aventure montrera qu’on peut y rencontrer le pire comme le meilleur !

 

Sonia et Lou ont en commun une famille qui ne croit pas qu’écrivain ou illustrateur soient de vrais métiers, mais leur passion est chevillée au corps, et elles travaillent dur pour s’améliorer et réaliser leur rêve.

 

Ce roman sera sûrement un succès auprès des jeunes filles, car elles se reconnaîtront dans ces héroïnes, leurs sentiments, leurs doutes et leurs peurs. Et il donnera aussi un formidable espoir à celles qui se destinent à écrire ou illustrer, en leur montrant qu’à force de ténacité, tout est possible, même si c’est difficile. Une vraie réussite !

 

Voir les commentaires

Le maître des livres, 7

« Le maître des livres, 7 » d’Umiharu Shinohara, éditions Komikku

 

Résumé : La bibliothèque de « La rose trémière » va être le cadre de nouvelles histoires : une jeune lycéenne va en découvrir plus sur ses relations avec sa mère, un collégien va apprendre à s’affirmer, Kanda va en apprendre plus sur elle-même, et un soldat va faire des choix.

 

Mon avis : Je retrouve toujours avec autant de plaisir les héros de cette bibliothèque où il fait bon lire.

 

Comme à chaque fois, les livres vont être l’occasion de faire réfléchir les gens, et de découvrir le sens caché des contes qui est à la fois universel et différent pour chacun.

 

Les personnages vont ressortir de cette bibliothèque en ayant davantage réfléchi sur eux-mêmes, leurs idées, leur comportement, leurs motivations ou leur avenir. La magie des livres et de la discussion autour des livres est toujours aussi efficace.

 

J’ai bien aimé le cahier de lecture de Mikoshiba où il note les livres lus, accompagnés de son avis et aussi des retours de ses lecteurs !

Voir les commentaires

Brainless

« Brainless » de Jérôme Noirez, éditions Gulf Stream, collection Electrogène fantastique

 

Résumé : Depuis qu’il s’est étouffé avec du maïs lors d’un concours, est mort, puis est revenu à la vie, Jason, alias Brainless, est devenu une sorte de zombie, comme environ 400 cas dans le pays. Depuis, il a la peau froide, son cœur ne bat plus, il ne respire plus et il mange uniquement de la viande crue. Et son cerveau qui n’était déjà pas réputé pour sa vivacité est encore plus lent qu’avant. A la rentrée au lycée, il va rencontrer Lucy, jeune gothique qui va s’intéresser à lui. Brainless tente de se comporter à peu près normalement, même s’il a une envie de goûter le cerveau. Mais d’autres élèves ont encore des idées plus sordides que lui…

 

Mon avis : Dès la couverture du livre, on est prévenu, on va non seulement parler du cerveau de Jason, dit Brainless (tout un programme !), mais ce sera aussi gore par certains moments.

 

Le récit alterne entre des fragments de l’histoire en mettant le focus sur certains personnages, parfois très écervelés, comme Cassidy, jeune fille qui appartient au « Club des Salopes », Ryan, jeune garçon obèse toujours habillé en jaune et jouant au détective, Tom, le capitaine de l’équipe des Renards enragés, qui n’a d’yeux que pour Cathy qui l’ignore, Jim et Tony, jeunes adolescents pleins de haine qui souhaitent massacrer des gens et commencent avec des SDF.

 

Au final, il semblerait que Brainless, hormis sa lenteur intellectuelle et l’arrêt de ses fonctions vitales, n’est pas le plus bizarre des lycéens de la ville de Vermillion. Son seul défaut serait peut-être son attirance pour les organes disséqués en cours de sciences, et son envie de plus en forte de goûter à un cerveau.

 

Il fait partie des adolescents américains touchés par le SCJH, le syndrome de coma homéostatique juvénile, qui se répand uniquement chez les jeunes.

Pour le reste, il découvre avec stupeur qu’il peut plaire et même tomber amoureux. Cathy est tout de suite attirée par lui, en fan de gothique qu’elle est.

 

Le récit alterne entre l’histoire elle-même et les confidences de Jason-Brainless, qui va parler de son ressenti, des expériences médicales autour de lui, des réactions de son entourage.

 

La tension monte progressivement, entre les dépravations de Cassidy, les pulsions meurtrières de Jim et Tony, les cachets orange de drogue distribués par Tom. On sent très vite que tout pourrait très vite mal tourner. D’ailleurs, dès le premier chapitre, on comprend qu’il va y avoir une tuerie au lycée, et que Brainless sera vu comme un héros. L’histoire se chargera de nous dévoiler comment.

 

Il est difficile de dire ce que j’ai pensé de roman, car il m’a rapidement mis mal à l’aise, et certaines descriptions retournent un peu l’estomac.

 

C’est à la fois une histoire fantastique de zombies, mais aussi une histoire réaliste qui décrit la société américaine avec tous ses défauts : concours idiots avec la nourriture, dépravation sexuelle, drogue, violence, envies de meurtres…

 

Comme le suggère le titre de la collection « Electrogène », tout semble s’arrêter pour redémarrer au ralenti, avec des changements qui vont toucher tout le monde et une tension qui s’installe.

 

Un roman plutôt noir et gore, sur fond de réalisme qui décrit une société assez violente. Pour les 3° assez mûrs et les lycéens.

Voir les commentaires

Geek Girl, 1

 « Geek Girl, 1 » de Holly Smale, éditions Pocket Jeunesse, collection Pocket jeunesse

 

Résumé : Harriet est une jeune fille à part, que les autres ont surnommé « geek ». Elle est d’ailleurs d’accord avec cette définition, car elle adore apprendre de nouvelles choses et ne se sent absolument pas concernée par la mode, contrairement à sa meilleure amie Nat, qui rêve de devenir mannequin. Tout bascule le jour où elle est repérée par une agence pour devenir l’égérie d’une marque célèbre. Que va-t-elle décider ?

 

Mon avis : J’ai un avis plutôt mitigé sur ce roman.

 

D’un côté, Harriet est attachante car elle n’arrive pas à s’adapter à la société, fait partie d’une famille un peu farfelue, a des idées parfois bizarres, comme avoir le réflexe de se cacher sous une table quand elle a peur et ne maîtrise plus rien de la situation. Elle a aussi un petit côté « Ugly Betty », qui fait qu’elle enchaîne souvent les maladresses et les catastrophes improbables.

 

Mais l’histoire manque un peu de piquant, et les personnages sont un peu trop surfaits et caricaturaux par moments, ce qui fait qu’il n’y a pas beaucoup de surprises dans l’intrigue, et qu’on s’ennuie même par moments.

 

En résumé, un roman qui fait passer le temps, mais sans plus. L’histoire aurait pu s’arrêter au tome 1, mais il y a plusieurs tomes à la suite. Est-ce que ce sera un peu plus trépidant ?

Voir les commentaires

Les Légendaires, 3. Frères ennemis

« Les Légendaires, 3. Frères ennemis » de Patrick Sobral, éditions Delcourt

 

Résumé : Les Légendaires se retrouvent dans une taverne quand ils rencontrent les Fabuleux, groupe de trois jeunes gens qui semble avoir pris leur relève. Ils sont bien sûrs jaloux d’eux, mais vont devoir coopérer avec eux car le roi les mande pour venir en aide au royaume des elfes. Parviendront-ils à travailler ensemble ?

 

Mon avis : Ce tome 3 est toujours sous le signe de l’aventure et de l’humour.

Les jeux de mots autour des noms de personnages ou de lieux continuent (Kash-Kash…), ainsi que des clins d’oeil aux classiques du dessin animé (le robot singe fait penser à Goldorak) ou de la BD (le pêcheur naufragé rappelle les pirates qui coulent à chaque fois qu’ils croisent la route d’Astérix).

 

Cette fois-ci, les Légendaires vont découvrir que les Fabuleux semblent les avoir remplacés, ce qui va donner lieu à de nombreuses chamailleries. Mais le royaume des elfes est en danger, et ils vont devoir unir leurs forces. Et c’est là qu’Elysio semble de retour pour le pire….

 

Une série rafraîchissante, aux multiples niveaux de lecture, et qui est un joli succès auprès des élèves.

Voir les commentaires

Regardez-moi

« Regardez-moi » de Gudule, éditions Flammarion, collection Tribal

 

Résumé : Gina est super contente ! Elle a été sélectionnée pour être la vedette de l’émission « Regardez-moi ! », après un casting où elle doutait d’être choisie, et après avoir obtenu l’accord de ses parents. Elle va être filmée 24 heures sur 24 chez elle comme au collège. Quelle joie pour Gina qui se rêve en future star ! Mais le rêve pourrait bien tourner au cauchemar…

 

Mon avis : Un livre qui dénonce les travers de la télé-réalité et du voyeurisme, en mettant en scène Gina, une jeune fille qui pense avoir décroché le gros lot en étant une héroïne de la télé-réalité.

D’ailleurs au début, tout se passe bien, et elle a l’impression de jouer sa vie : elle se fabrique un personnage, sort avec le beau gosse du lycée, est acclamée et adulée par ses camarades et des inconnus.

Mais rapidement, l’expérience va se révéler difficile au jour le jour : sa meilleure amie ne veut plus lui parler ni l’approcher, car elle veut qu’on respecte sa vie privée, son ancien petit ami, dont elle est toujours amoureuse, a rompu avec elle et l’ignore complètement, des gens la harcèlent dans la rue. Et Gina comprend qu’elle n’a absolument plus aucune vie privée et commence à craquer ! Heureusement ses amis vont l’aider à s’en sortir.

 

Ce roman est intéressant dans la mesure où il montre l’envers de la télé-réalité avec son lot de souffrance psychologique. Il montre aussi que cette expérience va bouleverser psychologiquement Gina, qui va jouer un rôle et oser des choses qu’elle n’aurait jamais fait dans la vraie vie.

 

Mais j’ai trouvé que le sujet n’était pas suffisamment abordé en profondeur, et la ruse pour que Gina puisse retourner dans l’anonymat est assez grossière et peu crédible. Dans la réalité, la vérité aurait vite éclaté.

 

Malgré tout, je pense que c’est un bon roman d’approche sur le sujet, qui devrait intéresser les jeunes filles et les faire réfléchir sur la télé-réalité et le voyeurisme.

Voir les commentaires

Méditer en tout lieu, à tout moment

« Méditer en tout lieu, à tout moment » de Cindy Chapelle, éditions Jouvence, collection Les Pratiques Jouvence

 

Résumé : Un guide pour apprendre à prendre conscience de l’instant présent, et être attentif à l’ici et maintenant, quels que soient les moments et les situations : au réveil, en famille, au travail, en cuisinant, dans les transports…

 

Mon avis : Ce petit guide pratique a été écrit par la sophrologue Cindy Chapelle, qui partage ses conseils pour apprendre à méditer.

 

Elle fait référence à la méditation de pleine conscience ou mindfulness, et explique qu’elle proposera deux types de méditations pour toutes les situations : l’une qu’elle qualifie de « flânerie méditative » qui consiste à ralentir et à prendre conscience de ce que l’on fait, ressent, entend, et la méditation proprement dite, qui nécessite de s’installer dans un endroit calme, et de prendre une posture méditative.

 

Après avoir présenté les effets positifs de la méditation et donné des conseils pour apprendre à méditer, elle propose différentes méditations en fonction des heures de la journée, de l’endroit où on se trouve, des activités ou des situations : au réveil, au travail, à la pause déjeuner, dans les transports, en cuisinant, en famille, en situation de stress, en bougeant.

 

Pour chacun des chapitres, elle propose la même structure, qui permet au lecteur de mettre en place des routines de méditation : un exercice pour réfléchir à son niveau de conscience, des flâneries méditatives à tester, des pistes pour progresser, des méditations plus approfondies, des pistes d’inspiration pour chaque situation.

 

Avec la répétition, le lecteur est encouragé à ancrer en lui des habitudes de méditation et à en faire une routine, qui l’aide à canaliser ses pensées.

 

S’il fallait retenir quelques éléments pour apprendre à méditer, ce seraient l’attention à ce qui est ici et maintenant sans jugement, se recentrer sur sa respiration, écouter son monde intérieur, ainsi que le monde extérieur, ralentir, et lâcher prise.

 

Un guide centré sur l’aspect pratique, avec des conseils à mettre en oeuvre immédiatement, à destination des personnes qui connaissent déjà le sujet, ou qui désirent se mettre tout de suite à la pratique.

 

Merci aux éditions Jouvence et à Babelio et son opération Masse critique pour m'avoir fait découvrir ce livre.

                        

Voir les commentaires

1 2 > >>