Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #lectures-documentaires catégorie

Mon imagerie français-arabe

« Mon imagerie français-arabe », éditions Milan, collection Mes années pourquoi

 

Une imagerie qui permet d’apprendre ses premiers mots de vocabulaire en arabe, mais qui peut aussi servir aux personnes parlant l’arabe à découvrir la langue française.

 

L’ouvrage est découpé en différentes parties : les premiers mots, le corps humain, vivre ensemble, s’habiller, manger, la maison, l’école, la ville, le travail, sortir, la musique, les sports, les transports, les vacances, les animaux, le monde. A la fin, un index français permet de retrouver la traduction des mots.

 

J’ai trouvé cette imagerie bien faite, avec ses illustrations colorées et pleines de pep’s. Pour chaque image, il y a le mot en français et en arabe, ainsi qu’écrit en arabe. J’ai ainsi découvert la signification du prénom de certaines de mes élèves : najma signifie étoile et zahra fleur.  Et si vous voulez savoir ce que signifie maktaba, plongez-vous dedans ! (petit indice, ce mot est en rapport avec le lieu où je travaille).

 

Voir les commentaires

La démocratie en BD

« La démocratie en BD », scénario de Nathalie Loiseau, illustration d’Aki, éditions Casterman

 

Résumé : Max et Nadia vont se présenter aux élections des délégués pour leur classe de 6°. En préparant leur campagne, ils se rendent compte qu’ils ne connaissent pas grand-chose à la politique, et que c’est un sujet qui divise les adultes. Ils décident donc de mener l’enquête.

 

Mon avis : Une BD très intéressante en cette période d’élection.

Elle aborde à hauteur d’élève le sujet de la démocratie, et permet de mieux comprendre son fonctionnement. Les élèves sont mis dans une posture d’enquêteur, rendant plus ludique l’approche.

Ils vont ainsi apprendre comment se déroule un vote, quels sont les différents types d’élections, à quoi servent les différentes institutions, comment fonctionne le Parlement… En partant d’exemples concrets : inondations, manifestations d’agriculteurs(…), ils comprennent mieux à quoi sert concrètement la politique. A la fin, un lexique explicite le vocabulaire.

Une BD à acheter pour le CDI en collège.

Voir les commentaires

Eux, c’est nous.

 « Eux, c’est nous. » de Daniel Pennac, illustrations de Serge Bloch, éditions Les éditeurs jeunesse avec les réfugiés

 

« Eux, c’est nous. » contient un texte inédit de Daniel Pennac, qui invite le lecteur à réfléchir sur l’immigration et les réfugiés, à travers le traitement médiatique qui en est fait et le vocabulaire utilisé, en mettant en avant les chiffres et le raisonnement pour contrer la peur de l’autre.

Il montre qu’historiquement la France est depuis plus d’un siècle une terre d’accueil qui s’enrichit des immigrés. En cela, il aide à réfléchir et à ouvrir son cœur à l’autre.

 

Dans la seconde partie, Jessie Magana et Carole Saturno ont réalisé un acrostiche à partir des lettres composant le mots « réfugiés » et développent leurs explications autour des mots réfugiés, étranger, frontière, urgence, guerre, immigration, économie, solidarité.

 

Un livre indispensable pour mieux comprendre les a-priori sur l’immigration, apprendre à réfléchir par soi-même, et comprendre les différents mots en rapport avec ce sujet pour se faire sa propre opinion.

Voir les commentaires

Méditer en tout lieu, à tout moment

« Méditer en tout lieu, à tout moment » de Cindy Chapelle, éditions Jouvence, collection Les Pratiques Jouvence

 

Résumé : Un guide pour apprendre à prendre conscience de l’instant présent, et être attentif à l’ici et maintenant, quels que soient les moments et les situations : au réveil, en famille, au travail, en cuisinant, dans les transports…

 

Mon avis : Ce petit guide pratique a été écrit par la sophrologue Cindy Chapelle, qui partage ses conseils pour apprendre à méditer.

 

Elle fait référence à la méditation de pleine conscience ou mindfulness, et explique qu’elle proposera deux types de méditations pour toutes les situations : l’une qu’elle qualifie de « flânerie méditative » qui consiste à ralentir et à prendre conscience de ce que l’on fait, ressent, entend, et la méditation proprement dite, qui nécessite de s’installer dans un endroit calme, et de prendre une posture méditative.

 

Après avoir présenté les effets positifs de la méditation et donné des conseils pour apprendre à méditer, elle propose différentes méditations en fonction des heures de la journée, de l’endroit où on se trouve, des activités ou des situations : au réveil, au travail, à la pause déjeuner, dans les transports, en cuisinant, en famille, en situation de stress, en bougeant.

 

Pour chacun des chapitres, elle propose la même structure, qui permet au lecteur de mettre en place des routines de méditation : un exercice pour réfléchir à son niveau de conscience, des flâneries méditatives à tester, des pistes pour progresser, des méditations plus approfondies, des pistes d’inspiration pour chaque situation.

 

Avec la répétition, le lecteur est encouragé à ancrer en lui des habitudes de méditation et à en faire une routine, qui l’aide à canaliser ses pensées.

 

S’il fallait retenir quelques éléments pour apprendre à méditer, ce seraient l’attention à ce qui est ici et maintenant sans jugement, se recentrer sur sa respiration, écouter son monde intérieur, ainsi que le monde extérieur, ralentir, et lâcher prise.

 

Un guide centré sur l’aspect pratique, avec des conseils à mettre en oeuvre immédiatement, à destination des personnes qui connaissent déjà le sujet, ou qui désirent se mettre tout de suite à la pratique.

 

Merci aux éditions Jouvence et à Babelio et son opération Masse critique pour m'avoir fait découvrir ce livre.

                        

Voir les commentaires

Fan de mode : le B-A-BA pour être stylée de la tête aux pieds

« Fan de mode : le B-A-BA pour être stylée de la tête aux pieds », texte d'Emilie Ventura, illustrations de Sophie Bouxom, éditions De La Martinière Jeunesse, collection Bulle d’Air

 

Un ouvrage à destination des passionnées de mode et de celles qui commencent à s’y intéresser.

 

Il s’ouvre sur un petit quizz qui permet de voir à quel profil de fan de mode on correspond, puis présente des éléments d’histoire de la mode.

 

Ensuite des conseils sont donnés pour être au cœur de la mode chaque jour : connaître quelles coupes sont plus appropriées en fonction de sa silhouette, les couleurs qui vont, savoir choisir ses accessoires, savoir mêler les styles et les genres.

 

Puis l’ouvrage aborde la question de l’avis des parents par rapport aux tenues choisies et portées, et lance un débat autour des marques en proposant des idées de DYE pour ne pas être soumis aux marques et faire preuve d’originalité.

 

Enfin, il se termine en rappelant que la mode ne fait pas tout, mais reflète ce qu’on est vraiment, présente les « indémodables », décrit quelques métiers autour de la mode, et propose un vrai-faux autour du métier de mannequin, afin de voir la réalité du métier.

 

Un lexique complète l’ouvrage, sur le vocabulaire en rapport avec la mode.

 

J’ai trouvé que cet ouvrage permettait d’avoir une bonne vue d’ensemble du sujet de la mode, avec bien sûr des conseils utiles pour toutes les filles, mais aussi en présentant la culture de la mode, en proposant de se démarquer et de ne pas être une fashion victim.

La présentation des métiers autour de la mode et bien vue et va au-delà des métiers les plus connus. Le vrai-faux sur le métier de mannequin permet d’aller au-delà des idées reçues et de voir l’envers du décor.

 

En résumé, un ouvrage bourré de conseils pour aider les jeunes filles à trouver leur style, tout en ouvrant leur regard sur la culture de la mode, et en leur rappelant que la mode ne fait pas tout, mais qu’elle reflète la personne intérieure qu’on est.

 

Voir les commentaires

T’y crois ou pas ?

« T’y crois ou pas ? : Petites et grandes questions sur les religions », texte de Marion Gillot, illustrations de Marygribouille, éditions De La Martinière Jeunesse, collection Bulle d’Air

 

J’avais lu de bonnes critiques sur ce documentaire, notamment celles de Bernishoot et de QueLire, qui m’avaient donné envie d’y jeter (plus) qu’un coup d’œil. Et je n’ai pas été déçue de cette découverte.

 

Une petite introduction explique que les religions sont à l’origine de nombreuses pratiques culturelles, et donne des chiffres.

 

Ensuite, on part à la découverte des principales grandes religions (juive, chrétienne, musulmane, hindouiste et bouddhiste), mais aussi des gens qui ne croient pas en Dieu ou doutent. Les différents rites, symboles et fêtes sont expliqués simplement sur plusieurs doubles pages.

 

Puis des réponses sont données sur des questions autour de l’amour, de la vie après la mort, du don et du partage, des voyages initiatiques et des pèlerinages dans les lieux saints, ainsi que de l’art religieux.

 

Des pistes de réflexion et de réponse sont lancées autour des violences perpétrées au nom des religions, de la foi et des doutes qui peuvent survenir, de la laïcité.

 

Enfin, des propositions d’actions autour de la tolérance et du vivre ensemble sont suggérées.

 

Cet ouvrage a plusieurs qualités : il présente les principales religions dans le monde, donne des explication simples, courtes, et neutres, n’oublie pas de parler des gens sans religion, mais il est aussi un plaidoyer en faveur de la solidarité et de la tolérance vis-à-vis des personnes de religions différentes de la sienne.

 

En présentant les différentes religions, il permet à chacun d’avoir une connaissance des autres religions, et ainsi permet de lutter contre certains préjugés.

 

Et les illustrations douces et colorées mettent de la joie à l’intérieur des pages.

 

Un ouvrage à recommander à tous, élèves comme adultes, en ces temps troublés.

 

 

Voir les commentaires

Python pour les kids

« Python pour les kids » de Jason R. Briggs, éditions Eyrolles

Après « Scratch pour les kids », qui était destiné aux plus jeunes, « Python pour les kids » s’adresse aux lecteurs plus âgés, ainsi qu’aux adultes, pour découvrir l’univers de la programmation.

Ici, il s’agit du logiciel Python qui s’installe sur un ordinateur. Le lecteur va apprendre les fonctions de base, avant de se lancer dans les deux projets proposés. La première partie donne les bases pour apprendre à programmer avec Python, et pour apprentissage, un résumé est donné, ainsi que des exercices d’application.

Une fois les fonctions de base apprises et maitrisées, le lecteur peut apprendre à programmer un premier jeu de balle rebondissante, puis un second de courses vers la sortie.

A la fin, d’autres exemples de langage de programmation sont donnés, et le livre est complété des mots clés de Python, d’un glossaire et d’un index.

Un ouvrage qui sera utile aux professeurs comme aux élèves qui veulent se lancer dans la programmation, qui est entrée dans les programmes du collège à la rentrée 2016.

Le lecteur apprend à se servir de structures de données, à organiser son code, à utiliser des structures de contrôle, à dessiner des formes et des motifs, à créer des animations.

Un livre à suivre pas à pas, que j’ai feuilleté sans approfondir, mais qui sera très utile aux personnes motivées pour apprendre un langage de programmation.

Voir les commentaires

Liberté d’expression : a-t-on le droit de tout dire ?

« Liberté d’expression : a-t-on le droit de tout dire ? » de Daniel Schneidermann et Etienne Lecroart, éditions La ville brûle, collection Jamais trop tôt

Résumé : La liberté d’expression est fondamentale dans les démocraties, mais pour qu’elle puisse s’exprimer, elle doit comporter des limites. Quelles sont-elles ? Que peut-on dire et ne pas dire ?

Mon avis : Un ouvrage indispensable qui explique simplement la liberté d’expression et toutes ses subtilités.

On y apprend ce qu’est la liberté d’expression, quelles en sont les exceptions, on y parle de censure, des lois qui encadrent cette liberté, de la critique des médias, des humoristes, de « Charlie », de religion, d’Internet…

Les auteurs font le tour de la question en montrant que la liberté d’expression est à la fois forte et fragile : elle permet de dénoncer des choses, mais peut aussi être influencée, que ce soit par censure exercée par quelqu’un d’extérieur, ou par autocensure, liée à des entraves économiques. La liberté d’expression est un pouvoir dont il faut prendre soin.

Les faits d’actualité récents comme « Charlie » ou les condamnations de Dieudonné sont clairement expliqués et analysés, permettant à chacun se faire sa propre opinion en ayant connaissance de tous les éléments.

Un ouvrage nécessaire dans les CDI.

Voir les commentaires

Napoléon… et l’Empire !

« Napoléon… et l’Empire ! » de Dominique Joly et Bruno Heitz, éditions Casterman, collection L’histoire de France en BD

Résumé : L’histoire de Napoléon en BD depuis sa naissance jusqu’à sa chute, en passant par son ascension au pouvoir, ses batailles ou ses réformes.

Mon avis : Une BD documentaire qui permet de découvrir de façon assez simple la vie de Napoléon. Toutes les étapes de sa vie et le contexte politique sont expliqués simplement et les illustrations aident à mieux comprendre les situations : plan de bataille, carte, schéma…. Quelques reconstitutions de tableaux célèbres permettent de faire un clin d’œil artistique (sacre de Napoléon, Tres de mayo).

A la fin, une courte partie documentaire permet d’aller plus loin : chronologie, distinction entre histoire et légende concernant la vie de Napoléon, présentation du Paris architectural de l’époque, découverte de la famille de Napoléon, découvertes et inventions de l’époque, esclavage.

Ce titre permet de comprendre assez simplement la vie de Napoléon, ainsi que le contexte de l’époque.

Une BD qui intéressera celles et ceux qui souhaitent en savoir plus sur Napoléon.

Voir les commentaires

Avengers

 

« Avengers » de Jacques Beaumont et Sabine Boccador, éditions Fleurus, collection La grande imagerie des super-héros

 

Résumé : Partez à la découverte des Avengers, ce groupe de super-héros composé principalement de Thor, d’Iron Man, d’Hulk et de Captain America. Leur histoire et leurs supers pouvoirs n’auront plus de secret pour vous et vous connaîtrez aussi leurs principaux ennemis.

 

Mon avis : Ce tome de la collection des super-héros de Fleurus permet de rencontrer les principaux héros membres des Avengers, de connaître leur histoire, leur organisation, leurs pouvoirs, leurs ennemis.

Une bonne mis en bouche pour ceux qui ne les connaissent pas trop, sachant que chaque héros fait l’objet d’un titre de la série pour en savoir plus.

Une collection sympathique qui devrait faire plaisir aux élèves à petit prix (7,95 €).

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>