Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Judge, 6

Judge, 6

"Judge, 6", de Yoshiki Tonogai, éditions Ki-oon.

Résumé : Tout ce précipite dans ce dernier tome : Hayato tue son père, mais ce dernier, gravement blessé, n'est pas mort. Il réussit à tuer son fils par derrière. Il décide de passer un pacte avec Hiro qui a enfin retrouvé son amie Hikari. Mais le père est pris par surprise, piqué par une seringue contenant un produit anesthésiant. Il se réveille avec une chaine autour du cou, pendu au plafond. Et c'est que la vérité éclate ! Hiro et Hikari ont tout manigancé : chacun des proches était visé car ils avaient tous participé en tant que jurés au procès du conducteur qui avait renversé et tué Atsuya. Et tous avaient été achetés par un pot de vin pour que la condamnation du conducteur soit légère : c'est cet homme qui avait été retrouvé tué par la statue de la justice. Hiro et Hikari avaient envoyé à la presse des informations sur le père juge à l'origine du pot de vin, et les médias pensent que c'est lui qui a enlevé les gens. Sa mort passera pour un suicide. Les portes de la sortie s'ouvrent enfin, mais Hiro est pris d'un malaise. Hikari avait versé du poison dans sa bouteille : elle lui avoue que maintenant sa vengeance est terminée, car c'est lui qui avait repoussé l'heure du RDV de son frère avec elle et avait provoqué indirectement sa mort.

Mon avis : un final époustouflant et glaçant. Le jeune Hiro qui passait pour un bon samaritain est en fait un des organisateurs de cet enfer. Et la vengeance finale de Hikari clôt l'histoire magistralement. Le lecteur s'est laissé emporter par la narration sans soupçonner un seul instant ce final, comme dans "Le meurtre de Roger Ackroyd" d'Agatha Christie. Magistral.

Voir les commentaires

Judge, 5

Judge, 5

"Judge, 5" de Yoshiki Tonoga, éditions Ki-oon.

Résumé : Tout le monde se soupçonne après la mort de Ryûhei. Le portable est retrouvé et la caret mémoire est lue. A l'intérieur, chacun a un dossier dans lequel on trouve des photos de lui et de ses proches. Miku découvre une photo d'elle avec son papi quand elle était ronde et que tout le monde se moquait d'elle. Elle en casse le portable, avoue qu'elle ne pense qu'à elle et va tout faire pour s'en sortir vivante. Dans la salle des écrans, ils comprennent que les autres personnes à masque d'animaux qu'ils voient sont leurs proches et qu'ils meurent quand eux aussi sont jugés coupables et meurent. Tout le monde veut voter contre Miku car elle les trahit. Mais Miku force à voter par la violence contre Asami. Elles se retrouvent à égalité et Miku réussit à tuer Asami. Les quatre survivants pensent que c'est terminé, mais le jugement dernier arrive : leurs proches passent les portes et seuls quatre survivants en tout vont survivre après s'être entretués !

Mon avis : malgré la violence de certaines scènes, on reprend goût à l'intrigue avec le rebondissement final : quelqu'un va-t-il vraiment en sortir vivant ?

Voir les commentaires

La boîte à livres : suite

Le travail donné à la classe de 6° est allé au-delà des espérances de ma collègue de français et de moi-même : la plupart des élèves a vraiment joué le jeu et certaines boîtes sont vraiment bien pensées et bien faites.

Lors des oraux qui nous ont pris trois séances, chaque élève a utilisé sa boîte comme support pour présenter son livre et donner son avis.

Voici le résultat de leur travail : http://fr.calameo.com/publish/linkeditor/?bkcode=001364407869d2ad2ac01#Page=0

Voir les commentaires

Judge, 4

Judge, 4

"Judge, 4" de Yoshiki Tonoga, éditions Ki-oon.

Résumé : On découvre que Kazu a été forcé de se suicider. Peu de temps après, en partant en exploration, les survivants trouvent une salle avec des écrans, où ils découvrent que d'autres personnes se retrouvent dans la même situation qu'eux. Par ailleurs, en découvrant l'identité de l'homme inconnu assassiné, l'un d'entre eux émet l'hypothèse que cet homme qu'ils ne connaissent pas est peut-être le point commun qui les relie. Le jeune homme à tête de cheval tente de violer une des jeunes filles. On apprend que c'est ancien chanteur d'un groupe et qu'il était connu pour ses violences. Lors du vote, ce dernier et Hiro sont à égalité. Le jugement tombe : ils doivent se battre à mort ou mourront tous les deux. Dans l'affrontement, le jeune homme à tête de cheval sort un pistolet, mais celui-ci lui explose dans les mains, le blessant gravement. Une des jeunes filles le veille, mais quelqu'un pénètre dans la salle et la fait s'évanouir. Elle se réveille avec des ciseaux dans les mains, et le jeune homme qu'elle veillait a été tué avec ses ciseaux...

Mon avis : un quatrième tome un peu trop violent à mon goût. Du coup, le suspense retombe et fait trop place à un déchaînement de colère, d'agression, et de violence. A voir si la suite sera dans la même veine ou sera plus psychologique.

Voir les commentaires

Judge, 3

Judge, 3

"Judge, 3" de Yoshiki Tonogai, éditions Ki-oon.

Résumé : Les deux groupes réfléchissent à une stratégie pour le prochain vote. Dans le groupe de Hiro il est décidé d'éliminer le garçon à tête de cheval, jugé le plus dangereux. A l'heure du vote, l'autre groupe accepte de voter chacun pour soi, remettant en cause le plan du groupe de Hiro. Finalement, chacun accepte de voter pour soi. Mais hélas, le vote était truqué car le premier groupe a interverti les photos et a donc condamné une autre personne, du groupe de Hiro. Il s'agit de Kazu. Celui-ci s'enfuit. Ses camarades, en le recherchant, découvrent une autre pièce avec un homme à moitié-mort, à côté d'une inscription tracée avec son propre sang : "Il n'y a rien de plus méprisable que de détourner les yeux de la vérité". Mais cet homme se fait écraser par une statue. Entre-temps, Kazu a avoué à Hiro qu'on a pris en otage sa mère et qu'on lui a ordonné de tuer à l'aide d'une seringue le premier participant qui enlèverait son masque. A la fin du tome, Kazu est retrouvé mort, pendu...

Mon avis : un troisième tome toujours aussi haletant. Le mystère s'épaissit : qui est le bourreau parmi eux ? Qui est l'homme qui a été tué ? Qui sera le prochain désigné par le vote ?

Voir les commentaires

Penelope Green : L'éventail de madame Li

Penelope Green : L'éventail de madame Li

"Penelope Green : L'éventail de madame Li", de Béatrice Bottet, éditions Casteman.

Résumé : Penelope Green est jeune femme femme anglaise journaliste, indépendante d'esprit. Elle a déjà vécu des aventures et résolu des enquêtes en compagnie de son amie Cyprien. Dans ce tome 3, Cyprien entend dans une taverne un groupe d'hommes passer un contrat : en échange d'une cargaison à transporter en Chine, ils seront payés en bijoux précieux. Un acompte en babioles et joyaux leur est donné. Cyprien en parle à Penelope qui n'hésite pas à se lancer dans l'aventure, faussant compagnie à un garde du corps qui devait l'accompagner en Ecosse. Passagère à bord du navire des trafiquants, Penelope se rend avec Cyprien, déguisé en marin, vers la Chine. Ils essayent d'en savoir plus sur le bateau. Une fois arrivés en Chine, leurs chemins se séparent, et ils vont tout mettre en oeuvre pour faire la lumière sur cette affaire, entre rencontres inattendues et retrouvailles temporaires.

Mon avis : Un très bon roman servi par une écriture de qualité. L'aventure nous emmène à la découverte de la civilisation chinoise, de ses coutumes et traditions. Le regard européen de Penelope nous montre ce qui est fascinant dans ce pays, ainsi que ses côtés plus sombres, notamment en ce qui concerne la condition féminine. Les femmes doivent souffrir avec leurs pieds bandés pour être des femmes respectables et trouver un riche parti, elles sont enfermés dans une cage dorée, et finalement, leur condition n'est pas si différente de celle de la femme anglaise à l'époque : respect des traditions, obéissance au père et au mari, absence de liberté. La révolte de Nuage, jeune femme chinoise mêlée au trafic, n'est pas sans rappeler celle de Penelope, les armes en moins.

Voir les commentaires

Entre chiens et loups

Entre chiens et loups

"Entre chiens et loups" de Malorie Blackman, éditions Milan, collection Macadam.

Résumé : Dans une société où les noirs, les Primas, dominent, et où les blancs, les Nihils, sont esclaves, Callum, jeune garçon Nihil, et Sephy, riche Prima, fille d'un puissant ministre, sont amis depuis l'enfance. Leur relation commence à changer le jour où Callum entre dans le même lycée que Stephy : il est l'un des rares Nihils admis dans une école de Primas et professeurs et élèves lui mènent la vie dure, et Stephy le met dans l'embarras en croyant l'aider. Leurs incompréhensions mutuelles les séparent, sans toutefois rompre le lien qui les unit. Leurs destins parallèles sont faits de souffrance : la soeur de Callum se suicide, son père est arrêté pour terrorisme, et Sephy voit sa mère tenter de se suicider. Tout bascule lorsque Stephy est prise en otage par un groupe terroriste de Nihils dont fait partie Callum. Son destin va s'en trouver bouleversé.

Mon avis : Un roman fort et émouvant qui fait l'effet d'un coup de poing. L'histoire d'amour contrariée entre Callum et Stephy, Roméo et Juliette modernes, est bouleversante, entre amour, doute, haine et trahison, sur fond de racisme, de violence, et de volonté de changer le monde. L'implacable destin est en marche, détruisant tout sur son passage. On assiste à une lente et inexorable descente au enfers, et la fin nous laisse un goût amer. Quel sera le destin de la fille de Callum et Stephy ?

Voir les commentaires

Judge, 2

Judge, 2

"Judge, 2" de Yoshiki Tonogai, éditions Ki-oon.

Résumé : Tout le monde a voté, et le verdict est attendu. Rien ne s'affiche, mais une porte s'ouvre, menant vers une salle contenant des dossiers de minutes de procès. Le danger semble passé, car personne n'est mort. Cependant, Hiro suit le jeune homme qui s'était enfermé dans sa cellule avant le vote, et comprend que ce dernier a voté contre le garçon à tête de cheval. Ce qui veut dire que quelqu'un d'autre a voté pour un autre que lui ! Hiro ressent une grosse désillusion. Mais contre toute attente, c'est le jeune garçon enfermé à tête d'ours qui meurt. Et les résultats apparaissent : trois personnes ont voté sa mort ! Des clans se mettent en place, ainsi que des stratégies pour désigner le prochain coupable. Et Hiro se retrouve coincé par une jeune fille qui ruse pour le faire passer traître à son propre camp ! Hiro va-t-il s'en sortir ? Pourra-t-il convaincre de son innocence et faire voter chacun pour sa propre personne et éviter d'autres morts ?

Mon avis : Un second tome à la hauteur du premier ! Quand on pense que le pire a été évité, le machiavélisme des personnes ressurgit ! La plupart semble penser uniquement à soi et Hiro paraît bien idéaliste et naîf. Que va-t-il se passer ensuite ? Hiro sera-t-il le prochain coupable désigné ?

Voir les commentaires

Le premier défi de Mathieu Hidalf

Le premier défi de Mathieu Hidalf

"Le premier défi de Mathieu Hidalf" de Christophe Mauri, éditions Gallimard jeunesse.

Résumé : Mathieu Hidalf va fêter ses dix ans. Mais son père refuse de l'emmener au château du roi car il va sûrement gâcher la fête, comme à chaque fois : il a en effet l'habitude de faire une effroyable bêtise ce jour-là. Il arrive par la ruse à pouvoir accompagner sa famille au château du roi et préparer son effroyable bêtise. Sauf qu'une mauvaise nouvelle risque de l'y en empêcher : les frères Estaffes ont pu rompre le serment magique et vont sûrement tuer le roi. Mathieu, fuyant ses horribles baby-siiters, entrant par tricherie dans la célèbre école de l'élite dont il rêve de devenir membre, réussit malgré tout à réaliser son immense bêtise : marier le roi à une sorcière !

Mon avis : J'avais entendu beaucoup de critiques positives sur ce roman. On passe en effet un bon moment, mais on se lasse assez rapidement des réparties acides de Mathieu, et parfois on s'ennuie même un peu à force d'attendre sa magistrale bêtise. C'est un livre qui devrait plaire aux adultes plus qu'aux élèves, du fait de son humour un peu trop décalé. Je ne pense pas que je lirai la suite.

Voir les commentaires

Marie-Anne fille du Roi, 1 : Premier bal à Versailles

Marie-Anne fille du Roi, 1 : Premier bal à Versailles

"Marie-Anne fille du Roi, 1 : Premier bal à Versailles" de Anne-Marie Desplat-Duc, éditions Flammarion.

Résumé : Marie-Anne vit une jeunesse insouciante, éduquée par Mme Colbert, et voyant de temps en temps sa mère, Louise de La Vallière. Le roi Louis XIV vient parfois la voir, mais elle ne sait pas pourquoi. Le jour où sa mère la fait préparer à un bal qui sera donné à Versailles pour la présenter à la cour sous le nom de Melle de Blois, elle va apprendre qu'elle est en fait la fille du roi. Versailles lui apparaît sous son meilleur jour, celui des fastes et des fêtes. Mais elle va rapidement comprendre que de sombres complots s'ourdissent dans les couloirs du palais, et elle va en faire les frais lorsque le dauphin va disparaître. Elle va alors prendre de la distance, et essayer de défendre sa mère face à Mme de Montespan...

Mon avis : on passe un agréable moment en lisant ce premier tome. Cette fois-ci, on est entraîné dans la lumière des fêtes et de la jeunesse de Louis XIV, alors que la série des "Colombes du Roi-Soleil" nous emmenait vers un côté plus sombre et dévôt du roi. Les aventures de Marie-Anne se lisent avec plaisir. On attend la suite pour savoir ce qu'elle va devenir alors que sa mère est partie en retraite dans un couvent.

Voir les commentaires

1 2 > >>