Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Petit Poucet

Le Petit Poucet

« Le Petit Poucet » par Richard Di Martino, texte d’Hélène Beney, couleurs de Sylvie Bonino, éditions Bamboo, collection Je lis ma première BD.

Résumé : Une Bd organisée en 3 parties, pour permettre la lecture à partir de 3 ans : l’adaptation du conte en BD sans texte, un atelier pour apprendre pas à pas à dessiner un les personnages de l’histoire, et un récit écrit du conte.

Mon avis : J’avais acheté cette BD lors des 48 heures de la BD au prix d’un euro et c’est une bonne découverte. Le Petit Poucet est adapté en BD sans texte et on comprend très bien l’histoire. Chaque planche raconte un épisode du conte. Puis quelques pages sont proposées pour apprendre à dessiner Poucet ou l’ogre. Et enfin, le conte est écrit en quelques pages.

Les BD de cette collection s’adressent en priorité aux enfants qui ne savent pas lire ou débutent l’apprentissage de la lecture, mais je pense qu’elle peut être exploitée avec les élèves d’ULIS, de SEGPA ou les élèves en difficulté pour raconter une histoire ou l’écrire à partir d’images. Je proposerai cette BD à ma collègue qui s’occupe des ULIS pour voir comment on pourrait l’exploiter. 18 titres sont déjà parus dans cette collection.

Voir les commentaires

Je fais du… handball

 Je fais du… handball

« Je fais du… handball » de Bruno Garay et Corinne Dubreuil, éditions Milan, collection Je fais du sport.

Résumé : Pour tout connaître du sport collectif qu’est le handball : histoire du sport, les règles, la technique, les différents tirs, les champions, les compétitions.

Mon avis : Une bonne initiation au handball. On y découvre l’histoire de ce sport originaire du Danemark, l’équipement pour jouer, les principales règles du jeu, l’entraînement, le travail en équipe, les passes, les tirs, le rôle du gardien, les équipes et les joueurs champions. Un glossaire se trouve à la fin. L’apprenti handballeur y découvrira de quoi enrichir sa pratique et pourra rêver devenir à son tour un « expert » !

Voir les commentaires

Le suivant sur la liste

Le suivant sur la liste

« Le suivant sur la liste » de Manon Fargetton, éditions Rageot, collection Rageot Thriller.

Résumé : 5 adolescents, qui ne se connaissent pas vraiment, vont se retrouver liés par leur lieu de naissance : la clinique des Cigognes de Saint-Malo. Nathan, le premier, va faire des découvertes inquiétantes, mais sera victime d’un accident. Izia va recevoir un étrange message de Nathan après sa mort, lui demandant de prendre contact avec Morgane et de délivrer Timothée. Et allant à la clinique, tous trois vont rencontrer Samuel. Et il semblerait qu’on cherche à les éliminer par tous les moyens possibles… Quel lourd secret lie les adolescents entre eux ? Et pourquoi veut-on les tuer ?

Mon avis : Un thriller haletant aux multiples rebondissements qui tiennent en haleine.

5 adolescents vont se retrouver unis par un secret lié à la clinique des Cigognes où ils sont nés. Chacun semble posséder des capacités étonnantes dont ils n’ont pas toujours conscience : Nathan a cerveau qui classe et trie de nombreuses informations, et il est un génie de l’informatique. Timothée, cousin de Nathan, enfermé dans l’aile psychiatrique de la clinique, ne supporte pas qu’on le touche. Izia a une vision parfaite, y compris la nuit. Et Morgane et Samuel ont des talents cachés qu’ils vont découvrir. Tous vont se retrouver ensemble suite à la liste trouvée par Nathan dans les archives informatiques de la clinique, et à partir de ce moment, ils se retrouvent en danger et ils sont traqués par des personnes qui veulent les tuer.

L’histoire est racontée du point de vue de chacun des adolescents, et cela apporte un rythme et des angles d’attaque et de compréhension différents, enrichissant l’intrigue.

Un roman policier efficace qui aborde le thème des manipulations génétiques en mettant en scène des adolescents hors norme. Suite dans « La nuit des fugitifs ».

Voir les commentaires

Le Prédicateur

Le Prédicateur

« Le Prédicateur » de Camilla Läckberg, éditions Actes Sud, collection Actes noirs.

La reine du polar suédois a encore frappé ! Je lis dans le désordre les aventures du policier Patrik, en fonction de mes trouvailles à la bibliothèque, mais cela ne gâche rien au plaisir des enquêtes.

Ici, c’est le tome 2 de la série, Erica est enceinte et proche d’accoucher. Dans la ville de Fjällbacka, une jeune femme est retrouvée morte avec des blessures sur tout le corps et des os cassés, et on retrouve en-dessous de son cadavre les ossements de deux femmes disparues 24 ans auparavant. En plein cœur d’un été caniculaire, Patrik est chargé de l’enquête, mais souvent des découvertes font piétiner l’enquête plutôt qu’elles ne permettent d’avancer. Et tout s’accélère quand une jeune fille est à son tour portée disparue. Peu à peu, les indices de l’enquête mènent à la même famille, déchirée à cause du passé et que cette enquête risque encore de faire exploser.

Un thriller haletant, qui, de rebondissement en rebondissement, laisse le lecteur en haleine au fur et à mesure de l’enquête. Camilla Läckberg a l’art de révéler les démons intérieurs des gens et sait croquer une société crûment, utilisant le scalpel des mots pour nous faire découvrir, couche après couche, les travers et les secrets des gens. Une vraie réussite !

Voir les commentaires

Alisik, 1. Automne

Alisik, 1. Automne

« Alisik, 1. Automne » de Hubertus Rufledt et Helge Vogt, éditions Le Lombard.

Résumé : Alisik se réveille dans un cimetière et découvre qu’elle est morte. Elle est accueillie par des morts plus âgés qui lui expliquent qu’ils attendent dans le cimetière que M. Mort décide s’ils vont vers la lumière et vers les ténèbres. Mais le cimetière est menacé par la construction d’un centre commercial, et un jeune garçon aveugle entend les morts sans les voir…

Mon avis : Ce tome est le premier d'une série de quatre. L’histoire est plutôt classique : une jeune fille se réveille dans un cimetière, sans souvenirs, et découvre qu’elle est morte. Elle va rencontrer d’autres habitants du cimetière et éprouver des sentiments pour un jeune aveugle qui peut l’entendre mais ne la voit pas.

Ce n’est pas le scénario qui retient le plus l’attention, mais les illustrations sur le thème de l’automne et des cimetières, dans un univers faisant un peu penser à un mélange entre « Nobody Owens » et « La mécanique du cœur », entre fantastique, étrange et mystère.

Voir les commentaires

Aujourd’hui, le Brésil

Aujourd’hui, le Brésil

« Aujourd’hui, le Brésil » d’Adriana Brandao et Patrick Straumann, éditions Casterman, collection Aujourd’hui.

Résumé : A la découverte du Brésil, au-delà des stéréotypes et des clichés.

Mon avis : Organisé en quatre parties, histoire, société, économie et culture, cet ouvrage dresse un panorama plutôt complet du Brésil aujourd’hui. Chaque thème est abordé sous forme de double page, et de temps à autre, il y a un focus sur une personnalité importante dans l’histoire du Brésil.

J’ai acheté cet ouvrage pour le collège, mais il foisonne d’informations qui seront plus utiles pour les lycéens ou pour quelqu’un qui connaît déjà un peu le Brésil. Pour les néophytes, on peut vite être débordé par l’afflux d’informations. Il est par ailleurs aussi dommage qu’il n’y ait ni index pour se repérer dans l’ouvrage,ni lexique. Un ouvrage plutôt pour ceux qui connaissent déjà ce pays plus que pour ceux qui veulent le découvrir.

Voir les commentaires

Les enfants loups, Ame & Yuki

Les enfants loups, Ame & Yuki

« Les enfants loups, Ame & Yuki » de Mamoru Hosoda, éditions Kazé.

Résumé : Hana tomba amoureuse d’un homme loup et va donner naissance à deux enfants, une fille, Yuki, et un garçon, Ame. Mais le papa meurt un jour en loup alors qu’Ame vient à peine de naître. Hana doit élever seule ses enfants loups et décide de partir vivre à la campagne pour qu’on lui pose moins de questions…

Mon avis : Sous forme de roman, l’histoire des enfants loups existe aussi en manga, en album, et en film. L’histoire d’Hana et de ses enfants loups est magnifique. Lorsqu’elle décide d’aller vivre à la campagne où les gens vivent éloignés les uns des autres, elle rend ses enfants à la vie sauvage et va leur laisser faire leurs propres choix de vie : humain ou loup. La petite Yuki est pleine d’entrain, de vie, de dynamisme, mais va choisir de vivre parmi les humains. Ame, lui, chétif, malingre et peureux, va finalement se trouver un maître dans la forêt et décider de vivre une vie de loup, même si sa mère est triste de ce choix mais finit quand même par l’accepter.

Un beau conte à la fois fantastique et poétique qui nous montre qu’il faut laisser aux gens le choix de décider par eux-mêmes de leur vie.Une ode également à la vie auprès de la nature, en lien avec les éléments, mais aussi lieu de solidarité entre les hommes.

Un extrait : « Dans les moments difficiles ou douloureux, commence par sourire et même force-toi s’il le faut, m’a-t-il dit. Et alors, tu pourras surmonter la plupart des difficultés. »

Voir les commentaires

Orange, Tome 2

Orange, Tome 2

« Orange, Tome 2 » d’Ichigo Takano, éditions Akata.

Résumé : Naho essaye de suivre les recommandations de son moi du futur pour tenter de rendre heureux Kakeru. Elle se rend compte que le présent commence à changer, et que le futur aussi… Arrivera-t-elle au bout de sa difficile mission, d’autant plus qu’elle découvre que Kakeru ne va pas mourir dans un accident, mais qu’il a choisi de mourir ?

Mon avis : Beaucoup d’émotions et de réflexions également dans ce tome 2. Naho découvre que le présent change et la théorie des mondes parallèles développée par leur professeur de physique va l’interpeler. Si on change le passé, le futur sera-t-il aussi modifié ? Ou si on change le passé, on entre dans un monde parallèle avec un nouveau futur ? Mais alors, dans ce cas, Naho change son propre futur mais ne pourrait rien faire pour effacer les regrets de la Naho du futur ? Naho essaye de savourer le bonheur présent, mais cela lui est difficile quand elle découvre que Kakeru se suicide dans le futur. Que peut-t-elle faire pour l’aider ? Et coup de théâtre final, elle découvre que Suma a lui aussi une lettre du futur. Et si tous ses amis avaient reçu une lettre et partageaient la même mission qu’elle ? Comment effacer les regrets de Kakeru qui se sent responsable de la mort de sa mère ? Beaucoup de suspense en attendant le tome 3.

Quelques extraits :

  • « Je ne veux pas blesser les gens à cause de mes décisions. C’est pour cette raison que je préfère ne rien choisir du tout. »
  • « Avoir des regrets. C’est une faiblesse et une lâcheté que l’on ressent envers soi-même à propos du passé. C’est tout ce qu’on n’a pas fait alors qu’on aurait pu. »

Voir les commentaires

Mon ami Frédéric

 Mon ami Frédéric

« Mon ami Frédéric » de Hans Peter Richter, éditions Le Livre de Poche Jeunesse.

Résumé : 1925. Deux garçons naissent à une semaine d’intervalle et habitent dans le même immeuble. Tous deux sont allemands, mais Frédéric est juif. C’est le début d’une belle amitié entre les deux garçons, mais l’arrivée d’Hitler au pouvoir va changer leur vie. Frédéric et sa famille vont être l’objet d’éviction, de brimades et de violences…

Mon avis : Ce livre ne laissera pas le lecteur indifférent. On assiste à la montée de l’antisémitisme en Allemagne à travers les yeux du narrateur, dont on ne connaîtra jamais le nom. Son amitié avec Frédéric restera inébranlable, mais les événements vont tout emporter sur leur passage, laissant derrière eux un arrière-goût de larmes, de douleur et de souffrance.

Ce roman interroge forcément et remet en question les clichés véhiculés sur les juifs, les démontant, notamment lors du discours du professeur. Frédéric va découvrir la haine montante et aveugle contre les juifs, les brimades à la piscine, la mise à sac de leur appartement pour finir solitaire car les gens n’ont pas voulu de lui dans l’abri anti-aérien, et le narrateur et ses parents ont eu peur de réagir. On s’interroge sur ce qu’on aurait fait à ce moment-là, sans avoir la réponse, car sait-on ce que l’on ferait sous le coup de la peur qui tord le ventre ?

Un ouvrage qui pousse à la réflexion et qui doit être accompagné dans la lecture, notamment pour les plus jeunes.

Voir les commentaires

Muchachas, 3

Muchachas, 3

« Muchachas, 3 » de Katherine Pancol, éditions Albin Michel.

On se retrouve cette fois-ci directement face au personnage de Stella, qui lutte pour que sa mère puisse rester en sécurité à l’hôpital, alors que Ray voudrait la récupérer. Stella est emplie de haine et de colère envers son père et ses comparses, et cherche par quels points faibles elle pourrait l’attaquer, mais sans vraiment de plan. Envers sa mère également, qui n’a pas su la protéger et qui n’ose pas lui demander pardon. Envers la vie qui l’empêche de vivre librement sa vie de femme. Elle ne sait pas comment faire, mais les événements vont lui apporter un coup de pouce, jusqu’à la fin, plutôt imprévue et bien trouvée, quoique ne révélant pas au grand jour la véritable personnalité de Ray. On retrouve un petit peu Hortense et Gary, qui ne sont cette fois plus trop au centre de l’action, ce qui fait qu’on reste un peu sur sa faim concernant leur relation et la réussite d’Hortense dans la mode.

Un tome 3 au ton plus dramatique, mais qui souffre de certaines longueurs, et surtout laisse le lecteur sur sa faim. Il faut savoir terminer les histoires, et Katherine Pancol se laisse une porte ouverte pour une éventuelle suite, mais le trop peut être l’ennemi du bien….

Voir les commentaires

1 2 > >>