Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les enquêtes de Sherlock Holmes

Les enquêtes de Sherlock Holmes

« Les enquêtes de Sherlock Holmes » d’après l’œuvre d’Arthur Conan Doyle, dessins de Haruka Komosubi, éditions Nobi Nobi !, collection Les Classiques en Manga.

Résumé : 5 enquêtes de Sherlock Holmes sont ici adaptées : « Les six Napoléons », « La bande mouchetée », « La ligue des rouquins », « Le dernier problème » et « La maison vide ».

Mon avis : Dans la lignée des titres qui veulent faire découvrir les classiques littéraires, voici les aventures et enquêtes de Sherlock Holmes. Ici 5 enquêtes ont été choisies, de la rencontre entre Holmes et Watson et leur première enquête, jusqu’à la fin de Sherlock Holmes et son retour inattendu, en passant par la case de Moriarty, ennemi de toujours.

L’essentiel est respecté, mais on arrive un peu trop vite vers la solution. Une adaptation pour donner envie de se (re)plonger dans les enquêtes originales, qui laissent un peu plus de suspense.

Voir les commentaires

Roméo et Juliette

Roméo et Juliette

« Roméo et Juliette », d’après l’œuvre de William Shakespeare, dessins de Megumi Isakawa, éditions Nobi Nobi ! , collection Les Classiques en Manga.

Résumé : Adaptation en manga de la célèbre pièce de théâtre « Roméo et Juliette »

Mon avis : Nobi Nobi ! s’est lancé dans l’aventure de l’adaptation des grands classiques de la littérature en manga. Et c’est plutôt réussi. Certes, l’action de Roméo et Juliette est résumée à son strict nécessaire, mais cela permet au jeune lecteur de pouvoir aborder des grands classiques et de connaître l’histoire sans lire tout de suite le texte original. « Roméo et Juliette », ou l’histoire d’amour entre deux jeunes gens que les haines familiales séparent, est fidèlement présenté, depuis le coup de foudre lors du bal jusqu’à la fin tragique. On peut déplorer que seul l’essentiel soit gardé, mais je trouve que cela permet de se faire une idée avant de se frotter au texte original. Une bonne entrée en matière pour ceux que la lecture des classiques rebute.

Voir les commentaires

Cherub, 14. L’ange gardien

Cherub, 14. L’ange gardien

« Cherub, 14. L’ange gardien » de Robert Muchamore, éditions Casterman.

Résumé : Ethan vit maintenant au Kirghizstan depuis l’assassinat de sa mère et son rapatriement dans le pays de sa grand-mère. La vie y est assez difficile, d’autant plus qu’il est persuadé que son oncle Léonid a fait tuer sa mère, et que les fils de celui-ci le prennent pour leur souffre-douleur. Une lueur d’espoir subsiste car il peut toujours communiquer par mail avec Ryan, agent du CHERUB. Mais le jour où sa grand-mère accepte de l’envoyer dans une école à Dubaï, l’avion est détourné et il se retrouve prisonnier en Afrique…

Mon avis : Suite du « Clan Aramov », qui nous plonge en plein cœur des trafics et malversations au Kirghizstan dans la famille Aramov. La CIA a laissé faire l’exfiltration d’Ethan afin de mieux espionner les membres de sa famille, et les relations avec Ryan, de CHERUB, permettent de mettre en place des mouchards. Mais tout bascule lorsqu’Ethan se fait enlever par son oncle et disparaît de la circulation. Ethan comprend qu’il est un otage dans le bras de fer de Léonid contre sa grand-mère. Une fois le pouvoir pris, il ne servira plus à rien et sera froidement tué. Il décide alors coûte que coûte de s’évader, et va se découvrir des ressources insoupçonnées.

Ce tome 14 se lit toujours aussi bien d’une traite que les autres tomes de la série, l’adrénaline monte régulièrement et le lecteur se retrouve plongé au cœur des complots et des machinations pour prendre le pouvoir. De l’action, des scènes de bagarres, un peu d’humour, font toujours le succès de cette série.

Voir les commentaires

Le carnet de Théo : Dans ma bulle

Le carnet de Théo : Dans ma bulle

« Le carnet de Théo : Dans ma bulle » d'Eléonore Cannone, illustrations de Sinath, éditions Rageot.

Résumé : Théo est une jeune adolescente au look garçon manqué et fait ses études dans un collège privé catholique qu’elle déteste. Elle adore tout ce qui a trait au manga et à la culture japonaise et dessine aussi beaucoup, rêvant de devenir mangaka. Dans son carnet, elle confie jour après jour ses pensées, sa sensation d’être différente et sa rencontre improbable avec un monsieur d’origine japonaise qui va devenir un ami.

Mon avis : Au début de l’histoire, on pense que Théo pourrait aussi bien être un garçon qu’une fille, puis on découvre que Théo est le diminutif de Théodora. On s’attache à cette jeune fille aux airs rebelles, mais plutôt bonne élève, passionnée de dessin et de culture manga, qui se met à part des autres en raison de sa solitude à la maison : un père toujours au travail, une mère répétant des récitals ou en concert, pas de frères et sœurs, un chat un peu psychopathe, une deuxième maman qui lui prépare les repas et va aux réunions à l’école. Elle n’a qu’un seul ami, Samuel, qui va faire l’erreur de tomber amoureuse d’elle. Elle le défend un jour, et ses parents étant convoqués à l’école, ces derniers décident de l’envoyer voir un psy. En en sortant, elle rencontre un monsieur d’origine asiatique qui va l’intriguer et la pousser à dessiner encore plus. Le début d’une belle amitié inattendue.

Au fil des pages du journal intime de Théo, le lecteur s’identifie progressivement à cette jeune fille sensible et solitaire, en rupture avec les autres, mais la vie va la rattraper.

Une très belle histoire, à réserver aux fans de mangas et de culture nipponne, sinon, il faudra se rendre très souvent dans le lexique à la fin pour tout comprendre, ce qui peut être gênant. C’est le premier tome d’une trilogie.

Voir les commentaires

Prédictions, (Enigma, tome 1)

 Prédictions, (Enigma, tome 1)

« Prédictions, (Enigma, tome 1) » de Johan Heliot, éditions Rageot, collection Rageot Thriller.

Résumé : Theo et Vera, jumeaux, et leur père, Tom, passent quelques jours de vacances dans le parc naturel du Dakota. Tom y vient à chaque fois en famille lorsqu’il doit terminer d’écrire un roman de science-fiction. Pendant ce temps, Theo et Vera partent en randonnée et vont faire une macabre découverte au pied d’une falaise : deux hommes morts. Pour appeler les secours, ils fouillent les deux hommes et trouvent ce qu’ils pensent être un téléphone portable, mais il s’agit en fait d’un appareil qui fait des prédictions et pour lequel des organisations sont prêtes à tuer. Vera décide de le garder et c’est le début des ennuis : de retour chez eux, leur maison brûle et ils manquent de mourir asphyxiés, leur père est enlevé et les services secrets et une organisation du nom de BEST cherche à les retrouver et à les éliminer…

Mon avis : Le récit est raconté en alternance par Théo et Vera, les jumeaux. Tous deux vivent avec leur père depuis la mort de leur mère à leur naissance. Ils vivent une relation fusionnelle de jumeaux, capables de comprendre l’autre sans qu’il parle, et ressentant à distance ses émotions, malgré leurs caractères très différents. La découverte du cadavre et de l’appareil de prédiction va être le point de départ d’une course poursuite et d’une traque dont ils sont les enjeux sans savoir pourquoi. La NSA et BEST les recherchent, liés par Enigma, un hacker de haut vol dont chacun cherche à s’emparer. Les jumeaux vont se retrouver séparés, parfois s’entrecroiser, et chacun va découvrir de son côté une part du mystère et découvrir des secrets sur leur famille.

Un récit sans temps mort, haletant, qui se lit d’une traite. Pourquoi les jumeaux et leur père sont-ils au cœur d’un traquenard ? Que leur veut-on ? Pourquoi sont-ils si précieux ? Qui se cache derrière Enigma ? On en sait plus à la fin de l’histoire, mais elle se poursuit dans un tome 2. Un très bon thriller angoissant et captivant, qu’on ne peut pas lâcher.

Voir les commentaires

Et soudain tout change

Et soudain tout change

« Et soudain tout change » de Gilles Legardinier, éditions Pocket.

Résumé : Camille est en terminale et fait partie d’une bande d’amis très soudée. Elle adore sa meilleure amie, Léa, est secrètement amoureuse d’Alex, et s’interroge beaucoup sur la vie. Comme tous ses amis, elle s’interroge sur l’avenir. Mais leur quotidien va être bouleversé par un événement qui va les faire mûrir.

Mon avis : J’ai vraiment été emballée par « Et soudain tout change », bien plus que par les deux autres que j’avais lu auparavant ("Demain j'arrête" et"Complètement cramé").

C’est un vrai concentré d’émotions qui nous fait passer du rire et de l’insouciance aux larmes très rapidement (l’inverse est vrai aussi). Les scènes cocasses alternent avec des moments intenses, rythmant le livre comme le tempo de la vie.

Camille est une héroïne qui réfléchit beaucoup et se pose beaucoup de questions existentielles, ayant l’impression d’être invisible, trop discrète, sans oser faire ou dire des choses qu’elle pense. Elle va entrer de plein pied dans l’âge adulte, et va découvrir que les réponses aux questions arrivent toujours, mais que le plus dur est d’arriver à vivre avec.

Un roman plein d’empathie, tout en retenue, qui n’en rajoute pas trop dans le pathos, et nous fait toucher du doigt qu’il faut se montrer digne de la vie qui nous est donnée. Plein de questions métaphysiques et psychologiques jalonnent l’histoire, sans jamais proposer de réponses toutes faites. Une vraie réussite, un livre qui fait du bien malgré la tristesse et la douleur, un bon roman « feel-good », selon la définition et l'article de Petites madeleines.

Voir les commentaires

Mots rumeurs, mots cutter

Mots rumeurs, mots cutter

« Mots rumeurs, mots cutter » de Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubin, éditions Gulf Stream.

Résumé : Léa tombe amoureuse de Mattéo, son voisin en cours d’allemand et ils sortent ensemble. Commence alors pour elle une période d’euphorie. Lors d’une soirée entre filles, au jeu action ou vérité, elle entame un strip tease, sans remarquer qu’une des filles la filme. L’enfer des rumeurs, insultes et menaces commence alors pour elle à son retour au collège.

Mon avis : Cette BD aborde le thème de la rumeur et du harcèlement via les réseaux sociaux.

Filmée à son insu lors d’un strip tease entre copines pour s’amuser, Léa se retrouve en bute aux rumeurs, aux mots blessants, aux violences physiques et c’est l’escalade. Elle clôture ses comptes Facebook et Twitter, mais la situation empire malgré tout. Une main lui sera tendue, et ce sera celle d’une fille qu’elle méprisait auparavant qui va prendre sa défense et prendre une photo compromettante des filles la harcelant, en un retour à l’envoyeur.

Une histoire au coeur de la vie des ados et des risques des usages des réseaux sociaux qui, bien que virtuels, peuvent faire beaucoup de mal dans la vraie vie. Une chronique au plus près des adolescentes qui amène à réfléchir sur la souffrance des jeunes victimes de harcèlement. Indispensable.

Voir les commentaires

Broken Soup

Broken Soup

« Broken Soup » de Jenny Valentine, édition Ecole des Loisirs, collection Médium.

Résumé : A la caisse d’un magasin, un jeune homme tend le négatif d’une photo à Rowan pour le lui rendre car il l’a vu tomber de son sac. Rowan assure que ce n’est pas à elle mais se sent obligée de le prendre devant l’insistance du jeune homme. A partir de ce moment, ce négatif va transformer sa vie et être à l’origine de révélations. Car il va lui permettre de rencontrer Bee qui va développer la photo, et c’est le visage heureux de son frère Jack, décédé, qui va apparaître et lui sauter au visage. Comment une photo qu’elle n’avait pas a pu lui être rendue ? Et pourquoi son frère apparaît-il dessus ?

Mon avis : Beaucoup de retenues et d’émotion dans ce roman qui entre dans le quotidien d’une famille dévastée par la mort accidentelle du fils aîné.

Rowan décide de s’occuper de tout depuis que son père est parti, et que sa mère a sombré dans une profonde dépression. Elle s’occupe comme une mère de sa petite sœur, et cache à son père l’état de sa mère. Le jour où elle reçoit le négatif de la photo, elle va faire la connaissance de Bee, jeune fille que son frère aurait appréciée, et devenir son amie et découvrir sa famille. Elle va également revoir le jeune homme qui lui a rendu le négatif, Harper, qui voyage un peu partout dans le monde. Ces deux personnes vont entrer dans sa vie pour ne plus en ressortir et des pans du passé vont se dévoiler.

Tout en pudeur et en retenue, le texte montre la réalité d’une jeune fille frappée par le destin qui va devoir prendre en charge sa famille à la dérive, poids trop lourd pour elle. Elle part à la dérive, mais maintient le cap. L’arrivée de Bee et Harper dans sa vie va lui permettre de s’ouvrir aux autres et de revenir vers la vie. Un très beau roman sur les épreuves de la vie et l’optimisme à conserver.

Un extrait : « On avait beau estimer avoir perdu tout ce qu’il est possible de perdre, quelqu’un arrivait et nous faisait don de quelque chose »

Voir les commentaires

Mortelle Adèle, 2. L’enfer, c’est les autres

Mortelle Adèle, 2. L’enfer, c’est les autres

« Mortelle Adèle, 2. L’enfer, c’est les autres » de Mr Tan et Miss Prickly, éditions Tourbillon, collection Globulle.

Résumé : Suite des aventures machiavélique d’Adèle.

Mon avis : Adèle est toujours autant en verve et fait de multiples expériences et farces, essaye de trouver des excuses plausibles pour ne pas aller à l’école ou tenter de jouer des tours à ses parents. Mais ça ne marche pas forcément à chaque fois. Une BD rafraîchissante qui fait sourire, dans la veine du tome 1.

Voir les commentaires

Micro-Girl, 1. La mystérieuse boule orange

Micro-Girl, 1. La mystérieuse boule orange

« Micro-Girl, 1. La mystérieuse boule orange » de Claire Mazard, éditions Oskar.

Résumé : Maxime déteste Thélio depuis le CP et reste donc seul dans la cour tandis que Thélio distribue des bonbons de l’usine de son papa à ses camarades. Mais un jour un bonbon orange roule jusqu’à lui et il le ramasse discrètement. Quand il le déguste chez lui, il manque de s’étouffer car une petite créature haute comme deux grains de mimosas était à l’intérieur. Commence alors une belle amitié entre lui et cette micro humaine qui s’appelle Sinoé. Mais elle a perdu la mémoire et ne sait pas comment elle a atterri dans le bonbon. En vivant avec elle, Maxime va découvrir que la vie est pleine de surprises !

Mon avis : Une histoire d’amitié originale et touchante entre un garçon et une micro humaine qui a perdu la mémoire, portée par l’écriture fluide et pleine de douceur de Claire Mazard. En élisant domicile dans le pavillon des oreilles de Maxime, Sinoé va réconcilier celui-ci avec son physique et lui faire découvrir que Thélio ne le déteste pas, contrairement à ce que pourraient laisser supposer les apparences. Et Sinoé va découvrir de son côté qu’elle n’est pas la seule micro humaine dans les parages mais que l’amnésie est partagée. Une belle histoire à suivre dans le tome 2 « A la recherche du pays des pipalous ».

Voir les commentaires

1 2 > >>