Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mots futés pour écrire sans se tromper

Mots futés pour écrire sans se tromper

« Mots futés pour écrire sans se tromper » de Claire Derouineau, illustrations de Pierre Caillou, éditions Actes Sud Junior.

Résumé : Des comptines pour apprendre à déjouer les pièges de l’orthographe : accents, homonymes, terminaisons, accords…

Mon avis : Une façon originale d’aborder l’orthographe, la grammaire et la conjugaison. Chaque comptine permet d’aborder une règle et de s’en rappeler facilement. Les illustrations, toutes en douceur, en font un ouvrage utile pour les 6° et 5°.

Voir les commentaires

Internet sans danger : le guide du bon sens numérique

Internet sans danger : le guide du bon sens numérique

« Internet sans danger : le guide du bon sens numérique » de Virginie Sellier, éditions Bayard.

Résumé : Découpé en 8 chapitres (protection des données et de la vie privée, paramétrage des profils sur les réseaux sociaux, usurpation d’identité et délinquance numérique, fiabilité de l’information sur Internet, e-réputation, construire sa réputation professionnelle, relation employeur et employé, éducation numérique envers les enfants), cet ouvrage aborde les différents aspects des dangers à éviter sur Internet.

Mon avis : Un ouvrage qui est une mine de conseils pratiques. Simple d’accès, organisé en paragraphes courts, il permet à tout à chacun de découvrir ou de parfaire sa connaissance d’Internet et du monde numérique en vue d’éviter les principaux pièges. Il est complété d’un lexique très utile à la fin. Cet ouvrage s’adresse aux adultes, mais peut tout à fait être lu par des collégiens et lycéens, notamment sur le paramétrage de ses profils, ce qu’on a le droit de publier ou pas, comment analyser la fiabilité d’un site Internet, et même comment construire sa réputation pour entrer dans le monde du travail. Chacun peut y trouver ce qu’il cherche en fonction de ses besoins. Petit bémol : il a été réalisé par Axa prévention, donc un peu trop sponsorisé à mon goût par une entreprise privée. Cependant, en le lisant, tous les conseils donnés sont pertinents et reprennent ce qu’on fait souvent en séances avec les élèves.

Voir les commentaires

Vandales (Cherub, tome 11)

Vandales (Cherub, tome 11)

« Vandales (Cherub, tome 11) » de Robert Muchamore, éditions Casterman.

Résumé : Dante est un jeune garçon dont le père est biker, membre important du groupe des Vandales. Un soir, le chef des Vandales vient à la maison de Dante pour avoir la signature de son père pour une opération immobilière. Devant le refus de ce dernier, toute la famille est massacrée, à part Dante et sa petite sœur qui parviennent à s’échapper. Sous protection de témoins, Dante manque malgré tout de se faire assassiner et n’est en sécurité nulle part, il sera alors recruté par CHERUB. Quelques années plus tard, avec James et Lauren, il part en mission afin de pouvoir faire tomber le chef des Vandales. Réussira-t-il ? Comment se passera la rencontre avec le chef ?

Mon avis : Un tome à la construction originale : la première partie est consacrée au passé de Dante, la seconde à la mission liée à ce passé. La vie au sein d’un groupe de bikers est très bien décrite, avec toutes les violences et débauches liées à ces groupes. Les scènes sont réalistes et font froid dans le dos. Le chef des Vandales, surnommé le Führer à cause de son adoration pour Hitler et les nazis, mérite bien son surnom, car capable de tuer de sang-froid toute une famille pour sauver son groupe de bikers. Une lecture à réserver aux 4°/3°, notamment à cause des scènes de violence et de beuveries.

Voir les commentaires

La fille qui n'aimait pas les fins

La fille qui n'aimait pas les fins

« La fille qui n’aimait pas les fins » de Yaël Hassan et Matt7ieu Radenac , éditions Syros, collection Tempo

Résumé : Maya adore lire et acheter des livres, mais ne lit jamais la fin depuis la mort de son père. Sa mère décide alors de l’inscrire à la bibliothèque, mais Maya a du mal à lire des livres qui ne sont pas les siens. Elle va faire la rencontre d’un vieux monsieur qui va lui laisser un livre avec un marque-page. Peu à peu ils vont faire connaissance et s’apprécier, et Maya va découvrir que cette personne est peut-être quelqu’un de très proche.

Mon avis : Un très beau roman sur l’amour des livres et de la lecture, ainsi que sur les relations familiales. Très bien écrit, empreint de sensibilité, ce roman nous fait découvrir, en alternant les points de vue de Maya, du vieux monsieur et de la maman de Maya, la richesse des relations humaines, les erreurs que l’on peut faire, et que l’on peut toujours écrire une fin surprenante, étape dans la vie. Maya va commencer à apprécier son beau-père, à faire le deuil de son père, à accepter le futur bébé, à tomber amoureuse et à rencontrer et faire la découverte de son grand-père. Bref, elle grandit et fait l’apprentissage de la vie. Un roman que je conseille.

Voir les commentaires

La ville qui rend foot

La ville qui rend foot

« La ville qui rend foot » de Jean-Luc Luciani, éditions Rageot, collection Rageot romans.

Résumé : Adrien déménage avec sa famille à Marseille. Une nouvelle vie dans une nouvelle ville. Ses parents doivent s’adapter et lui aussi : son maître d’école et ses camarades de CM2 sont fans de foot et de l’OM. Adrien apprend alors à jouer et devient surtout doué pour la tactique. Réussira-t-il à jouer dans le tournoi opposant toutes les écoles ?

Mon avis : Un roman court qui devrait plaire aux fans de foot et aux marseillais. Les phrases sont truffées d’expressions du sud, et on apprend quelques mots de vocabulaire footballistique. J’ai trouvé que les adultes, notamment les parents d’Adrien, étaient loufoques, bien loin de la réalité. L’histoire aurait peut-être gagnée à être approfondie, notamment les relations entre Adrien et ses camarades. On a un peu l’impression que seul le foot permet de s’intégrer à Marseille, ce qui est un peu réducteur. Un bon moment d’évasion pour les petits lecteurs de 6°.

Voir les commentaires

Lenoir et Blanc en voient des vertes et des pas mûres

Lenoir et Blanc en voient des vertes et des pas mûres

« Lenoir et Blanc en voient des vertes et des pas mûres » de Jürg Obrist, éditions Actes Sud Junior.

Résumé : 40 énigmes policières à résoudre. Sur chaque double-page, le récit des événements et l’illustration grâce à laquelle on peut résoudre l’enquête. Les solutions sont données en fin d’ouvrage.

Mon avis : 40 énigmes courtes sont à résoudre et la réponse se trouve dans l’illustration, faisant appel à l’astuce, à l’observation et à la logique du lecteur. Les situations proposées ne sont pas très palpitantes et n’ont pas suscité d’enthousiasme à la lecture, parfois pas très loin de l’ennui. A voir si les élèves accrochent.

Voir les commentaires

Chocola & Vanilla, 3

Chocola & Vanilla, 3

"Chocola & Vanilla, 3" de Moyoco Anno, éditions Kurokawa.

Résumé : Pierre annonce à Vanilla qu'elle est en fait un ogre et il l'invite chez lui pour qu'elle absorbe un coeur noir. Vanilla change donc et perd sa personnalité "sucrée", devenant plus âpre et plus rude. Elle chasse même Chocola de la maison. Cette dernière a pu ouvrir le journal de sa mère et découvre qu'elle s'est mis d'accord avec Candy afin que cette dernière devienne reine et qu'elle-même oeuvre dans l'ombre. Vient enfin le moment de l'examen de printemps : les deux prétendantes vont devoir chercher une racine de mandragore, tâche ô combien difficile...

Mon avis : Ce troisième volume gagne en noirceur. Vanilla se transforme radicalement, ayant absorbé un coeur noir, étant sous l'emprise de Pierre. Chocola, elle, devient plus "humaine", découvrant les sentiments des autres et les siens. Elle va aussi changer vers un peu plus de douceur (mais pas trop non plus !). Les chapitres sur les fêtes de Nouvel An et la Saint-Valentin permettent d'appréhender les traditions japonaises. Un très bon manga, plus j'avance dans la série et plus j'accroche.

Voir les commentaires

Chocola & Vanilla, 2

Chocola & Vanilla, 2

"Chocola & Vanilla, 2" de Moyoco Anno, éditions Kurokawa.

Résumé : Chocola va à un rendez-vous avec Pierre et manque se de faire voler son coeur par ce dernier qui emploie la magie pour la faire tomber amoureuse. Heureusement, Duke, la grenouille, parvient à détruire le champ de force et à la sauver. De son côté, Vanilla s'éloigne de plus en plus de son amie et lui fait la tête. Chocola découvre que Pierre était en fait un ogre, et décide de rejoindre le monde magique pour en savoir plus : elle va découvrir que les ogres sont les descendants du sorcier évincé du pouvoir par les sorcières, et que la reine est soupçonnée de se rapprocher des ogres. Elle revient dans le monde des humains avec une barrette magique, donnée par la reine. Elle renforce son attraction auprès des garçons. Chocola comprend qu'elle peut faire un effort pour les attirer sans magie et décide de transformer la barrette en clé pour lire le carnet de sa mère. Vanilla a à son tour rendez-vous avec le maléfique Pierre....

Mon avis : Un deuxième volume qui gagne en profondeur et en mystère. Que veulent les ogres ? Pourquoi la reine tenterait-elle de s'allier à ces derniers ? Qui est vraiment Duke, aux pouvoirs magiques insoupçonnés ? Pourquoi un capitaine de la garde veut apporter son aide à Chocola ? Le lecteur découvre mieux les personnages, au-delà de la superficialité apparente : chacune des prétendantes manque de confiance, rencontre des difficultés. Une lecture à poursuivre dans le tome 3.

Voir les commentaires

Chocola & Vanilla, 1

Chocola & Vanilla, 1

"Chocola & Vanilla, 1" de Moyoco Anno, éditions Kurokawa.

Résumé : Chocola et Vanilla sont deux sorcières du monde magique. Elles sont envoyées sur terre pour récupérer le plus possible de coeurs humains. La gagnante sera la reine du royaume magique. Chocola est peu populaire et inspire peu de sentiments aux camarades de sa classe, alors que Vanilla, plus timide, attire les autres, et réussit à avoir plus de coeurs. Toutes sont amies, mais leur amitié pourra-t-elle durer avec la concurrence ? Et Chocola pourrait bien tomber amoureuse de M. Pierre, ce qui aurait pour désastreuse conséquence de perdre son coeur et d'être punie 1000 ans au royaume magique.

Mon avis : Un manga fort sympathique, avec deux héroïnes aux caractères opposés, mais toutes deux attachantes. Chocola est fonceuse, alors que Vanilla est plus douce et en retrait. Avec leurs coeurs, toutes deux vont pouvoir s'acheter une baguette magique, mais il faudra encore des coeurs pour pouvoir acheter les options permettant de l'utiliser complètement. Grâce à ces baguettes, elles peuvent faire apparaître leurs créatures magiques : une souris pour Vanilla, et une grenouille paresseuse et récalcitrante pour Chocola. On apprend à la fin qu'un descendant des sorciers est venu dans le monde des humains pour les deux sorcières empêcher de devenir reines et régner à leur place, laissant augurer des rebondissements. A suivre...

Voir les commentaires

Bride Stories, 6

Bride Stories, 6

"Bride Stories, 6" de Kaoru Mori, éditions Ki-oon.

Résumé : On retrouve Karluk et Amir. Karluk grandit et devient plus adulte, demandant à Amir de moins avoir peur pour lui. Par ailleurs, le clan d'Amir a perdu des pâturages et ne peut plus vivre correctement. Il est donc décidé de s'allier à un autre clan pour gagner par la guerre d'autres terrains. Le village d'Amir est menacé ! Mais le clan allié ruse, envoie les autres se battre et arrivent pour massacrer tout le monde...

Mon avis : Un tome 6 sous le signe des chevaux et de batailles. Après les deux premiers chapitres où on voit la vie quotidienne à la maison et dans les prés, s'enchaînent les préparatifs et la guerre pour gagner d'autres pâturages. Les scènes de guerre sont très réalistes, Azher, le frère d'Amir, comprend avant tout le monde que le clan allié est fourbe, et se rebelle contre son père, se distinguant dans les combats, Amir part courageusement sauver Karluk et n'hésite pas non plus à défier son père. Ce dernier sera d'ailleurs tué par la grand-mère de Karluk.On perd de vue M. Smith, qu'on reverra sans doute dans le tome 7. La guerre avec des armes russes montre les enjeux politiques : faire se combattre les clans pour ensuite prendre la place. Un tome très différent des précédents où se déroulait calmement la vie quotidienne. Ici, la rage des combats est montrée de façon intense et les enjeux apparaissent vraiment, alors qu'ils n'étaient jusque là abordés que par petites touches. J'attends la suite avec impatience...

Voir les commentaires

1 2 > >>