Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #lectures-mangas catégorie

Zombie Cherry, 1

« Zombie Cherry, 1 » de Shoko Conami, éditions Akata

 

Résumé : Miu est une lycéenne qui passe ses nuits à regarder des DVD de films d’horreur. Elle est donc tous les jours fatiguée quand vient le moment de se rendre au lycée. Son ami d’enfance lui propose quelques gouttes de sa Cherry Soup pour retrouver forme et énergie, mais Miu avale toute la potion et devient une zombie !

 

Mon avis : Une histoire plutôt originale, où une jeune lycéenne devient zombie en buvant trop de potion de remise en forme : elle a un accident, son cœur s’arrête, mais elle vit toujours, transformée en zombie. Tout cela lui arrive alors qu’elle a découvert qu’elle a une passion commune avec le beau Kei : l’horreur. Ils vont donc se lier, mais les filles du lycée vont être jalouses, tandis que Miu va devoir tout faire pour cacher son état à Kei. Y arrivera-t-elle ?

 

La singularité de ce manga tient dans le fait qu’il mélange les histoires sentimentales du shôjo avec les codes de l’horreur : Miu est amoureuse du beau Kei qui la considère juste comme une amie, son statut de zombie est pratique au début car elle se régénère, mais comment faire semblant de ne pas être morte aux yeux des autres ? Et surtout, cela lui confère-t-il l’immortalité, ou mourra-telle quand les effets de la potion se seront dissipés ?

 

Un manga intéressant à suivre.

 

Un extrait : « Le plus important, c’est de ne pas regretter faute d’avoir essayé, parce que si on ne tente rien, on se contente juste de ressasser en se cherchant des excuses. On préfère se leurrer en se disant que si on avait essayé, on aurait réussi. (…) Sous couvert de se prétendre humbles et positifs, les gens qui se comportent ainsi ne font que protéger leur amour-propre. »

Voir les commentaires

Black Clover, 1

« Black Clover, 1 » de Yûki Tabata, éditions Kazé

 

Résumé : Yuno et Asta vivent à l’orphelinat depuis qu’ils sont enfants. Depuis toujours, ils rêvent de devenir le prochain Empereur-Mage. Mais cela semble mal parti pour Asta qui n’a pas l’once d’un pouvoir magique, alors que Yuno semble beaucoup plus doué. Mais qu’importe ! Asta décide de travailler dur et de s’entraîner avec ardeur pour compenser son manque de magie.

 

Mon avis : Une histoire que j’ai vraiment beaucoup appréciée et qui m’a bien fait rire par moments !

 

Asta est un jeune garçon volontaire qui n’arrive pas à produire de la magie. Aussi tous ses camarades se moquent de lui, et raillent son rêve de devenir Empereur-Mage. Seul Yuno pense qu’il en est capable, et tous deux sont en concurrence pour réussir. Mais cela semble bien mal parti au moment de la cérémonie de remise des grimoires : non seulement Yuno en reçoit un avec un trèfle à  quatre feuilles, comme le tout premier Empereur-Mage, mais en plus Asta n’en reçoit aucun ! Comment dans ce cas pouvoir se présenter au test de recrutement des compagnies de Chevaliers-Mages ?

 

Beaucoup d’humour et de dérision dans ce tome 1 réjouissant qui donne envie d’en savoir plus sur le destin de Yuno et Asta. Asta est un personnage truculent, qui accumule les bourdes et les malentendus, mais qui est très courageux et vaillant, car il s’entraîne sans relâche pour réussir son rêve. Sa spontanéité et son courage ont fait un héros très sympathique, auquel le lecteur s’attache rapidement. Mais un événement semble montrer que le démon pourrait bien se mêler de son destin. Asta réussira-t-il à aller au bout de des rêves ?  Gardera-t-il un cœur honnête et loyal ?

 

Un manga à suivre pour son mélange de quête et d’humour.

Voir les commentaires

Liselotte et la forêt des sorcières, 1

« Liselotte et la forêt des sorcières, 1 » de Natsuki Takaya, éditions Delcourt

 

Résumé : Liselotte vit dans une contrée isolée, en compagnie de ses deux serviteurs qui lui sont très attachés. Elle a des idées plutôt originales, et va rencontrer une sorcière voulant la forcer à manger une pomme. Mais un inconnu qui lui fait penser à un ami d’enfance perdu va intervenir…

 

Mon avis : Ce manga fait appel au folklore des contes : une jeune fille seule (ou presque) au fin fond du monde, une sorcière proposant des pommes, un chat-enfant, familier d’une sorcière… Tout se télescope assez joyeusement dans ce tome 1 d’introduction où de nombreux mystères sont présents : passé douteux de Liselotte qui ne semble pas correspondre à son caractère follet, perte de son meilleur ami qu’elle croit revoir, sorcière sortie de nulle part, chat-garçon qui jette des malédictions.

Un mélange étrange de contes, de mystère et d’humour, qui intrigue et donne envie de connaître la suite.

 

Un extrait : « Je trouve qu’on se sent beaucoup plus libre quand on accepte simplement les choses comme elles viennent. »

Voir les commentaires

Outlaw Players, 1

« Outlaw Players, 1 » de Shonen, éditions Ki-Oon

 

Résumé : Sakuu a fait sa première expérience du jeu « Thera » qui l’emporte dans une réalité virtuelle où on ressent tout comme si on y était. Mais en fait, il va se retrouver coincé dans le jeu sans possibilité d’en ressortir. Il va donc devoir faire preuve de beaucoup de patience et de ruse pour survivre dans un monde où il y a beaucoup de monstres.

 

Mon avis : Un manga original qui enferme son héros dans un jeu où il est en complète immersion. Sans aucun pouvoir et sans l’aide des commandes de son ordinateur, il va devoir faire appel à ses propres ressources pour survivre. Il va croiser une jeune femme voleuse qui va lui faire le cadeau d’un bracelet qui va se révéler être une relique lui permettant d’avoir des pouvoirs. Et Sakuu va découvrir qu’il n’est pas le seul à être enfermé dans le jeu.

 

Du suspense, de l’action, une immersion dans les jeux vidéos, je pense que ce manga pourra accrocher des lecteurs !

Voir les commentaires

12 ans, 1

« 12 ans, 1 » de Nao Maita, éditions Glénat

 

Résumé : Hanabi et son amie Yui ont toutes les deux 12 ans et sont impatientes de grandir et de connaître l’amour. Elles cherchent autour d’elles le garçon de leur rêve, et vont vivre leurs premiers émois…

 

Mon avis : Un manga plutôt mignon avec deux héroïnes qui attendent avec impatience de grandir : elles rêvent de garçons, de premiers baisers, et voient leur corps commencer à changer avec les premières règles de Yui.

 

Ce manga pourra plaire aux jeunes filles de 6° qui se reconnaîtront, entre garçons immatures de leur âge et recherche de l’amour.

Voir les commentaires

Assassination classroom, tome 14

« Assassination classroom, tome 14 » de Yusei Matsui, éditions Kana

 

Résumé : Les élèves de la classe E ont tout préparé pour la kermesse de l’école et dépasser la classe A. Arriveront-ils à rapporter plus d’argent ? Leurs plats plairont-ils ? Y-aura-t-il suffisamment de gens qui vont oser monter jusque dans leur bâtiment en haut de la montagne ? Et les examens du deuxième trimestre approchent…

 

Mon avis : Dans ce tome 14, la rivalité entre les classes A et E est exacerbée avec la kermesse où chacun cherche à rapporter le plus d’argent possible. Les élèves de la classe E vont se rendre compte que toutes les rencontres qu’ils ont pu faire vont peut-être bien pouvoir les aider. Pendant ce temps, le directeur du lycée décide d’imposer sa méthode de travail et de réussite aux examens, en s’appuyant sur la manipulation mentale. Les élèves de la classe E réussiront-ils à être dans les 50 premiers ?

 

Dans ce tome, les deux méthodes pédagogiques de Koro et du directeur sont mises en concurrence : l’une repose sur l’utilisation des points forts comme des points faibles des élèves, la solidarité entre élèves, l’autre repose sur la concurrence absolue et la manipulation mentale. On se doute bien laquelle des deux sera la plus efficace.

 

On pourrait se dire que l’objectif de tuer M. Koro semble oublié, mais en fait, il n’en est rien, et la fin nous laisse sur un gros suspens.

 

J’aime toujours autant cette série au scénario de base improbable, mais qui parle en fait beaucoup d’éducation, de solidarité, de mise en avant des compétences. Vivement la suite !

 

Un extrait : « Tous les liens que nous tissons nous permettent de grandir et d’évoluer. »

Voir les commentaires

Alice au royaume de Cœur, 2

« Alice au royaume de Cœur, 2 » de QuinRose et Soumei Hoshino, éditions Ki-Oon

 

Résumé : Alice continue à découvrir le monde où elle se trouve. Elle comprend que les gens l’aiment car elle est différente. Elle possède un vrai cœur et non une horloge à la place du cœur. Du coup, elle s’interroge sur le métier véritable de l’horloger qui l’héberge, et réalise que les gens ne tiennent pas à la vie comme dans son monde.

 

Mon avis : Ce deuxième tome donne quelques révélations sur les règles qui régissent l’univers où Alice se trouve plongée. Elle comprend qu’elle est précieuse aux yeux des gens car elle possède un vrai cœur. Du coup, ses réactions étonnent, car les gens pensent être des corps facilement interchangeables, et ne tiennent pas à la vie comme dans le monde d’Alice.

Les révélations sur les horloges donnent un peu de piquant et de mystère à l’histoire, mais ce tome 2 ne m’a pas non plus vraiment passionnée, à l’image du tome 1.

Voir les commentaires

Alice au royaume de Cœur, 1

« Alice au royaume de Cœur, 1 » de QuinRose et Soumei Hoshino, éditions Ki-Oon

 

Résumé : Alice rêve très souvent et peut s’endormir n’importe où pour rêver. Mais un jour, elle tombe à l’intérieur de son rêve, est obligée de suivre un homme lapin qui lui donne à boire une potion qui l’empêche de quitter le rêve.  Commence alors pour elle la découverte d’un univers empli de règles, de rencontres farfelues et de beaucoup de fantaisie.

 

Mon avis : Ce tome 1 m’a été donné par un élève. J’ai eu du mal à me mettre dedans, trouvant les situations assez étranges et décousues. Il est bien fait référence au monde merveilleux d’Alice, mais ici il est encore plus bizarre. Alice va de rencontre en rencontre, et comprend qu’elle pourrait avoir elle-même choisi ce rêve où tout le monde l’aime. Elle doit rencontrer des personnes pour reconstituer le liquide de la potion lui permettant de retourner dans son monde. Mais n’est-elle pas le jouet d’illusions ?

 

Un tome 1 assez étonnant, avec un univers dans lequel je n’ai pas vraiment réussi à me plonger.

Voir les commentaires

Dragon Axiom, 1

« Dragon Axiom, 1 » de Little Cloud, éditions Kotoji

 

Résumé : A bout-du-Monde, une légende raconte qu’un dragon et un homme se sont liés d’amitié et ont vécu ensemble de nombreuses aventures. Mais depuis la mort de l’homme, le dragon immortel serait inconsolable, et des catastrophes climatiques commencent à arriver. C’est à ce moment-là que Fenetten, jeune marin, croise la route de Lacus, qui est à la recherche du dragon.

 

Mon avis : Ce manhua nous emmène au cœur d’une légende chinoise, qui raconte qu’un dragon est devenu inconsolable à la mort de son compagnon homme. Depuis, le monde change et pourrait bien remettre en question la vie sur terre. Fenetten, jeune marin aux pouvoirs magiques liés à l’eau, va rencontrer Lacus, un jeune homme original qui est lié aux dragons. Lacus va entraîner Fenetten à l’aventure, sur les traces du dragon, pour essayer de sauver la vie sur terre.

 

J’ai trouvé ce titre plutôt original, faisant référence à une ancienne légende oubliée. Les deux héros ont un caractère très différent, se disputent souvent, mais leurs pouvoirs semblent très bien se compléter dans leur quête.

Mais il y a certains moments où je me suis retrouvée un peu perdue dans l’histoire, avec le foisonnement de personnages et ne comprenant pas toujours ce qui se passait.

A vous de vous faire votre propre avis.

Voir les commentaires

Le maître des livres, 8

« Le maître des livres, 8 » d’Umiharu Shinohara, éditions Komikku

 

Résumé : Le passé de Mikoshiba va le rattraper, notamment ses relations avec son père, et l’origine de son goût pour la lecture. On y parlera aussi kamishibai, amitié, relations familiales houleuses et confiance en soi.

 

Mon avis : Mikoshiba va un petit peu se dévoiler dans ce tome 8.

On va découvrir des scènes de son enfance, qui expliquent ses relations avec son père et surtout comment le goût de la lecture lui est venu, à travers un conte de Noël « Le drôle de Noël de M. Scrooge », qui va être adapté en kamishibai à la bibliothèque pour les fêtes.

 

Par ailleurs, le jeune Takeshi va découvrir un livre avec lequel il va se découvrir des affinités, « Poil de Carotte », car il lui rappelle ce qu’il vit un peu chez lui et cela va permettre de libérer la parole.

 

Et Isaki va découvrir qu’il doit développer sa confiance en lui avant de faire éditer son album jeunesse.

 

Comme à chaque fois, les livres permettent aux personnages de mieux appréhender certaines situations, ou d’apprendre à mieux se connaître et se comprendre. Un peu de l’histoire de Mikoshiba est dévoilée, même s’il reste encore de mystère. Cette série est toujours aussi intéressante, et prend le temps d’approfondir tranquillement le caractère et le passé des personnages.

 

Une série sympathique !  

 

Quelques extraits :

 

- « Je pense que ce qu’essaie de transmettre cette histoire du "Chant de Noël", c’est qu’il n’est jamais trop tard pour changer. Quoi que tu fasses, quelle que soit ta façon d’agir, il n’y a rien d’irréversible. Il y toujours un moyen de se rendre compte de ses erreurs. »

 

- « Moi je pense qu’il aime foncièrement les livres, mais qu’au-delà de ça, il aime plus que tout les gens qui aiment la lecture. »

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>