Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #lectures-mangas catégorie

Takane & Hana, 3

« Takane & Hana, 3 » de Yuki Shiwasu, éditions Kazé

Résumé : Les résultats de la fin du trimestre tombent comme un couperet pour Hana : ses résultats sont mauvais, surtout en anglais et en mathématiques, elle va donc devoir se rattraper. Takane en profite alors pour lui donner des cours particuliers, où il se révèle meilleur professeur que prévu et semble s’inquiéter pour Hana. Mais il tombe malade…

Mon avis : Ce tome 3 est plus approfondi que les précédents.

Tout en gardant leurs caractères, nos deux héros se dévoilent un peu plus, notamment Takane, qui sous ses dehors égoïstes et rustres, pourrait en fait s’intéresser aux autres véritablement. Sa maladie va effacer un peu sa façade, et va révéler un petit peu de son vrai caractère.

Et un peu de piquant arrive avec la jalousie d’Okamon envers M.Takane.

Une série qui s’améliore et devient plus intéressante.

Voir les commentaires

Takane & Hana, 2

« Takane & Hana, 2 » de Yuki Shiwasu, éditions Kazé

Résumé : Takane insiste pour qu’Hana l’accompagne lors d’une soirée mondaine. Hana refuse au début, puis se laisse convaincre en se promettant d’être à la hauteur et de paraître plus adulte. Car elle craint surtout qu’on puisse condamner Takane pour être avec une lycéenne…

Mon avis : Les ressorts de la relation entre Takane et Hana sont toujours présents, Takane étant toujours un peu lourd et égoïste, tandis qu’Hana essaie de fendre un peu sa carapace et de l’ouvrir à d’autres horizons.

Elle va prendre conscience de leur différence d’âge et se demander comment protéger Takane qui pourrait être jugé pour détournement de mineure,d’autant qu’il est un riche héritier connu.

Leur relation est toujours plutôt amicale, mais un élément perturbateur va intervenir en la personne d’un riche héritier italien qui lui fait la cour. Cette dernière partie est un plus intéressante et relance l’intérêt de cette série.

J’ai bien aimé le graphisme des scènes des cerisiers en fleurs qui donne envie de se rendre au Japon pour y assister.

Voir les commentaires

 Blue Spring Ride, 13

« Blue Spring Ride, 13 » d’Io Sakisaka, éditions Kana

Résumé : Kô et Futaba sont enfin ensemble, mais parfois Futaba doute de la force des sentiments de Kô par rapport aux siens. En même temps, Kominato demande l’aide de Futaba et de Kô pour oser faire sa déclaration à Murao. Osera-t-il franchir le pas ?

Mon avis : Comme je l’avais pensé à la fin du tome 12, ce tome 13 va mettre l’accent sur les débuts du couple formé par Kô et Futaba, en mettant en avant leurs difficultés à communiquer, mais il met aussi en avant les personnages de Kominato et Murao.

Kominato attendait en effet de devenir suffisamment « classe » pour oser faire sa déclarer son amour à Murao. D’un côté, il préfèrerait ne pas savoir ce que pense de lui Murao, mais de l’autre, il se dit que s’il n’ose pas, leur histoire ne pourra jamais commencer.

Un tome qui termine la série en permettant aux personnages de se poser dans la durée, tout en permettant à Kô de grandir encore un peu pour laisser son frère pouvoir réaliser ses propres rêves sans avoir sans cesse à penser à lui. Petit bonus : on découvre enfin le nom du chat de Kô, petit clin d’œil qui fera relire la série avec un autre point de vue !

Voir les commentaires

Chi, une vie de chat, 12

« Chi, une vie de chat, 12 » de Konami Kanata, éditions Glénat, collection Glénat Kids

Résumé : Chi a retrouvé sa mère, mais va devoir faire un choix difficile : vivre avec sa maman et ses frères dans une autre maison, ou rester avec Yohei et ses parents. Que va-t-elle faire ?

Mon avis : Ce dernier tome de la série est émouvant. Chi est confrontée à un choix douloureux : vivre avec sa mère dans une autre maison ou rester avec Yohei. Quel que soit son choix, elle perdra une famille qu’elle ne reverra pas. De son côté, Yohei est très triste à l’idée de devoir laisser Chi loin de lui, même si elle vivra avec sa maman.

Avec des rebondissements jusqu’à la fin, le lecteur se retrouve pris entre sentiments et suspense.

Une belle histoire à lire jusqu’au bout, qu’on soit amateur de chats ou pas !

Voir les commentaires

Chi, une vie de chat, 11 

« Chi, une vie de chat, 11 » de Konami Kanata, éditions Glénat, collection Glénat Kids

Résumé : Chi va se sentir abandonnée lorsque Maman et Yohei vont partir en voyage. Entre temps, elle ne comprend pourquoi la maman chat des deux chatons frères l’appelle Sara…

Mon avis : La couverture donne le ton : Chi va être énervée et triste à la fois car elle va faire des expériences pas toujours agréables.

Notamment lorsque Maman et Yohei vont partir en vacances quelques jours. Chi va alors penser qu’elle est abandonnée, croyant qu’ils ont été adoptés et ne reviendront jamais ! Quelle joie alors lorsqu’ils reviennent ! Elle en oublierait (presque !) de jouer !

Et Chi s’interroge sur la maman chat qui l’appelle Sara. La confond-elle avec quelqu’un d’autre ou … ?

Chi est toujours aussi craquante et mignonne, y compris quand elle boude. L’action se resserre sur l’avenir de Chi : Yohei découvre un avis de recherche placardé, tandis que Papa a trouvé un nouveau travail en France. Chi va-t-elle rester avec Yohei et sa famille ou va-t-elle retrouver les siens, dont elle n’a pas le moindre souvenir ?

Voir les commentaires

Zombie Cherry, 1

« Zombie Cherry, 1 » de Shoko Conami, éditions Akata

 

Résumé : Miu est une lycéenne qui passe ses nuits à regarder des DVD de films d’horreur. Elle est donc tous les jours fatiguée quand vient le moment de se rendre au lycée. Son ami d’enfance lui propose quelques gouttes de sa Cherry Soup pour retrouver forme et énergie, mais Miu avale toute la potion et devient une zombie !

 

Mon avis : Une histoire plutôt originale, où une jeune lycéenne devient zombie en buvant trop de potion de remise en forme : elle a un accident, son cœur s’arrête, mais elle vit toujours, transformée en zombie. Tout cela lui arrive alors qu’elle a découvert qu’elle a une passion commune avec le beau Kei : l’horreur. Ils vont donc se lier, mais les filles du lycée vont être jalouses, tandis que Miu va devoir tout faire pour cacher son état à Kei. Y arrivera-t-elle ?

 

La singularité de ce manga tient dans le fait qu’il mélange les histoires sentimentales du shôjo avec les codes de l’horreur : Miu est amoureuse du beau Kei qui la considère juste comme une amie, son statut de zombie est pratique au début car elle se régénère, mais comment faire semblant de ne pas être morte aux yeux des autres ? Et surtout, cela lui confère-t-il l’immortalité, ou mourra-telle quand les effets de la potion se seront dissipés ?

 

Un manga intéressant à suivre.

 

Un extrait : « Le plus important, c’est de ne pas regretter faute d’avoir essayé, parce que si on ne tente rien, on se contente juste de ressasser en se cherchant des excuses. On préfère se leurrer en se disant que si on avait essayé, on aurait réussi. (…) Sous couvert de se prétendre humbles et positifs, les gens qui se comportent ainsi ne font que protéger leur amour-propre. »

Voir les commentaires

Black Clover, 1

« Black Clover, 1 » de Yûki Tabata, éditions Kazé

 

Résumé : Yuno et Asta vivent à l’orphelinat depuis qu’ils sont enfants. Depuis toujours, ils rêvent de devenir le prochain Empereur-Mage. Mais cela semble mal parti pour Asta qui n’a pas l’once d’un pouvoir magique, alors que Yuno semble beaucoup plus doué. Mais qu’importe ! Asta décide de travailler dur et de s’entraîner avec ardeur pour compenser son manque de magie.

 

Mon avis : Une histoire que j’ai vraiment beaucoup appréciée et qui m’a bien fait rire par moments !

 

Asta est un jeune garçon volontaire qui n’arrive pas à produire de la magie. Aussi tous ses camarades se moquent de lui, et raillent son rêve de devenir Empereur-Mage. Seul Yuno pense qu’il en est capable, et tous deux sont en concurrence pour réussir. Mais cela semble bien mal parti au moment de la cérémonie de remise des grimoires : non seulement Yuno en reçoit un avec un trèfle à  quatre feuilles, comme le tout premier Empereur-Mage, mais en plus Asta n’en reçoit aucun ! Comment dans ce cas pouvoir se présenter au test de recrutement des compagnies de Chevaliers-Mages ?

 

Beaucoup d’humour et de dérision dans ce tome 1 réjouissant qui donne envie d’en savoir plus sur le destin de Yuno et Asta. Asta est un personnage truculent, qui accumule les bourdes et les malentendus, mais qui est très courageux et vaillant, car il s’entraîne sans relâche pour réussir son rêve. Sa spontanéité et son courage ont fait un héros très sympathique, auquel le lecteur s’attache rapidement. Mais un événement semble montrer que le démon pourrait bien se mêler de son destin. Asta réussira-t-il à aller au bout de des rêves ?  Gardera-t-il un cœur honnête et loyal ?

 

Un manga à suivre pour son mélange de quête et d’humour.

Voir les commentaires

Liselotte et la forêt des sorcières, 1

« Liselotte et la forêt des sorcières, 1 » de Natsuki Takaya, éditions Delcourt

 

Résumé : Liselotte vit dans une contrée isolée, en compagnie de ses deux serviteurs qui lui sont très attachés. Elle a des idées plutôt originales, et va rencontrer une sorcière voulant la forcer à manger une pomme. Mais un inconnu qui lui fait penser à un ami d’enfance perdu va intervenir…

 

Mon avis : Ce manga fait appel au folklore des contes : une jeune fille seule (ou presque) au fin fond du monde, une sorcière proposant des pommes, un chat-enfant, familier d’une sorcière… Tout se télescope assez joyeusement dans ce tome 1 d’introduction où de nombreux mystères sont présents : passé douteux de Liselotte qui ne semble pas correspondre à son caractère follet, perte de son meilleur ami qu’elle croit revoir, sorcière sortie de nulle part, chat-garçon qui jette des malédictions.

Un mélange étrange de contes, de mystère et d’humour, qui intrigue et donne envie de connaître la suite.

 

Un extrait : « Je trouve qu’on se sent beaucoup plus libre quand on accepte simplement les choses comme elles viennent. »

Voir les commentaires

Outlaw Players, 1

« Outlaw Players, 1 » de Shonen, éditions Ki-Oon

 

Résumé : Sakuu a fait sa première expérience du jeu « Thera » qui l’emporte dans une réalité virtuelle où on ressent tout comme si on y était. Mais en fait, il va se retrouver coincé dans le jeu sans possibilité d’en ressortir. Il va donc devoir faire preuve de beaucoup de patience et de ruse pour survivre dans un monde où il y a beaucoup de monstres.

 

Mon avis : Un manga original qui enferme son héros dans un jeu où il est en complète immersion. Sans aucun pouvoir et sans l’aide des commandes de son ordinateur, il va devoir faire appel à ses propres ressources pour survivre. Il va croiser une jeune femme voleuse qui va lui faire le cadeau d’un bracelet qui va se révéler être une relique lui permettant d’avoir des pouvoirs. Et Sakuu va découvrir qu’il n’est pas le seul à être enfermé dans le jeu.

 

Du suspense, de l’action, une immersion dans les jeux vidéos, je pense que ce manga pourra accrocher des lecteurs !

Voir les commentaires

12 ans, 1

« 12 ans, 1 » de Nao Maita, éditions Glénat

 

Résumé : Hanabi et son amie Yui ont toutes les deux 12 ans et sont impatientes de grandir et de connaître l’amour. Elles cherchent autour d’elles le garçon de leur rêve, et vont vivre leurs premiers émois…

 

Mon avis : Un manga plutôt mignon avec deux héroïnes qui attendent avec impatience de grandir : elles rêvent de garçons, de premiers baisers, et voient leur corps commencer à changer avec les premières règles de Yui.

 

Ce manga pourra plaire aux jeunes filles de 6° qui se reconnaîtront, entre garçons immatures de leur âge et recherche de l’amour.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>