Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

368 résultats pour “le passe miroir

Nos éclats de miroir

Publié le par Doc Bird

« Nos éclats de miroir » de Florence Hinckel, éditions Nathan

Résumé : Cléo, 14 ans et 11 mois, écrit un journal intime à la manière d’Anne Franck, qu’elle admire beaucoup, et qu’elle considère comme son amie. Anne écrivait à une amie imaginaire, Kitty, et Cléo décide d'écrire directement à Anne. Elle lui fait part de sa vie, de son quotidien, entre sa meilleure amie, Bérénice, qui se montre parfois manipulatrice, sa sœur aînée Mélodie, qui lui paraît plus forte, sa mère, qui parfois semble être dans un autre monde, ou encore Dimitri, son ancien amour d’enfance. A travers les mots, elle va essayer de capter la vie dans son mouvement, comme des éclats de miroir.

Mon avis : Ce roman sous forme de journal intime est tout simplement magnifique, mettant en avant le personnage d’Anne Franck à travers les réflexions de Cléo sur ce qu’elle a pu vivre et comment elle a pu le ressentir, et mettant aussi au cœur de son histoire l’héroïne principale, Cléo, qui utilise son carnet pour y coucher les mots qui vont lui permettre de témoigner de ses ressentis intérieurs et de ses émotions.

Elle ressent une attirance pour Anne, qu’elle considère comme une amie imaginaire qui a vécu avant elle, parfois au point de se demander si elle pourra oser dépasser l’âge où Anne a cessé de vivre. Cette apparente faiblesse n’en est en fait pas une, mais reflète plutôt ses états d’âme et ses réflexions sur le monde qui l’entoure. Cléo est très vive d’esprit et très sensible, et avec lucidité, ne s’arrête pas aux apparences, mais voit bien au-delà, comme si elle passait de l’autre côté du miroir.

La métaphore du miroir va d’ailleurs être le fil conducteur de son journal intime, avec le début de son improbable amitié avec Bérénice, quand elle est apparue dans le miroir de celle-ci, ou sa mère, qui polit des éclats de pierre et de verre pour créer un tableau.

Cléo va utiliser son carnet les quelques mois qui la séparent de l’âge fatidique de la mort d’Anne Franck, elle va y parler de son ressenti par rapport à son amitié un peu bancale avec Bérénice, qui l’utilise comme si elle avait peur de sa propre part d’ombre, jusqu’au jour où Cléo osera se libérer de cette amitié à sens unique ; elle parle de l’absence du père, mort quand elle était petite, des absences de sa mère qui est là parfois sans être vraiment là, de sa sœur Mélodie, qui lui paraît forte et capable de prendre les bonnes décisions, ou de Dimitri, qu’elle croise à la piscine, et pour qui elle ressent des sentiments.

A travers ce journal, le lecteur suit la transformation d’une jeune fille vers l’âge adulte, traversant les faux semblants pour mieux aller de l’avant, et découvrant qu’elle est plus forte qu’elle n’aurait plus le penser.

Un livre à lire, qui donnera peut-être aussi envie de se (re)plonger dans le journal intime d’Anne Franck.

Quelques extraits :

Je ne ressemblerai jamais à rien d’autre qu’à moi-même, qui suis si mouvante.

Ecrire, c’est tricoter avec les laines des pensées : formes, couleurs, fils, sensations, idées abstraites. Les agencer, puis les couvrir d’une couette douillette. Ou au contraire, les trancher avec un sabre.

C’est plus facile de discerner les injustices humaines du passé, puisqu’elles sont déjà condamnées. C’est dans le présent qu’il faut avoir le courage de refuser ce qui arrive.

Partager cet article
Repost0

La Passe-miroir, 1. Les Fiancés de l’hiver

Publié le par Doc Bird

« La Passe-miroir, 1. Les Fiancés de l’hiver » de Christelle Dabos, éditions Gallimard jeunesse

 

Résumé : Dans un monde futuriste divisé entre différentes Arches dirigées par des esprits de famille, je vous présente Ophélie, qui vit sur l’arche Anima, où les gens ont des dons avec les objets, que ce soit pour les réparer, « lire » leur histoire… Ophélie a deux dons originaux : elle peut traverser des miroirs, et est une liseuse renommée, tenant son musée d’objets du passé. Soudainement, elle découvre qu’elle va devoir se marier. Mais son promis n’habite pas Anima, et vient du Pôle. Elle va devoir quitter sa famille soudainement pour suivre son futur mari chez lui, heureusement accompagnée par sa tante Roseline. Mais elle va rapidement comprendre qu’elle se retrouve en territoire ennemi…

 

Mon avis : Coup de cœur pour ce premier roman de Christelle Dabos dont j’ai entendu ou lu beaucoup de bien.

 

Le lecteur est plongé dans un monde futur, où les gens vivent dans des Arches différentes, sous l’égide de leur esprit de famille. Ophélie est une jeune fille un peu à part dans son Arche d’Anima, elle a des dons un peu spéciaux, n’est pas du tout coquette, et a déjà refusé deux cousins en mariage ! Mais tout change du jour au lendemain, elle va devoir se marier à un parfait étranger qui vient de l’Arche du Pôle. Et quand elle rencontre son fiancé, Thorn, elle découvre un homme glacial, peu causant, aux manières un peu rustres, qui l’ignore complètement, et semble encore moins apprécier qu’elle l’idée du mariage.

 

Mais elle n’a pas le choix, elle va devoir le suivre chez lui, dans la Citacielle, qui sous couvert d’illusions, cache de sombres secrets, complots et meurtres. Accompagnée de sa tante Roseline, Ophélie va devoir affronter une belle-famille pas toujours vraiment accueillante, et comprendre que sa vie pourrait même être en danger.

 

Pourquoi Thorn l’a-t-il choisie ? Quels sont les avantages de ce mariage soudain pour lui et sa famille ? Ophélie est bien déterminée à comprendre ce qui se trame…

 

Quand on plonge dans ce roman, on se retrouve avec une Ophélie aux antipodes des critères de l’héroïne accomplie : elle prend peu soin d’elle, s’habille et se coiffe avec négligence, est myope, souvent malade, toujours maladroite, et ne s’intéresse qu’aux objets du passé. Aussi, on se demande comment elle va pouvoir survivre dans un univers glacial et fourbe, face aux différentes manigances qui se trament dans son dos, alors qu’elle ne sait toujours pas pourquoi elle a été choisie.

 

C’est avec d’autant plus de plaisir qu’on la voit progressivement s’affirmer, comprendre les mystères qui entourent sa venue, et décider de devenir maîtresse de son propre destin. Car sous ses airs frêles, elle cache une grande force de caractère en quête d’honnêteté et de vérité. Sa vie sera difficile et elle va être malmenée, mais ses qualités d’écoute et de réflexion vont lui permettre de se frayer une place dans ce monde si différent du sien.

 

En bref, un roman que je recommande à tous, mais je reste sceptique sur le fait que des élèves de collège accrochent à ce gros pavé à l’histoire très (trop !) originale pour eux. Je le conseillerais plutôt à partir du lycée. J’ai l’impression que ce roman entre dans les catégories des livres qui ont un très gros succès auprès des prescripteurs de lecture, mais qui a du mal à se faire une place chez les jeunes. Un peu comme « Vango » de Timothée de Fombelle. Mais peut-être que je me trompe…

Partager cet article
Repost0

Silex and the city, 5. Vigiprimate

Publié le par Doc Bird

Silex and the city, 5. Vigiprimate

« Silex and the city, 5. Vigiprimate » de Jul, éditions Dargaud.

Résumé : La famille Dotcom se retrouve dans une époque de pleine paranoïa terroriste. Leur fils décide de partir faire de l’humanitaire à l’étranger et leur fille de partir à New York. Mais leur fils va se faire enlever…

Mon avis : Ce tome 5, publié en 2014, entre en résonance avec l’actualité. Jul porte un regard à la fois cynique et humoristique sur notre époque : menaces d’attentats terroristes, enlèvement d’otage, respect ou rejet des différences, intolérance, règne de l’argent et du paraître… Notre quotidien est croqué de façon acerbe et l’auteur nous tend un miroir un peur déformé par l’humour, mais reflétant la réalité. Une bonne lecture pour prendre de la distance par rapport aux événements et qui passe par la dérision pour faire réfléchir son lecteur.

Publié dans Lecture-adultes

Partager cet article
Repost0

La Passe-miroir, 2. Les Disparus du Clairdelune

Publié le par Doc Bird

 « La Passe-miroir, 2. Les Disparus du Clairdelune » de Christelle Dabos, éditions Gallimard jeunesse

 

Résumé : Ophélie est intronisée à la cour de Farouk et devient vice-conteuse de ce dernier. Elle découvre les risques et les dangers auxquels elle s’expose en étant ainsi au centre des attentions. Par ailleurs, des Mirages disparaissent de Clairdelune sans qu’on sache ce qu’ils sont devenus. Ophélie va être sommée de mettre ses talents de liseuse pour essayer de les retrouver. Et sa famille va arriver rapidement chez elle avant le mariage. Comment cela va-t-il se passer ?

 

Mon avis : Je me suis plongée avec délice dans ce tome 2 et j’ai tout de suite retrouvé cet univers enchanteur mais dangereux. Ophélie est toujours aussi maladroite, mais devient de plus en plus en forte pour oser affirmer ses idées. Elle va faire preuve de persévérance, mais aussi d’audace, va en découvrir plus sur Thorn, recevoir des lettres de menaces de mort et courir de graves dangers. Son union future avec Thorn ne plaît pas à tout le monde, et elle va découvrir qu’elle est la cible de nombreux complots pour empêcher son mariage, quitte à la tuer. Mais Ophélie est curieuse et veut découvrir ce qui se trame, même si plus elle en apprend, moins elle comprend. Les révélations finales vont permettre à Ophélie et au lecteur d’en savoir un peu plus, mais il reste beaucoup de pans d’ombre à éclaircir. Moi qui croyais que l’histoire se terminait avec le tome 2, j’ai découvert avec joie qu’il me restait encore de bons moments à passer avec un tome 3 qui est sorti le 1er juin.

 

Un roman magnifique qui se lit d’une traite tellement on est pris par l’intrigue. Seuls quelques indices sont donnés, mais on navigue souvent à vue dans le brouillard, les lunettes ne permettant pas d’éclaircir toute la vérité. Ophélie est une héroïne maladroite, mais qui accepte de regarder la vérité en face et se confronter aux autres, elle a un coeur bon, et découvre en elle la force d’aller face au danger pour aider ceux qui lui ont proches. Il reste encore beaucoup de mystères à découvrir sur ce monde déchiré divisé en arches. Vivement que je puisse lire le tome 3 !

 

Un extrait : « Si Ophélie avait retenu une chose dans la vie, c’était que les erreurs étaient indispensables pour se construire. »

Partager cet article
Repost0

La Passe-miroir. 3. La Mémoire de Babel

Publié le par Doc Bird

« La Passe-miroir. 3. La Mémoire de Babel » de Christelle Dabos, éditions Gallimard jeunesse

Résumé : Ophélie a été contrainte de revenir à Anima, et n’a reçu aucune nouvelle de Thorn depuis deux ans et sept mois. Mais possibilité lui est donnée un jour de pouvoir s’échapper, et elle décide de se rendre sur l’Arche de Babel, afin de faire des recherches par rapport à Dieu et l’Autre. Et elle souhaite aussi ardemment retrouver Thorn…

Mon avis : Gros coup de cœur pour ce tome 3 qui m’a enchantée, tout comme les précédents. Il m’a fallu de la patience, mais j’ai enfin pu emprunter ce tome à la médiathèque. Et la lecture a été à la hauteur de mes attentes !

J’ai retrouvé avec plaisir Ophélie, revenue encore plus fragile du Pôle, coincée par l’inaction, et surveillée de près par les Doyennes. Elle sent en elle un grand trou se former, la grignotant de jour en jour, dans l’attente de nouvelles de Thorn qui ne viennent pas. Heureusement, un coup de pouce va l’aider à quitter Anima, et à retrouver l’envie d’agir et d’en savoir plus sur ce mystérieux Dieu…

Elle part aussi à la recherche de Thorn, qui a dû arriver aux mêmes conclusions qu’elle : se rendre sur l’Arche de Babel. Mais arrivée sur place, elle va découvrir un monde dont elle ne connaît pas les codes et les règles. Et il va lui falloir beaucoup de courage pour réussir dans sa mission !

Ce tome 3 fait avancer l’intrigue doucement, avec bien sûr de plus en plus de révélations au fur et à mesure qu’on avance dans le livre.

L’action est centrée sur Ophélie et ses pérégrinations, tandis que seulement quelques chapitres montrent ce qui se passe du côté de Bérénilde et de sa fille Victoire, dotée d’un étrange pouvoir et qui fait se poser des questions au lecteur.

J’ai dévoré ce livre avec plaisir, retrouvant une Ophélie toujours aussi maladroite et touchante, marquée par la volonté de trouver des réponses à ses questions, quitte à devoir changer d’identité et à mentir sur son passé, et voulant retrouver Thorn.

Les dangers sont de plus en plus nombreux autour d’elle, et il lui faudra du courage et de l’obstination pour continuer sa quête. Je ne peux pas en dire plus, ni vous dire si elle retrouve Thorn, car cela gâcherait votre plaisir de lecture.

Sachez juste qu’Ophélie va mûrir et avoir enfin le courage de dire ce qu’elle pense.

La bibliothèque du Mémorial de Babel est un magnifique hommage à toutes les bibliothèques, faisant penser à la « Bibliothèque de Babel » de Borges, défiant les lois de l’apesanteur, et renfermant de sombres secrets.

Ce tome est aussi l’occasion de faire réfléchir le lecteur sur un monde privé de liberté pour le bonheur des citoyens, sur la dictature, et sur le remplacement des hommes par des machines.

Un vrai régal à lire, qui emmène dans l’envers du décor d’une nouvelle Arche, et en donnant des réponses, ouvrant la porte à de nombreux autres mystères. Plus on apprend, moins on en sait ;) Délicieuse torture d’attendre la sortie du tome 4 !

Quelques extraits :

 

La seule véritable erreur est celle qu’on ne corrige pas.

Elle avait aussi honte de s’être laissée contaminer par cet esprit de compétition qui les avait tous poussés à se détester mutuellement.

Partager cet article
Repost0

Tom, chasseur de fantômes

Publié le par Doc Bird

« Tom, chasseur de fantômes » de Cornelia Funke, éditions Rageot, collection Pop Rageot

 

Résumé : Tom doit descendre à la cave, alors qu’il déteste y aller, car il a l’impression qu’il y a des milliers d’araignées qui le guettent à l’intérieur. Et là, pas de chance, il rencontre un fantôme qui lui file une trouille énorme ! Personne ne le croit, sauf sa grand-mère qui l’envoie chez une amie qui pourrait l’aider à chasser son fantôme. Mais dans l’aventure, il va falloir aider le fantôme à chasser l’intrus qui habite dans sa maison… Tom en aura-t-il le courage ?

 

Mon avis : On passe un bon moment de lecture avec cette histoire de fantôme fort sympathique !

 

Tom est un petit garçon plutôt peureux, mais il frôle la crise cardiaque quand il rencontre un fantôme dans sa cave ! Et le fait qu’il découvre que ce fantôme, qui s’appelle Hugo, est un FMS, un Fantôme Moyennement Sinistre, ne le rassure pas pour autant.

 

Avec l’aide d’une amie de sa grand-mère, il va essayer de le chasser, sauf qu’Hugo n’a plus de maison à hanter, car il en a été délogé par un FIR, un Fantôme Incroyablement Répugnant, hautement dangereux et difficile à chasser ! 

 

Tom va devoir rassembler tout son courage pour aider Hugo à chasser l’intrus de chez lui et ainsi quitter sa cave !

 

J’ai trouvé ce roman facile à lire, sur le thème des fantômes qui est toujours accrocheur.

 

Les descriptions des fantômes, les traces baveuses et collantes qu’ils laissent,  leur odeur de moisi, ou les procédés pour les chasser, comme le miroir ou le parfum de violette sont bien trouvés, ainsi que les différentes familles de fantômes.

 

Et surtout Tom va apprendre à grandir et à dépasser ses peurs pour venir en aide à Hugo.

 

Un roman pour frissonner tranquillement et grandir.

 

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Terreur à la télé : 3 grandes enquêtes

Publié le par Doc Bird

Terreur à la télé : 3 grandes enquêtes

« Terreur à la télé : 3 grandes enquêtes » de Pronto, éditions Actes Sud junior, collection C’est toi le détective !

Résumé : 3 enquêtes liées au monde de la télé sont à résoudre.

Mon avis : Le lecteur est invité à trouver le coupable parmi 10 suspects lors de trois enquêtes. Les noms des suspects sont drôles lorsqu’on les prononce à voix haute. Pour réussir, il faut réaliser différents jeux qui permettent de récolter des indices sur les personnes innocentes. A la fin, il ne reste plus qu’une personne, c’est le coupable ! Les jeux mêlent observations, rébus, codages, différences, classements… A la fin, les réponses sont données, mais pour les lire, il faut s’aider d’un miroir ! Un livre-jeu pour les élèves qui aiment les petits défis ou qui ne savent pas quoi faire.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Blanche-Neige

Publié le par Doc Bird

« Blanche-Neige » de Gaël Aymon, illustré par Peggy Nille, éditions Nathan

Résumé : Dès la naissance de Blanche-Neige, la reine est jalouse de l’attention du roi son père pour sa fille. Et quand son miroir lui annonce que Blanche-Neige est plus belle qu’elle, tous les moyens seront bons pour éliminer cette rivale.

Mon avis : Coup de cœur pour ce magnifique album, une pépite aux illustrations magnifiquement ciselées, où ressortent les tons noir, or et rouge, fourmillant de détails de décorations.

Dans cette version, Blanche-Neige est toujours aussi belle, mais c’est la mère qui est jalouse de sa propre fille, et qui demande à son mari de lui rapporter le cœur de Blanche-Neige pour guérir. Cette version donne du coup un aspect encore plus sombre à la reine jalouse. Et la morale du conte montre que la générosité et l’amour sont plus importants que tout, et permettent de mener une vie plus heureuse, tandis que la course à la jeunesse et la jalousie empêchent de vivre sa vie, et qu’on finit alors seul, oublié de tous.

Une belle histoire à lire à voix haute pour nos élèves.

Partager cet article
Repost0

Le journal d'Aurélie Laflamme, Tome 1 : Extraterrestre... ou presque

Publié le par Doc Bird

Le journal d'Aurélie Laflamme, Tome 1 : Extraterrestre... ou presque

"Le journal d'Aurélie Laflamme, Tome 1 : Extraterrestre... ou presque" de India Desjardins, éditions Michel Lafon poche.

Résumé : Aurélie Laflamme raconte son quotidien dans son journal intime, entre septembre et décembre pour le tome 1 : brouille avec sa meilleure amie, puis réconciliation, rencontre avec un garçon qui la fait bafouiller et dire des inepties, amours de sa meilleure amie avec un garçon qu'elle n'apprécie pas trop, vie au collège, soupçons d'une liaison entre sa mère et le directeur de son école, relations avec sa mère, idée que son père mort et est un extraterrestre, son envie d'adopter un chat...

Mon avis : Un roman au ton parfois caustique qui permet au lecteur de prendre de la distance et de rire avec l'héroïne. Le quotidien de l'adolescente est bien vu et reflète les intérêts de cet âge : relations familiales, amicales et amoureuses. Un bon moment à passer pour les lectrices qui aiment les fausses confidences des journaux intimes, miroirs de leur intérêts du moment.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Top 5 des documents les plus empruntés au CDI au 1er trimestre

Publié le par Doc Bird

J'avais vu sur le blog de "Délivrer des livres" l'idée de présenter le top 5 des documents les plus empruntés au CDI.

En voici le résultat pour le premier trimestre :

ROMANS

- Cherub, 3 : Arizona Max, de Robert Muchamore
- Cherub, 1 : 100 jours en enfer, de Robert Muchamore
- 15 ans, welcome to England, de Sue Limb
- Alex Rider, espion malgré lui, 1 : Stormbreaker, de Anthony Horowitz
- Sacrées sorcières, de Roald Dahl

BANDES DESSINEES

- Les sisters, 1 : Un air de famille, de Christophe Cazenove
- Lou, 2 : Mortebouse, de Julien Neel
- Nadia se marie, de Zep
- Lou, 1 : Journal infime, de Julien Neel
- Aya de Yopugon, 1, de Marguerite Abouet

MANGAS

- Mairunovich, 1, de Zakuri Sato
- Le monde de Misaki, 1, de Yuji Iwahara
- Hang-A, miroir de l'avenir, 1, de Ok Sae-Rom
- No longer heroine, 1, de Momoko Kôda
- Runways of lovers, 1, de Yuka Shibano

DOCUMENTAIRES

- Sapeurs pompiers : techniciens du risque et de l'urgence, de François Bertin
- Espagne, de Rafael Pic
- Alix, les aventures carthagineoises, de Jacques Martin
- Hunger Games : le guide officiel du film, de Kate Egan
- L'Islam expliqué aux enfants, de Tahar Ben Jelloun

Publié dans Lecture

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>