Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

88 résultats pour “le journal de gurty

Le journal de Gurty : Vacances en Provence

Publié le par Doc Bird

« Le journal de Gurty : Vacances en Provence » de Bertrand Santini, éditions Sarbacane, collection Pépix

Résumé : Gurty part avec son maître en vacances en Provence. C’est pour elle l’occasion de retrouver son amie Fleur, son ennemi Tête de Fesses, et de tester plein de nouveautés et de découvrir le monde, tout en mangeant des chichis ou en faisant pipi sur de la barbe à papa !

Mon avis : Amis des boules de poils facétieuses, bienvenue dans le journal intime de Gurty, chienne de caractère !

Gurty est contente de partir en vacances en Provence avec son humain, car elle va retrouver des grands espaces, retrouver des connaissances, et beaucoup s’amuser !

Elle va bien sûr faire des bêtises comme se rouler dans des crottes, essayer de faire peur au chat, ou tenter de partir à l’aventure dans le grand monde !

Chaque jour est une nouvelle aventure, souvent hilarante, qui devrait ravir nos jeunes lecteurs !

Une sorte de « Journal d’un dégonflé » avec un chien pour héros désopilant !

Humour 100 % canin garanti !

Partager cet article
Repost0

Le journal de Gurty, 3. Marrons à gogo

Publié le par Doc Bird

« Le journal de Gurty, 3. Marrons à gogo » de Bertrand Santini, éditions Sarbacane, collection Pépix

Résumé : Gurty repart dans sa chère Provence pendant les vacances d’automne. Quelle joie pour elle de retrouver Fleur, et même Tête de fesse !

Mon avis : J’adore cette série, avec une Gurty plus en forme que jamais ! Elle adore toutes les saisons, et particulièrement l’automne, car les odeurs sentent le pourri et le moisi. Un vrai régal de chien !

Elle va retrouver Fleur, s’amuser à se cacher sous les tas de feuilles, essayer d’attraper l’écureuil de l’if, se faire passer devant Tête de fesse pour une sorcière qui sait deviner l’avenir dans ses rêves, va faire découvrir la force de l’amitié, goûter des champignons planants, et avoir peur avec les vols d’animaux dans le coin !

Comme d’habitude, je suis fan de Gurty et ses des répliques à la fois pleines d’humour et de sagesse, qui font réfléchir aussi bien sur l’amitié que sur le sort des animaux.

Une série à se procurer de toute urgence !

Quelques extraits :

L’ennui, c’est que si je faisais disparaître tous les idiots, on risquerait de se retrouver pas nombreux sur Terre.
Et qui sait si je ne me ferais pas disparaître moi-même ? Car ce n’est pas facile tous les jours, de se comporter bien.

Tu avais raison, elle a dit. C’est merveilleux d’avoir des amis. Et tant pis si les bonheurs sont de courte durée. Et tant pis si un jour, tout doit s’arrêter… Chaque moment que nous aurons partagé, rien ni personne ne pourra nous l’enlever.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Le journal de Gurty, 2. Parée pour l’hiver

Publié le par Doc Bird

« Le journal de Gurty, 2. Parée pour l’hiver » de Bertrand Santini, éditions Sarbacane, collection Pépix

Résumé : Gurty est contente, car elle part avec son maître passer les fêtes de Noël en Provence, où elle va retrouver ses amis.

Mon avis : Gurty est en grande forme dans ce tome 2, où elle narre ses aventures hivernales.

Elle va d’abord raconter comment se passe la cohabitation avec les petites amies de son maître, surtout une, Myrtille qui voudrait se débarrasser d’elle et qui est allergique aux poils de chien. Mais Gurty a plus d’un tour dans son sac pour que son maître comprenne que Myrtille n’est pas faite pour lui.

Et ensuite, Gurty va avoir le bonheur de partir à Noël en Provence, où elle retrouvera son amie Fleur, et son moins bon ami Tête de fesses, pour de grandes aventures délirantes, avec un écureuil qui parle, ou la neige dans laquelle Fleur se confond. Et en plus la petite amie Myrtille va débarquer…

Gurty est pleine d’humour, et profite avec joie des petits bonheurs de la vie de chien, s’amuse comme une folle dans la neige, a plein d’idées pour se débarrasser de Myrtille, et adore se faire câliner par son maître… Ses moments de réflexion sur ce qu’est une vie heureuse et le bonheur sont des petites pépites dont les humains feraient bien de s’inspirer. Sa naïveté est aussi pleine de fraîcheur !

Un bon moment de lecture, avec en prime à la fin les conseils de Gurty quand on veut bien s’occuper d’un chien, qui font réfléchir avant de se lancer dans la grande aventure de l’achat ou de l’adoption. Une série que je poursuis avec plaisir, quelle que soit la saison !

Un extrait :

 Pour qui sait le renifler, le monde est une malle remplie de trésors magiques.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Le journal de Gurty, 4. Printemps de chien

Publié le par Doc Bird

« Le journal de Gurty, 4. Printemps de chien » de Bertrand Santini, éditions Sarbacane, collection Pépix

Résumé : C’est le printemps ! Une saison que Gurty adore, comme toutes les autres saisons d’ailleurs… Gurty va retrouver son amie Fleur, s’amuser avec elle qui se transforme et gonfle à cause d’allergies, faire face aux grenouilles dont le rire lui fait peur, adorer un gâteau d’anniversaire, ou participer au sauvetage d’un arbre. Que de folles aventures !

Mon avis : Comme à chaque fois avec Gurty, je me réjouis d’avance dès que je prends un tome entre les mains, car je sais que je vais passer un bon moment. Et ce tome 4 est aussi jubilatoire que les autres, avec une Gurty toujours aussi en forme, avec ses répliques parfois pleines de philosophie, et des situations piquantes et drôles.

Cela commence dès le début quand Gurty prend l’avion et fait caca, et cela se poursuit avec sa rencontre cocasse avec les grenouilles, car même si Gurty n’a peur de rien, les grenouilles qui rient lui font mal au ventre.

Toutes ses aventures printanières sont pleines de saveur, et donnent envie de poursuivre ses aventures à hauteur de truffe.

Quelques extraits :

En me réveillant ce matin, j’ai pris une décision radicale : ma peur des grenouilles devait cesser.
Seulement, au lieu d’essayer de guérir de ma peur, j’ai préféré guérir les grenouilles de leur envie de rigoler de moi, car c’est toujours plus pratique de demander aux autres de changer plutôt que d’essayer de changer soi-même.

 Vois-tu, j’ai dit d’un air inspiré, à force d’admirer les autres, on en oublie parfois ces petites choses uniques qui rendent nos existences magiques.

 Or, s’il y a bien un signe indiscutable de bêtise, c’est de se croire plus malin que les autres.

 Ça tombait bien, car moi aussi, j’adore être heureuse.
C’est pour ça que je fais de chaque journée une occasion de rire, de jouer, de faire des bêtises, de réfléchir et de s’émerveiller.

Attention, cependant : je ne suis pas heureuse juste pour me faire plaisir !

Très tôt dans la vie j’ai compris que le plus cadeau que l’on pouvait faire à ceux qu’on aime, c’était d’être heureux soi-même. 

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Journal d’une peste

Publié le par Doc Bird

Journal d’une peste

« Journal d’une peste » de Virginy L. Sam, illustré par Marie-Anne Abesdris, éditions de La Martinière Jeunesse, collection Fiction J.

Résumé : Fannette est une vraie peste et nous invite à faire partie de la Confrérie des pestes et de découvrir tous ses conseils et pestolutions, tout en suivant ses aventures !

Mon avis : Surfant sur la mode des journaux intimes illustrés comme le « Journal d’un dégonflé », « Journal d’une peste » nous présente Fannette, jeune fille de 5° qui vit dans une famille détestable, à part son grand-père Gaston qui lui aussi adore les mauvais coups et les mauvaises blagues. En lisant ce journal intime, le lecteur est invité à faire partie de la Confrérie des pestes et à suivre les conseils de Fannette pour vivre mieux en négociant avec sa petite sœur, en se plaignant que le monde est injuste et plein de règles inutiles, que les profs ont un grain, en faisant plein de trouvailles pour faire enrager tout le monde… Un journal rigolo pour râler et dire que la vie est injuste, faire des blagues ou des jeux de mots. Une lecture de loisir et de détente qui devrait plaire aux élèves de 6°-5°, mais que j’ai trouvé un peu trop caricatural et pas très original, surfant sur la mode des journaux intimes pour filles.

Merci aux éditions De la Martinière jeunesse et à Babelio et son opération Masse critique pour m'avoir envoyé ce livre.

Journal d’une pesteJournal d’une peste

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Le journal d’Anne Franck

Publié le par Doc Bird

« Le journal d’Anne Franck » d’Ari Folman et David Polonsky, éditions Calmann-Lévy

 

Résumé : De juin 1942 à août 1944, la jeune Anne Franck va tenir son journal intime, narrant sa vie, ses relations avec sa famille, sa vie de juive cachée dans l’Annexe….

 

Mon avis : J’avais beaucoup entendu parler de cette adaptation du Journal d’Anne Franck en BD. Je dois l’avouer, j’en avais un vague souvenir, l’ayant lu environ vers 13 ans, l’âge de notre héroïne, et ne l’ayant pas relu depuis.

 

Cette adaptation me semble être une vraie réussite, avec des personnages ressemblants, des ellipses temporelles bien résumées grâce aux illustrations, et des extraits du journal d’Anne Franck.

On y suit le quotidien d’une jeune fille plutôt populaire qui va être rattrapée avec sa famille par le nazisme, même en s’étant exilée aux Pays-Bas. La famille doit se cacher avec d’autres juifs dans l’Annexe, un ensemble de pièces cachées derrière une usine.

 

Je ne me souvenais plus vraiment en détails du contenu du Journal, et ce que j’ai lu dresse le portrait d’une jeune fille emplie d’émotions, qui analyse ses sentiments envers sa famille, est capable de voir la beauté du monde malgré les difficultés, et d’écrire des lignes très philosophiques sur le chemin vers le bonheur.

Le journal s’achève douloureusement avec l’espoir que la vie devienne meilleure suite au débarquement des alliés, alors que le lecteur sait qu’Anne va être déportée, ainsi que les autres membres de sa famille.

 

Une adaptation réussie à acheter pour les CDI.

Partager cet article
Repost0

Journal d’un noob (guerrier), Tome 1

Publié le par Doc Bird

« Journal d’un noob (guerrier), Tome 1 » de Cube Kid, illustrations de Saboten, 404 éditions

Résumé : Minus est un jeune villageois de 12 ans, destiné à devenir agriculteur comme ses parents. Mais son rêve est de devenir un guerrier. Et il pourrait bien pouvoir le devenir ! Car l’école a décidé de sélectionner 5 élèves pour les former à être des guerriers. Et Minus ne veut pas rater sa chance !

Mon avis : Ce roman se présente sous la forme d’un journal intime écrit par Minus.

Celui-ci raconte sa vie au quotidien, souvent banale, mais qui devient plus intéressante le jour où il apprend que 5 élèves vont être sélectionnés pour devenir guerriers. Il décide de tout faire pour en faire partie, car c’est son rêve qui pourrait se concrétiser !

La cause de ce changement, c’est que les monstres deviennent organisés pour attaquer les villages, et qu’il va falloir riposter pour pouvoir rester en vie.

Une histoire qui surfe sur la mode des aventures non officielles de Minecraft et des journaux intimes, comme le « Journal d’un dégonflé » : aventure, menaces de monstres, un peu de mystère, histoire racontée sous forme de journal intime illustré et avec de l’humour, prise à partie du lecteur pour aller dans le sens des idées du héros.

Pas de quoi révolutionner le genre, mais cette histoire pourra attirer les jeunes fans de Minecraft.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Journal d’un chat assassin

Publié le par Doc Bird

« Journal d’un chat assassin » d’Anne Fine, illustrations de Véronique Deiss, éditions Ecole des Loisirs, collection Mouche

Résumé : Tuffy écrit son journal intime, dans lequel il narre ses aventures de tueur en série : oiseaux, souris, lapins… pour la plus grande horreur de sa famille !

Mon avis : J’avais lu il y a longtemps ce roman, et je m’y suis replongée avec plaisir !

On y retrouve un chat que sa famille qualifie d’assassin, car il suit son instinct et tue ! Que voulez-vous, c’est dans sa nature ! Mais cela complique aussi les relations de la famille avec les voisins, et est l’occasion de scènes cocasses ! Et ce n’est pas le vétérinaire qui le contredira !

Beaucoup d’humour dans cette histoire pleine d’épisodes savoureux, qui vous font douter de vivre avec un chat !

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Journal d’un dégonflé, Tome 3 : Trop c’est trop

Publié le par Doc Bird

Journal d’un dégonflé, Tome 3 : Trop c’est trop

« Journal d’un dégonflé, Tome 3 : Trop c’est trop » de Jeff Kinney, éditions du Seuil

Résumé : Tome 3 des aventures déjantées de Greg : rivalités avec son petit frère, obligation d’aller à l’école à pied car le bus ne passe plus, heures de colles, s’occuper de son linge, menace d’être inscrit dans un camp militaire pour l’été, comment faire sa déclaration à Inès, le club de foot…

Résumé : Suite des aventures de Greg, à travers son journal intime. Greg est persuadé d’être le meilleur, alors que c’est un looser à qui tout arrive, comme se retrouver en slip dans un hôtel, ou se retrouver le pantalon baissé accroché à un arbre. Le comique vient du décalage entre les pensées de Greg et les situations qu’il rencontre. Un moment sympathique de lecture.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

Infirmière pendant la Première Guerre Mondiale : journal de Geneviève Darfeuil, Houlgate-Paris, juillet 1914-novembre 1918

Publié le par Doc Bird

Infirmière pendant la Première Guerre Mondiale : journal de Geneviève Darfeuil, Houlgate-Paris, juillet 1914-novembre 1918

« Infirmière pendant la Première Guerre Mondiale : journal de Geneviève Darfeuil, Houlgate-Paris, juillet 1914-novembre 1918 » de Sophie Humann, éditions Gallimard jeunesse, collection Mon Histoire.

Résumé : Geneviève a 13 ans quand commence la Première Guerre Mondiale. Pendant toutes les années de guerre, elle va tenir son journal intime pour raconter son quotidien et sa volonté de devenir infirmière.

Mon avis : Ce journal est un témoignage touchant de la vie à l’Arrière : bombardements à Paris, rationnement et cartes de ravitaillement, déplacements des réfugiés, peur de recevoir un courrier annonçant la mort d’un membre de la famille, travail des femmes à la ferme ou dans les usines, marraines de guerre, secours et soins aux blessés, gueules cassées …

Il permet de voir la vie quotidienne de celles et ceux qui ne sont pas partis combattre et permet de se faire une idée des bouleversements engendrés par cette guerre meurtrière.

En fin d’ouvrage, des repères sont donnés pour approfondir notre connaissance de cette période.

Publié dans Lectures-romans

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>