Rackette-moi si tu peux

Publié le par Doc Bird

« Rackette-moi si tu peux » de Sophie Adrianses, illustrations de Clerpée, éditions Gulf Stream, collection Les Graphiques

Résumé : Enzo est nouveau dans son école, et se retrouve isolé, n’ayant pas encore de copains. C’est pourquoi, lorsque trois filles de sa classe viennent l’aborder pour demander deux euros pour acheter les nouveaux bonbons en forme de poulpe de la boulangerie, il accepte de prendre de l’argent dans sa tirelire, alors qu’il économise pour acheter une maquette de bateau. Mais les filles lui redemandent de l’argent chaque jour, le menaçant…

Mon avis : J’aime collection la collection des « Graphiques » chez Gulf Stream Editeur, qui est aussi très plébiscitée au CDI.

Cette fois-ci, « Rackette-moi si tu peux » s’adresse plutôt aux élèves du primaire, mais pourra aussi intéresser les plus jeunes au collège. Est abordé le thème du racket, avec l’histoire d’Enzo, arrivé dans une nouvelle école, et qui est un peu seul. Trois filles le remarquent et décident de lui demander de l’argent pour acheter des bonbons en forme de poulpe à la boulangerie, des nouveautés aux différents parfums qui coûtent plus chers.

Au début, Enzo accepte, pensant aller à la boulangerie avec les filles et partager avec elles les bonbons. Mais en fait, elles y vont seules, et ne lui donnent rien du tout. Enzo est déçu, mais la situation empire encore, car les chipies demandent à Enzo chaque jour de l’argent, n’hésitant pas à le menacer ! Alors chaque jour Enzo apporte deux euros, prenant dans sa tirelire, alors qu’il économisait pour s’acheter une maquette de bateau. Jusqu’au jour où Enzo n’a plus d’argent dans sa tirelire et plus rien à donner…

Une belle BD/roman graphique qui montre que le racket peut commencer simplement, mais qu’il est possible de s’en sortir en osant en parler aux adultes, et en reprenant confiance en soi. Une belle histoire, aux très belles illustrations, qui permet de discuter de ce thème avec les élèves et d’apprendre à dire non.

Publié dans Lectures-BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Un sujet hélas qui touche aussi les jeunes enfants dès le primaire mais comme tu le dis, en sixième ils ont besoin d'histoire simple et il faut aussi pouvoir aborder avec eux ce sujet...Merci de nous en parler
Répondre
D
Et ce peut être aussi un ouvrage à utiliser dès l'école primaire ou en liaison école-collège.<br /> En tout cas, il est important d'en parler.