Irineï et le grand esprit du mammouth, Tome 2

Publié le par Doc Bird

« Irineï et le grand esprit du mammouth, Tome 2 » de Val Reiyel, éditions Slalom

Résumé : Irineï est parti aux Etats-Unis aider John pour s’occuper de Dolgan, la femelle mammouth, et le bébé qu’elle porte, Hope, car Dolgan se laisse dépérir, et John sait qu’Irineï a un don avec les animaux. Mais Irineï va se rendre compte que les américains souhaitent garder les mammouths pour réaliser des expériences, alors que lui a la mission de les ramener en Sibérie, en liberté…

Mon avis : Ce deuxième tome est plus dans l’action que le précédent, et met en avant les méfaits des humains qui exploitent la terre comme si ses réserves étaient éternellement renouvelables, méprisant le bien-être animal, et prêts à tout pour gagner de l’argent.

Irineï aura fort à faire pour réaliser sa mission, d’autant plus que des intérêts financiers sont en jeu. Et il va aussi surtout devoir apprendre à affronter ses peurs. Son cheminement l’emmènera aux côtés de la fille de John, totalement mutique et apathique depuis la mort de sa mère, et le fera rencontrer un chaman navajo, qui l’aidera aussi à mieux se comprendre et grandir.

Personnellement, j’ai un peu moins aimé ce deuxième tome, car il y avait plus d’actions et de rebondissements que de réflexions, mais je pense que cela donnera envie au lecteur adolescent de poursuivre sa lecture.

En tout cas, le grand Esprit du Mammouth aura pu faire comprendre conscience aux lecteurs de la fragilité de la planète, et que les petites actions de chacun pour la préserver permettent de commencer à faire changer le monde.

Quelques extraits :

 Ce soir, j’ai appris que pour se sentir en accord avec soi-même, il faut parfois entrer en lutte avec des gens qu’on aime… ou bien ne rien dire et se détester d’avoir été lâche. Un choix bien douloureux…

avec notre esprit nous créons le monde autour de nous… si nous avons de bonnes pensées, nous attirerons de bonnes personnes et de bonnes circonstances. Si nous avons de mauvaises pensées… ce sera l’inverse. Nous devons en être conscients. 

 Helina dirait que c’est la souffrance qui mène les gens au pire, et que tu mérites plutôt de la compassion. 

Publié dans Lectures-romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Même si tu as un peu moins aimé ce tome que le précédent, je trouve que le sujet général est très intéressant et puis comme tu le dis, un peu d'action ne fait pas de mal...Belle journée
Répondre
D
C'est tout à fait ça. En tout cas, j'ai vraiment apprécié ces 2 tomes qui étaient mis en avant à la médiathèque. Une belle découverte !