N.E.O., 1. La chute du soleil de fer 

Publié le par Doc Bird

« N.E.O., 1. La chute du soleil de fer » scénario de Maxe L’Hermenier, dessin de Djet, couleurs de Diego El Parada, d’après le roman de Michel Bussi, éditions Jungle

Résumé : Suite à un air empoisonné, les humains ont disparu de la planète, sauf deux clans d’adolescents qui vivent à Paris. Le clan du Tipi vit dans la Tour Eiffel, et se nourrit de baies et de viande séchée, tandis que le clan du Château vit au Musée du Louvre, se nourrissant de légumes et fruits qu’ils font pousser. Arrive un moment où les deux clans semblent prêts à en découdre par les armes et la guerre… Zyzo, du Tipi, et Alixe, du Château, pensent que cela peut être évité et que les deux clans doivent au contraire collaborer.

Mon avis : J’ai été très contente de recevoir cette BD dans le cadre d’un Masse critique spécial, et je remercie Babelio et les éditions Jungle pour m’avoir sélectionnée pour lire ce titre.

J’aime beaucoup les romans policiers de Michel Bussi, et avait entendu parler de la sortie de son roman de science-fiction jeunesse, sans avoir encore pu le lire. C’est donc avec plaisir que je me suis lancée dans l’adaptation BD, sans craindre de faire de comparaison avec le roman.

Je précise pour les fans de Michel Bussi que ce titre n’a vraiment rien à voir avec ce qu’il écrit d’habitude pour les adultes.

C’est d’ailleurs ce qui m’a plu, car l’histoire a réussi à me surprendre dans un genre totalement différent.

Dans un monde où ne restent que des adolescents, qui vivent en fonction de certains rites, comme celui d’honorer chaque année l’anniversaire du soleil de fer, qui fait office de soleil, mais est un appareil hautement technologique, envoyé dans le ciel par les rares adultes restants avant leur disparition totale, vivent deux clans.

Le clan du Tipi a élu domicile dans la Tour Eiffel, reconvertie en grande hutte. C’est là que vit Zyzo, qui se voit confier la mission d’infiltrer le clan du Château, pour en rapporter des informations, et connaître leur mode de vie. Car une étrange maladie tue les oiseaux, et d’autres animaux, empêchant bientôt le clan du Tipi de pouvoir subsister grâce à la chasse. Zyzo va réussir à entrer dans le château, et rencontrer Alixe, la reine du Château, dont il va tomber amoureux.

Il va découvrir un clan qui fonctionne totalement différemment du sien, avec différentes catégories d’adolescents qui étudient, font de l’art ou sont soldats. Il comprend alors qu’il est beaucoup plus ignorant qu’eux, qui ont eu accès au savoir depuis leur enfance, étudient dans les livres, font pousser leurs fruits et légumes, ont du chauffage et de l’électricité grâce au soleil de fer. Zyzo apprécie cet endroit où il est fait prisonnier, et souhaite même s’intégrer. Mais il semblerait que ses chefs de clan et les dirigeants du Château en aient décidé autrement, et souhaitent la guerre. D’autant plus que des phénomènes inquiétants ont lieu…

J’ai vraiment bien accroché à ce tome 1 que j’ai trouvé passionnant. L’univers proposé par l’auteur est foisonnant, et plutôt original, avec suffisamment de mystère pour intriguer et donner renvie d’en savoir plus. On se pose beaucoup de questions sur ce monde : Pourquoi seuls quelques adolescents ont survécu ? Quel est le véritable rôle du soleil de fer ? Quel a été le plan des adultes avant leur disparition ? Quel était le véritable projet de Marie-Lune, femme mentor du clan du Château qui vivait à travers les écrans ? D’où vient vraiment la maladie qui tue les animaux ? Les adolescents sont-ils les seuls humains vivant sur terre ?

Les dessins sont superbes et mettent tout de suite dans l’ambiance d’un monde post-apocalyptique, où les différences de mode de vie sont flagrantes entre les deux clans.

Je n’ai qu’une envie, c’est de connaître la suite !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

manou 03/05/2021 18:35

Je n'ai pas encore lu le roman jeunesse de Michel Bussi mais cette BD a l'air très intéressante en effet. Tu sais combien de tomes sont prévus ?

Doc Bird 03/05/2021 19:16

En BD, je ne sais pas encore, mais le tome 2 du roman sort le 3 juin.