Le faucon déniché

Publié le par Doc Bird

« Le faucon déniché », scénario de Max L’Hermenier, dessin de Steven Dupré, couleurs de Fran Gamboa, d’après le roman de Jean-Côme Noguès, éditions Nathan et Jungle, collection Jungle Pépites

Résumé : Martin, 12 ans, a recueilli un oisillon faucon tombé du nid, et a décidé de le garder et de l’élever. Il a beau savoir qu’il appartient au seigneur, il ne peut se résoudre à perdre son ami le faucon. Mais le fauconnier du château va l’apprendre…

Mon avis : J’ai eu la chance de faire partie des heureux élus qui ont été choisis par les éditions Jungle pour tester 2 titres de la leur collection d’adaptation de romans classiques en BD. Je les ai en remercie vivement, ainsi que Babelio !

J’avais lu il y a longtemps, lors de mes années collège, le roman dont cette BD est l’adaptation, mais j’en avais encore souvenir, car il m’avait marqué. Et cette BD est très fidèle au roman, reprenant les différentes étapes de cette histoire d’amitié tragique. J’ai bien apprécié le dessin, qui est très réaliste, et emporte tout de suite à l’époque des seigneurs et des châteaux forts, et j’ai trouvé superbe les dessins du faucon, très détaillés et majestueux.

 Martin est un jeune paysan qui va sauver un jeune oisillon faucon d’une mort certaine, car il est tombé du nid. Il devrait logiquement l’apporter au fauconnier du seigneur, car ces oiseaux appartiennent et reviennent au seigneur, mais il ne peut s’y résoudre. Il décide alors de cacher l’oiseau et de l’élever discrètement, car il ne veut pas en faire une machine à tuer, et il développe avec le faucon une belle amitié. Mais le destin est cruel, et le fauconnier va découvrir ce que cache Martin. Celui-ci sera alors doublement puni : il sera enfermé dans une haute tour du château, et il verra tous les jours le fauconnier entraîner son faucon à être le plus cruel de tous. Mais l’histoire ne finit pas là… Martin va faire preuve de courage et en sera récompensé, mais le destin se jouera encore de lui.

Je me souviens que la scène finale avec le grelot du faucon m’avait marquée, et les auteurs de cette BD ont bien insisté dessus, semblant montrer que le destin se moque des humains et de leurs aspirations, dans un monde cruel où chacun essaie de survivre comme il peut.

La BD se termine avec un dossier qui présente l’auteur du roman, l’époque, propose des questionnaires pour voir si le contexte et l’histoire ont bien été compris, ainsi que des jeux.

C’est une belle collection de BD à proposer aux élèves, fidèle au texte original, et le mettant en valeur. D’autres titres existent et ont l’air tout aussi intéressants.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
J'avais adoré lire le roman, et donc la BD me paraît incontournable :) C'est en effet une collection intéressante. Je ne connais pas les auteurs mais déjà la couverture me plaît beaucoup...Merci pour la présentation, je sens que tu vas acheter d'autres titres de la même collection pour ton CDI !
Répondre
D
J'ai vraiment bien aimé cette adaptation en BD. J'ai vu d'autres titres intéressants comme "Le renard de Morlange" et "L'enfant Océan".