L’instant mantra

Publié le par Doc Bird

« L’instant mantra » de Sylvain Martin, éditions Indigraphe

J’ai reçu rapidement dans ma boîte aux lettres ce roman, après avoir été contactée par Babelio pour ce Masse critique spécial.

« L’instant mantra » est un premier roman, et est édité par une maison d’édition que je ne connaissais pas du tout, les éditions Indigraphe. J’ai bien aimé leur explication sur le choix de leur nom, mais aussi de leur logo, et sur les valeurs qu’ils souhaitent transmettre à travers les livres qu’ils publient.

Parlons maintenant du roman proprement dit. Il raconte l’histoire de Baptiste, quadragénaire qui souhaite vivre une belle histoire d’amour, depuis son divorce. Sa rencontre à l’aéroport avec la belle Mélissa lui laisse espoir, et en même temps, il reçoit chez lui une lettre parfumée, sans timbre, ni expéditeur, qui contient un mantra, un acronyme et des questions. Il s’interroge sur la femme qui a pu lui expédier cette lettre, pensant que ce pourrait être Mélissa. Ce sera pour lui l’occasion de s’interroger sur lui-même, ses aspirations, et d’apprendre à écouter son cœur.

Ce roman d’apprentissage va emmener Baptiste sur le chemin vers lui-même, à travers différentes étapes, pour apprendre à vivre selon son cœur, dans l’instant présent, éprouver de la gratitude, découvrir l’intention juste.

L’idée de faire faire à Baptiste un parcours philosophique et personnel sous forme de roman est originale, mais j’ai trouvé que l’ensemble manquait par moments de fluidité, avec le choix par l’auteur de mots rares, qui ont dénoté dans l’univers de fiction, alors qu’ils auraient été plus adaptés dans un livre de développement personnel. Le choix de mots ciselés m’a gêné, apportant un ton parfois artificiel là où j’attendais de la simplicité. Il est en effet difficile de trouver le juste équilibre entre fiction et apport de réflexion philosophique, et j’aurais par moments préféré que l’auteur choisisse entre l’un et l’autre.

Certains moments m’ont paru artificiels et un peu trop clichés, notamment lors des scènes d’amour entre Baptiste et Mélissa, ou lors des échanges de SMS.

Il a manqué l’étincelle qui aurait pu m’emporter.

Mais je trouve que le chemin suivi par Baptiste donne envie à chacun de s’interroger par rapport aux différents mantras reçus, et de se lancer à son tour dans le voyage d’exploration à l’intérieur de soi, pour apprendre à se connaître, apprécier les joies de la vie.

Un extrait :

 

 Qu’est-ce que je m’apprête à faire ou à dire ? Suis-je en train d’agir ou de parler par habitude ? Mon intention est-elle inspirée par la bonté, la compassion, l’amour et le souhait de bonheur tant pour les autres que pour moi ? 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

manou 09/12/2020 07:57

Je comprends ton ressenti évidemment pas facile avec un tel sujet de séparer fiction et réflexion philosophique. A voir donc...pour l'instant ce roman ne me tente pas. Merci de ta présentation

Doc Bird 09/12/2020 11:05

C'est difficile de mêler fiction et réflexion sur le développement personnel. Et pour ce roman, ce mélange n'a pas fonctionné pour moi. Je pense que tu préfèrerais les titres de Frédéric Lenoir. D'ailleurs il me semble que tu en déjà lus ;)