L’empire des auras 

Publié le par Doc Bird

 « L’empire des auras » de Nadia Coste, éditions du Seuil

Résumé : En 2059, la société est divisée en deux : les personnes entourées d’une aura bleue sont respectées et sont favorisées dans la vie, tandis que les personnes entourées d’une aura rouge sont méprisées et soupçonnées d’incarner le mal. Chloé est bleue, et attend avec angoisse le jour de la rentrée dans un lycée mixte. Mais contrairement aux idées reçues, elle voit que les rouges ne sont pas si différents d’elle, et peuvent même être gentils. Et quand elle découvre que son aura commence à se teinter de rouge, elle va commencer à réfléchir par elle-même et battre en brèche les idées reçues.

Mon avis : Un roman fort sur la ségrégation dans la société, à partir de caractéristiques physiques, qui mène à une dictature des apparences.

La société est divisée en deux : d’un côté les bleus ont tous les droits et sont considérés comme éminemment respectables, tandis que les rouges sont considérés comme des voleurs, des gens méprisables.

Chloé a été éduquée dans cette idée que les rouges incarnaient le mal. Mais en entrant dans un lycée mixte, elle va découvrir progressivement qu’il en est autrement. Elle va se faire des amis parmi les rouges, et même tomber amoureuse de Florent. Mais à partir du moment où elle commence à mentir à ses parents pour sortir en cachette et à se sentir coupable de leur mentir, son aura va progressivement se teinter de rouge.

Dans le même temps, on découvre qu’un médecin fait des essais pour essayer d’inverser la bascule, de pouvoir rendre une aura bleue aux rouges.

Un livre qui dénonce les dérives totalitaires d’une société qui ne cherche pas à connaître l’autre, mais se base sur des a priori , tout en dénonçant la dérive commerciale pour soigner les gens.

Tout comme Chloé, le lecteur est invité à réfléchir par lui-même, à se demander si une aura rouge signifie qu’on porte le mal en soi, ou si cela n’aurait pas une autre cause. Et quand on découvre ce que cache le médecin et son industrie pharmaceutique, on est horrifié et révolté en même temps.

Une histoire forte et intense, mettant en scène l’intolérance, avec une héroïne qui sort de l’enfance et qui se confronte au monde.

A lire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Et bien...voilà un sujet qui nous interpelle et je l'espère passionnera les jeunes et amènera des débats constructifs. Indispensable à tous points de vue et encore tellement d'actualité. Merci de nous le présenter...Passe une bonne journée
Répondre
D
Ce roman est très bien fait, et permet de déconstruire, via le regard d'une jeune fille qui croyait ce que la société lui disait, et qui était du "bon côté", les stéréotypes à partir de l'apparence des gens. A lire !