Quelqu’un pour qui trembler

Publié le par Doc Bird

« Quelqu’un pour qui trembler » de Gilles Legardinier, éditions Pocket

Résumé : Thomas est médecin humanitaire depuis de nombreuses années dans un village reculé d’Inde. Un jour, il découvre qu’il a une fille, Emma, qui a une vingtaine d’années. Il décide alors de retourner en France pour la connaître. Mais peut-on tenir son rôle de père aussi tard ? Osera-t-il l’aborder ?

Mon avis : J’aime lire l’été les romans feel good de Gilles Legardinier.

Cette fois-ci, on rencontre Thomas, qui est parti très longtemps apporter son aide de médecin en Inde, où il s’est fait sa place. Mais le jour où il apprend par son ami indien qu’il est père d’une jeune femme, il décide de rentrer en France, sans vraiment savoir comment il va gérer sa rencontre avec sa fille.

Gilles Legardinier exprime bien dans ce roman le choc culturel entre Inde et Occident, où tout pousse à une consommation effrénée, alors que peu suffit en Inde. Thomas se sent très vite en décalage, et il va lui falloir du temps pour s’adapter à la vie moderne.

Il décide de travailler dans une maison de retraite comme directeur, dans la ville où vit sa fille, et c’est là que l’humour ravageur de l’auteur entre en scène.Entre les scènes de filature de Thomas pour connaître la vie de sa fille, les fortes personnalités des pensionnaires de la maison de retraite, le franc-parler de l’infirmière avec qui il travaille, la rencontre d’un ténor et de son chien, beaucoup d’aventures vont arriver, sous l’œil plein de sympathie de l’auteur.

On rit à certaines situations (ah ! la scène de la brocante est jubilatoire), on a peur, on pleure, bref, on passe par toute la palette des sentiments, en suivant Thomas et toutes les personnes qu’il va rencontrer, et qui vont mettre du sel dans sa vie.

Une belle histoire qui met au centre de la vie les relations parent-enfant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Il a une plume optimiste que j'ai bien
Répondre
D
En effet, sa plume permet de ressortir vivifié et empli d'optimisme, ce qui fait du bien au moral !
M
Il va bien falloir que je me décide à lire un de ses romans depuis le temps que j'en entends parler, Je ne l'ai pas encore fait ! Merci d'en parler. J'aime aussi ce type d'histoire qui nous fait passer par tous les sentiments et qui fait du bien. On en a bien besoin :) Bon dimanche
Répondre
D
Oui, j'aime bien aussi ce genre de roman feel gold qui fait du bien. N'hésite pas à en lire un, chacun ayant son thème, mais tous sont sympathiques à lire.