A silent voice, tome 3

Publié le par Doc Bird

A silent voice, tome 3

« A silent voice, tome 3 » de Yoshitoki Oima, éditions Ki-Oon

Résumé : Shoya décide de tout faire pour rendre heureuse Shoko. Pour cela, il lui demande si cela lui ferait plaisir de reprendre contact avec d’anciens élèves de l’école. Shoko lui donne tout de suite le nom de Myoko, une fille qui avait voulu l’aider mais a été aussi l’objet de brimades, et du coup a arrêté de venir à l’école. Shoya se sent aussi responsable de ce qui est arrivé à Myoko et part à sa recherche….

Mon avis : Cette série me plaît toujours autant de par la psychologie des personnages que de l’histoire en elle-même.

Shoya découvre avec Tomohiro que l’amitié véritable peut exister, mais il se sent toujours coupable et se sent incapable de mériter le pardon de Shoko. En partant à la recherche de Myoko, il va ressentir encore plus profondément le mal qu’il a fait autour de lui à l’époque, et se sentir même jaloux d’elle. Shoya va aussi croiser une ancienne camarade de l’école, Naoka, qui est toujours amoureuse de lui, mais a un caractère épouvantable et méchant envers les autres. Et il ne comprend pas ce que Shoko essaye de lui dire et que le lecteur devine…

Des personnages attachants et touchants dans leur quête de bonheur ou de pardon, un dessin doux, notamment pour le personnage de Shoko, autant d’atouts pour un manga qui fait réfléchir son lecteur.

Publié dans Lectures-mangas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
un manga qui fait réfléchir est un très bon manga
Répondre
D
Tout à fait. Et cette série est particulièrement de qualité.