Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des parents de rechange

« Des parents de rechange » de Véronique Petit, illustrations de Mary-Gaël Tramon, éditions Rageot, collection Rageot romans

Résumé : Adam vit en foyer depuis des années. Il rêve d’avoir une famille à lui, de rentrer le soir et d’avoir sa place à table. Mais son rêve semble loin de la réalité, tellement qu’un jour de nostalgie, il craque devant une girafe dans la vitrine d‘une libraire. Mais cette dernière n’est pas à vendre…

Mon avis : Une histoire autour de la thématique de la famille et des éléments nécessaires pour en former une.

Est-ce les liens du sang ? Le fait de porter le même nom de famille ?

Depuis la mort de ses deux parents, Adam est en foyer et comprend qu’à 11 ans, il est trop grand pour pouvoir être adopté. Malgré tout, il rêve de faire partie d’une famille qu’il pourrait retrouver chaque soir en rentrant du collège, avec qui partager de bons moments…

Lorsque le hasard des événements le mène devant la vitrine d’une librairie, Adam remarque immédiatement une belle girafe qui lui rappelle des bribes de la douceur de son enfance avec ses parents. Il voudrait l’acheter, mais le libraire lui dit qu’elle n’est pas à vendre. Alors Adam décide de l’avoir malgré tout, coûte que coûte. Cette décision va l’amener vers de nouveaux horizons, mais au prix d’un mensonge.

Que va-t-il décider ? Réussira-t-il à ouvrir son cœur aux autres et acceptera-t-il de faire confiance ? Comprendra-t-il ce qui forme une vraie famille ? 

Un roman émouvant sur la thématique de la famille, de l’adoption, mais aussi de l’amour qui relie les gens.

manou 18/09/2017 14:14

Je comprends que ce roman soit émouvant s'il aborde le sujet de l'adoption. Ce jeune garçon a l'air bien seul au monde...espérons que le roman se termine bien et qu'il ne fera pas de bêtises pour être enfin entendu. Merci de nous parler de cet auteur que je ne connais pas

Doc Bird 18/09/2017 14:43

Je te rassure, ce roman se termine bien, même si les catastrophes et les difficultés vont s'enchaîner.
Et l'auteur a l'originalité de parler de l'adoption pour les plus grands, qui est souvent plus difficile.