Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Nos âmes rebelles

« Nos âmes rebelles » de Samantha Bailly, éditions Rageot

Résumé : Sonia et Lou entrent en terminale, chacune dans sa ville. Sonia retrouve l’internat et son ami Matthieu, tandis que Lou rencontre un bel italien dans sa classe le jour de la rentrée. Toutes deux continuent à écrire et à dessiner, espérant pouvoir publier et réaliser leurs rêves : fac de philo pour Sonia et école des Gobelins pour Lou. Cette année est la dernière avant leur vie d’étudiante et de jeune adulte.

Mon avis : Suite de « Nos âmes jumelles » que j’avais adoré, « Nos âmes rebelles » nous emmène dans une nouvelle année scolaire en compagnie de Sonia et de Lou. Après un heureux été passé ensemble, elles se résignent à retourner au lycée, avant de pouvoir vivre leur vie une fois le bac réussi.

Sonia est toujours en quête éperdue d’amour, et doute beaucoup d’elle. Elle continue à écrire son premier roman, qu’elle souhaite ensuite envoyer à des éditeurs.

Lou est toujours aussi mal à l’aise avec les autres, mais la découverte d’un nouvel élève un peu intrigant va lui permettre de se rapprocher un peu des autres.

Avec Sonia, elles continuent à publier sur leur page Facebook , s’inspirant de leur quotidien. Sonia rêve de pouvoir entrer à la Sorbonne en philo, tandis que Lou se prépare aux examens d’entrée à l’école des Gobelins, malgré les doutes ou l’opposition de leurs parents respectifs. Leurs rêves les poussent à continuer, à écrire et dessiner encore et encore pour progresser. C’est leur havre de paix, le moyen pour elles de vivre vraiment, de respirer la vie.

J’ai trouvé ce tome 2 aussi passionnant que le précédent. L’amitié indéfectible entre Sonia et Lou leur permet de croire en elles-mêmes, de s’épanouir. Sonia est en perpétuelle quête de l’amour, ce qui lui vaut des désillusions, tandis que Lou commence à s’ouvrir aux autres, et à se socialiser. Leur art, chevillé au corps et à l’âme, est le plus important pour elle, et elles croient en leurs rêves. Ces deux amies, presque âmes sœurs, sont toujours aussi attachées l’une à l’autre, mais commencent aussi à mûrir, à devenir un peu plus adultes, et « rebelles » dans le sens où elles décident de se forger leur avenir en croyant en leurs rêves. J’ai trouvé toujours aussi intéressant les petits mots mis en exergue de chaque chapitre, qui montre le recul pris par les héroïnes, 10 ans après.

Cette série, comme je l’avais déjà dit, semble s’inspirer fortement de l’amitié entre Samantha Bailly et Miya. Elles ont d’ailleurs signé « Alchimia », un manga écrit à quatre mains.

Un roman qui montre les fêlures de l’adolescence, l’envie de grandir, mais aussi la passion et la foi en son art. Un bel hommage aux arts et aux lettres.

Un extrait : « Peut-être que les ténèbres sont un passage obligé pour faire ressortir la beauté de la lumière ».

manou 19/07/2017 08:14

J'avais noté le premier en effet et je ne l'ai finalement pas trouvé en médiathèque. Peut-être que maintenant il y est et que je vais pouvoir lire les deux :) Croire en ses rêves cela ne peut faire qu'avancer ! Merci pour cette belle chronique

Doc Bird 19/07/2017 08:38

J'espère que tu pourras les trouver et les lire. Croire en ses rêves est en effet une belle manière d'avancer dans la vie ! Belle journée à toi.