Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les garçons ne tricotent pas (en public)

 « Les garçons ne tricotent pas (en public) » de T.S. Easton, éditions Nathan

 

Résumé : A cause de ses copains et d’un mauvais concours de circonstances (vol d’alcool, accident de vélo sur trottoir avec une vieille dame faisant traverser les enfants devant l’école), Ben se voit inscrit dans un programme de mise à l’épreuve pour jeunes délinquants. Il doit filer dans le droit chemin, rendre service à la vieille dame qu’il a renversé, et s’inscrire à un cours de tricot ! Mais voilà qu’il se découvre une passion aussi subite qu’inattendue pour les mailles à l’endroit et à l’envers. Comment cacher ce secret ?

 

Mon avis : J’ai trouvé ce roman réjouissant, avec un final mémorable et jubilatoire.

 

 

Premier bon point d’abord avec la couverture rigolote qui fait penser que le tricot est réservé aux petites mamies qui font des pulls pour leur chien.

 

Ensuite Ben, le héros, est un garçon ordinaire qui a l’art de se retrouver dans des situations désastreuses, surtout avec ses trois amis !

 

Aussi, quand il choisit le cours de tricot, une vie de mensonge commence pour lui ! Il n’ose pas avouer à son père qu’il fait du tricot et préfère lui faire croire qu’il fait partie du club poterie, quitte à s’embourber dans de plus en plus de mensonges, le mettant dans des situations pas possibles.

 

Et il découvre avec stupeur qu’il est passionné par le tricot, mais qu’en plus, il est plutôt doué ! Bientôt, les aiguilles, les différents types de laines, les mailles endroits et envers, le jacquard n’ont (presque !) plus de secret pour lui ! Et il se lance même dans la création !

 

Mais comment avouer aux autres, surtout aux garçons et aux hommes, qu’il est fan de tricot ! ? Surtout son père qui va le pendre pour un efféminé, ou ses amis, ou encore le trio qui le persécute au collège ? Et comment alors réussir à séduire une fille, comme la belle Megan ?

 

Bref, tout se complique, et les situations s’enchaînent pour le plus grand plaisir du lecteur !

 

Mention spéciale pour sa rencontre avec la vieille dame qu’il a renversé et qu’il doit aider, car elle se révèle « dépotante » ! Et elle pourrait se révéler une de ses meilleures alliées !

 

En résumé, un roman plaisant qui permet de dépasser les préjugés et les stéréotypes sur les activités réservées aux filles et aux garçons, avec un soupçon d’humour anglais, qui fait du bien tout en faisant réfléchir !  Le nouveau Billy Elliot ou le nouveau Louis Feyrières (de "Maïté coiffure") arrive et emporte tous les suffrages avec lui. On en redemande !

 

Un extrait : « Le souk, ça peut avoir du bon. Quelquefois, pour que quelque chose soit beau, il faut un peu de désordre. On ne peut pas toujours tout contrôler, il faut savoir laisser les choses prendre leur envol. »

manou 15/06/2017 06:22

Il y a bien des hommes qui tricotent au Chili ! C'est super de bousculer les préjugés...certains ont la vie dure. Et je trouve aussi que la couverture est amusante : elle ne peut qu'inciter à sa lecture ! Bonne journée

Doc Bird 15/06/2017 07:20

Je ne savais que les hommes tricotaient au Chili, merci pour l'info ! Il est bon de casser les stéréotypes qui ont la vie dure. Et la couverture rigolote et colorée m'a invitée à le prendre pour mon plus grand plaisir. Bonne journée.