Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un hiver en enfer

« Un hiver en enfer » de Jo Witek, éditions Actes Sud Junior, collection Romans ado Thriller

 

Résumé : Edward est un adolescent fragile, entre son père qu’il adore mais qui est souvent absent pour son métier, et sa mère qui ne lui apporte aucun amour et n’a jamais aucun geste d’affection pour lui. Pour se rassurer et se sentir en sécurité, il s’accroche à ses TOC (troubles obsessionnels compulsifs), comme ranger ses stylos dans l’ordre des couleurs de l’arc en ciel, ce qui le fait passer pour un fou auprès de ses camarades du lycée qui le harcèlent. Sa vie déjà difficile va basculer le soir où sa mère lui dit qu’elle a changé et qu’elle va enfin pouvoir avoir une relation mère-fils avec lui. Car ce soir-là, ses parents sortent mais ne rentrent pas…

 

Mon avis : Jo Witek réussit très bien à entraîner le lecteur dans une histoire où les troubles psychiatriques et la folie mènent la danse.

Entre Edward qui vit avec ses TOC, souffre de sa vie familiale et est harcelé au lycée, et sa mère qui lui dit qu’elle va changer et qui devient l’extrême opposé de ce qu’elle était jusque-là, entourant son fils d’une sollicitude toute nouvelle et étouffante, le lecteur est vite plongé dans une atmosphère sombre et étouffante, qui le fait douter de la raison des uns et des autres.

Edward, le narrateur, est très fragile psychologiquement, jusqu’au moment où il va perdre tout contrôle de lui-même au lycée et va devoir partir avec sa mère dans un chalet isolé à la montagne. Là, Edward se ressource, mais comprend rapidement que quelque chose ne va pas, sa mère étant soudainement trop attentive à lui, étouffante, le surprotégeant en l’empêchant d’aller au lycée pour mieux le garder avec elle. Progressivement, tout le personnel employé par la famille va partir brutalement, sans explication, et Edward va se retrouver seul, enfermé avec la folie de sa mère qui lui paraît de plus en plus dangereuse. Mais comment prouver que l‘on craint pour sa vie quand les gens autour de vous pensent que vous délirez et que vous êtes paranoïaque ? Edward lui-même doute de lui…

 

J’ai trouvé ce roman très intense jusqu’à la fin, la tension montant progressivement, jusqu’au paroxysme des dernières pages. Le lecteur oscille entre plusieurs possibilités, se demandant qui a vraiment raison. La révélation finale est assez surprenante, compte-tenu du peu d’indices distillés par l’auteur, et renforce l’impression d’avoir été emporté au cœur d’un tourbillon de folie.

 

Un roman prenant qui interroge la folie jusque dans ses plus sombres recoins. A découvrir !

 

Un extrait :

« On n’est pas toujours responsable de ce qu’on est, mais je crois qu’on peut toujours se réveiller et prendre sa vie en main. »

manou 08/05/2017 18:00

Tu me donnes envie de le découvrir d'autant plus que j'avais beaucoup aimé "Rêves en noir" de cet auteur et que depuis je n'ai plus rien lu de lui. Merci pour ce nouveau titre. Bonne fin de journée

Doc Bird 08/05/2017 18:21

J'ai lu aussi "Rêves en noir" que j'ai apprécié. Celui-ci est angoissant à souhait. Je serai contente de lire ton avis.