Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier tu comprendras

 « Hier tu comprendras » de Rebecca Stead, éditions Nathan

 

Résumé : Miranda est une collégienne qui vit aux Etats-Unis en 1980. Elle a un meilleur ami, Sal, mais ce dernier commence à s’éloigner d’elle, a trouvé un travail dans une sandwicherie, et a peur du vieux monsieur qui sourit qu’elle croise vers les boîtes aux lettres. Sa vie va prendre un tour étrange lorsqu’elle va se rendre compte que quelqu’un a pu rentrer chez elle et a déposé un message intriguant dans la poche de son manteau. Qui est ce mystérieux interlocuteur ? Et comment connaît-il l’avenir ?

 

Mon avis : J’ai d’abord été accrochée par le titre de ce roman qui m’a attiré. En effet, comment comprendre à la fois dans le futur et le passé ?

 

Dès le début, l’histoire est assez mystérieuse. Tout comme Miranda, on ne comprend pas trop ce qui arrive. Elle reçoit des mots qui lui prédisent le futur et lui demandent en même temps de raconter dans une lettre l’histoire. Mais quelle histoire ? Quand commence-t-elle ? Que raconte-t-elle ? Du coup, Miranda va replonger dans ses souvenirs pour essayer de comprendre ce qui lui arrive.

 

Elle vit dans un milieu assez pauvre, avec sa mère, et le petit ami de celle-ci qui vient de temps en temps chez elles. Elle a des amis au collège, et surtout un meilleur ami, Sal, mais depuis un incident, il s‘éloigne d’elle, ce qui la rend triste. Alors Miranda a peur lorsqu’elle se retrouve seule à croiser le vagabond de sa rue qui lui sourit et lui parle. Et les bizarreries s’enchaînent, avec les mots reçus.

 

Tout comme l’héroïne de l’histoire, je dois avouer que j’ai rapidement été perdue dans l’histoire. Ce n’est qu’à la fin que les pièces du puzzle s’ajustent et qu’on comprend tout, à conditions d’accepter un peu de fantastique. Je n’ai pas vraiment été convaincue, trouvant les différents chapitres assez décousus, et l’histoire ennuyante par moments. Certains passages sont assez déroutants, comme le fait qu’il y ait un dentiste au collège, qu’une élève puisse être désignée pour aller emmener des élèves dans le cabinet du dentiste sur les heures de cours, et l’action se déroulant dans les années 80, il est fort possible que les lecteurs aient du mal à s’identifier à l’héroïne.

 

Un roman étrange, un peu OVNI, auquel je n’ai pas adhéré.

manou 14/05/2017 08:15

Merci pour ton ressenti. C'est vrai que le titre est attirant car il nous surprend...Donc celui-là je ne le lirai pas c'est sûr ! Bon dimanche

Doc Bird 14/05/2017 10:12

C'est juste mon avis. J'ai vu sur Babelio que certains avaient beaucoup aimé l'originalité de ce roman. Le ressenti est différent. Bon dimanche !