Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A silent voice, tome 6

« A silent voice, tome 6 » de Yoshitoki Oima, éditions Ki-Oon

Attention, je vais spoiler, car c’est difficile de faire autrement (ne pas lire ce que j’ai écrit si vous n’avez pas lu ce tome !)

Résumé : La tentative de suicide de Shoko, qui se sent responsable de l’attitude des autres envers Shoya, se solde par la tombée dans le coma de Shoya qui tentait de la sauver. Les élèves du lycée vont réagir différemment, selon qu’ils soient ses « anciens » amis, ou de vagues connaissances qui le harcèlent. Shoya va-t-il sortir du coma ? Comment vont réagir Shoko et les autres ?

Mon avis : On avait quitté le tome 5 sur un suspense insoutenable, et l’auteur reprend son histoire à ce moment exact : Shoko est dans le vide et Shoya essaye de la retenir. Shoya va voir défiler tout son passé avec Shoko, et se sent responsable de sa tentative de suicide.

Quand il la sauve aux dépends de sa vie, il va se retrouver à l’hôpital dans le coma. Ses amis vont avoir honte de leur attitude et venir le voir, tandis que les autres élèves se moquent de cette nouvelle tentative.

Les relations entre les personnages vont s’intensifier, cristallisant des haines ou le pardon.  Et le lecteur va être le témoin de toute une palette d’émotions : Naoka va agresser tous ceux qu’elle rend responsable du coma de Shoya, surtout Shoko, Tomohiro va laisser parler son amitié et proposer de continuer le film, Miki va oser exprimer ce qu’elle ressent…

Plus on avance dans l’histoire, et plus on a l’impression que beaucoup des lycéens ont été victimes de harcèlement à l’école. L’intensité dramatique monte encore d’un cran car Shoko se sent de plus en responsable de ce qui arrive à Shoya et craint qu’il ne se réveille jamais.

Un tome 6 encore plus intense et fort en émotions, avec deux héros tellement semblables dans leur fragilité et leur besoin de protéger l’autre, malgré leurs différences, et dont le destin est touchant.

Petite note : la couverture est tout simplement magnifique dans la suggestion de l’eau et de l’absence de Shoya, que Skoko semble attendre. Dénouement dans le tome 7.

Un extrait :

  • « Les choses ne se passent pas toujours comme on veut, mais ne te laisse pas abattre ! Il faut accepter ses défauts et continuer à avancer… »

manou 11/12/2016 10:34

Quelle belle histoire...C'est super cette série ! Vraiment il faut que je me la procure en entier d'autant plus si le tome suivant est le dernier, pour l'offrir à ma petite-fille quand elle aura l'âge de la lire. Je t'ai déjà dit déjà, je crois, que ma belle-fille est sourde. Bon dimanche

Doc Bird 11/12/2016 13:24

Une série très touchante en 7 tomes seulement ! Elle aborde avec justesse et réalisme la surdité, mais aussi le harcèlement entre élèves. Une très belle série qui je pense la touchera quand elle pourra la lire. Beau dimanche à toi.

Bernieshoot 10/12/2016 16:49

une série qui ne s'essouffle pas c'est bien

Doc Bird 10/12/2016 16:50

Et elle se bonifie même de tome en tome !