Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’Ultramonde, 1. Les trois pierres du Fâark

« L’Ultramonde, 1. Les trois pierres du Fâark » de Stéphane Tamaillon, éditions du Seuil

Résumé : A Paris, en 1863, Mathilde visite avec son frère jumeau Louis le cabinet d’anatomie du Jardin des plantes. Elle y voit les squelettes de spécimens disparus comme le ptérodactyle. Mais surtout, Mathilde est impatiente d’assister au décollage du Géant, immense ballon que Nadar va essayer de faire voler pour faire le tour du monde. C’est à ce moment-là que Mathilde croit voir en une princesse faisant partie des invités un autre visage effrayant. Avec son frère, elle décide d’aller voir Nadar pour en savoir plus. C’est le début d’une longue aventure extraordinaire et effrayante…

Mon avis : Tout d’abord, merci aux éditions du Seuil et à Babelio et son opération Masse critique pour m’avoir permis de recevoir ce livre.

L’histoire commence en 1863 dans notre monde, avec un événement important qui fait courir le tout Paris : le décollage du ballon appelé Géant qui devrait faire le tour du monde. Mais Nadar est inquiet, car il sait que les Dérailleurs vont vouloir tout faire échouer, alors il guette l’arrivée de l’un d’entre eux. Et il se présente sous l’apparence d’une Princesse d’Auvergne. Mais Nadar n’est pas le seul à démasquer le Dérailleur sous les traits délicats de la Princesse. Mathilde, passionnée par les voyages dans le ciel, a elle aussi vu un autre visage, et se demande si cette personne ne serait pas responsable de l’échec du voyage du Géant.

Elle décide alors de rendre visite à Nadar, accompagnée de son frère. Mais le danger rôde et ils vont appareiller sur une sorte de bateau volant qui va les mener vers l’Ultramonde, un endroit où toutes les périodes de l’histoire se télescopent, et où les dangers sont nombreux. De plus, les Dérailleurs sont à leur poursuite, voulant arracher à Nadar l’une des trois pierres du Fâark, qui leur permettrait d’avoir des pouvoirs pour envahir et détruire la terre. Et les catastrophes s’enchaînent dès leur arrivée dans l’Ultramonde…

Un roman de la veine steampunk qui emmène son lecteur dans une folle aventure sans temps mort. Mélange entre « Le Monde perdu », les romans de Jules Verne et science-fiction, il est sans temps mort et plein de rebondissements.

J’ai aussi découvert que Nadar, que je connaissais pour ses photographies, était aussi un passionné d’aérostation, qu’il a bien fait appareiller le Géant qui a dû se poser en catastrophe vers Meaux, que le livre « Cinq semaines en ballon » de Jules Verne que Mathilde emporte avec elle, a été écrit en étant inspiré par Nadar, devenu le héros Michel Ardan dans le roman. Tout s’emboîte parfaitement pour une mise en abyme qui donne le vertige.

Et le lecteur est ainsi emmené dans une aventure sans temps mort, croisant des dinosaures, Alexandre le Grand, des hommes préhistoriques ou Napoléon. La quête de Nadar et des enfants se révèle très périlleuse, et le lecteur n’est pas au bout de ses surprises.

Un roman intéressant à suivre, qui se lit d’une traite, et ravira les amateurs de romans d’aventure.

Un tome 2 est paru en mars 2016.

manou 28/11/2016 09:02

Parfait pour les fans de steampunk et d'aventure...je sais à qui je vais l'offrir celui-là. Tu ne nous dis pas à partir de quel âge on peut le lire mais j'imagine qu'un excellent lecteur en sixième n'aura aucun difficulté ?!

Doc Bird 28/11/2016 18:05

Oui, pas de difficulté pour un élève de sixième bon lecteur ! J'espère qu'il appréciera !