Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Molécules : l’Architecture du quotidien et de l’infini

Molécules : l’Architecture du quotidien et de l’infini

« Molécules : l’Architecture du quotidien et de l’infini » de Theodore Gray, photographies de Nick Mann, éditions Place des Victoires

Theodore Gray avait déjà écrit « Atomes » chez le même éditeur, et j’avais trouvé l’ouvrage plutôt bien fait. Du coup, j’ai acheté celui-ci sur les molécules.

L’auteur commence par expliquer la différence entre atomes, composés et molécules. Puis il va présenter différents types de molécules, leur composition, leur utilité pour créer des produits de la vie courante : savon, huiles végétales et minérales, roches et pierres, cordes, médicaments antidouleurs, sucre, odeurs…

Les différentes parties sont richement illustrées, et l’on apprend plein d’informations sur la composition de produits de la vie courante, avec une note d’humour de l’auteur à certains moments.

L’ensemble se termine sur un index riche qui permet de retrouver l’information souhaitée rapidement.

J’ai trouvé cet ouvrage un peu plus brouillon que le précédent même si on sent malgré tout une ligne conductrice. Peut-être à cause de mon manque de connaissances, j’ai décroché à certains moments, mais en même temps j’ai découvert pas mal d’informations. Par exemple, que l’extrait naturel de vanille est radioactif, ou que les fibres végétales pour fabriquer des cordes contiennent du sucre. Chaque molécule est présentée avec un schéma regroupant les différents atomes qui la composent.

Nul doute que cet ouvrage saura plaire aux chimistes en herbe et aux curieux, à partir de la 3° et du lycée, et à tout âge pour les passionnés.

manou 21/09/2016 20:34

Pour les sujets complexes, rien ne vaut un bon documentaire, même si les jeunes aiment mieux chercher sur internet, ils s'y perdent et n'y trouvent pas forcément des infos claires, bien illustrées et surtout adaptées à leu niveau.

Doc Bird 21/09/2016 20:45

Je suis tout à fait d'accord avec toi. D'ailleurs certains demandent des documentaires après avoir vu qu'ils se perdaient sur Internet !