Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Isis, 13 ans, 1,60m, 82 kilos

Isis, 13 ans, 1,60m, 82 kilos

« Isis, 13 ans, 1,60m, 82 kilos » de Sophie Rigal-Goulard, éditions Rageot, collection Rageot romans

Résumé : Isis a un nom de reine mais le poids d’une baleine avec ses nombreux kilos en trop. Ses journées à l’école sont difficiles car elle est souvent l’objet de moqueries, ou pire, d’insultes. Elle décide alors de prendre la plume et d’écrire à son père, qu’elle n’a jamais connu, pour qu’il fasse sa connaissance et puisse l’aider…

Mon avis : J’avais déjà lu « Le garçon qui ne voulait plus de frère » du même auteur, qui abordait avec finesse le thème du handicap mental et ses conséquences dans une famille.

Cette fois-ci, elle laisse la plume à Isis, jeune adolescente très mal dans sa peau en raison de son obésité. Isis n’a pas toujours été en surpoids, mais tout a changé depuis quelques années, et pour oublier ses soucis et combler le vide et les peurs en elle, elle ne cesse de se remplir de nourriture. Elle a beau savoir qu’il faudrait qu’elle arrête, elle en est incapable, malgré ou à cause des conseils de sa mère et de son petit-ami qui lui proposent régime sur régime et sport.

Mais le mal-être d’Isis est profond, elle voudrait être invisible, mais n’y arrive pas, étant solitaire au collège et la cible de railleries, victime de harcèlement. Elle n’ose pas s’affirmer ni dire ce qu’elle pense, alors, elle décide d’écrire à son père, cet inconnu, pour avoir quelqu’un à qui parler, qui la comprenne et qui puisse l’aider.

Mais les réponses de son père sont rares. Peu importe, Isis s’y accroche et retrouve espoir avec la remplaçante de français qui semble s’intéresser à elle et la pousse à faire du théâtre.

Une fois de plus, Sophie Rigal-Goulard signe un beau roman, qui dépeint une adolescente mal dans sa peau, en recherche d’écoute, qui peu à peu va oser s’affirmer, malgré tous les obstacles. Un beau message d’espoir.

Un extrait : « Parce que le plus important n’est pas ce que je suis mais ce que j’ai choisi d’être ».

L'avis de Petites Madeleines

manou 10/09/2016 11:01

Un roman indispensable quand on pense à tou(te)s ces jeunes ados mal dans leur peau et qui sont l'objet de moqueries...Très bon weekend

Doc Bird 10/09/2016 11:18

Oui, ce roman devrait aider les jeunes filles en mal être qui sont moquées et rejetées à cause de leur différence physique. Je l'ai d'ailleurs acheté pour le CDI...
Très bon week end à toi aussi !