Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A silent voice, tome 4

 A silent voice, tome 4

« A silent voice, tome 4 » de Yoshitoki Oima, éditions Ki-Oon

Résumé : Shoya commence à s’ouvrir et commence à avoir des amis. Par-contre, il n’a rien compris de la déclaration de Shoko. Il va faire une sortie au parc d’attractions avec ses amis, mais découvre avec stupeur que c’est Naoka qui organise tout et prend les choses en mains, mais jusqu’où ?

Mon avis : Ce tome 4 est encore plus touchant que les autres.

On voit Shoya très timide par rapport à Shoko et s’ouvrant peu à peu aux autres.

Naoka semble revenue pour le meilleur mais aussi pour le pire. Mais en écoutant cette dernière, Shoya découvre peu à peu ce que peuvent ressentir les autres et se mettre à leur place. Et quand Yuzuru, la petite sœur de Shoko, va mal mais cache sa souffrance, il se trouve touché par son mal-être et voudrait tout faire pour l’aider. Mais comment faire ?

Peu à peu, des personnages perdent leur X sur le visage, révélant un nom et une apparence, montrant ainsi le cheminement de Shoya qui commence à regarder les gens pour ce qu’ils sont, à se laisser aller à l’amitié, et acceptant de garder leur souvenir au lieu de se sentir seul replié sur lui-même.

En découvrant la cause de la tristesse de Yuzuru, traitée avec beaucoup de pudeur, il va se rendre compte que l’amitié permet de compter les uns sur les autres. Et le lecteur découvre aussi pourquoi la mère de Shoko peut sembler aussi froide, face aux épreuves traversées.

Une série manga qui se bonifie de tome et tome, qui parle de handicap mais aussi d’amitié face aux épreuves de la vie.