Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alcatraz contre les infâmes Bibliothécaires

Alcatraz contre les infâmes Bibliothécaires

« Alcatraz contre les infâmes Bibliothécaires » de Brandon Sanderson, éditions Le Livre de Poche.

Résumé : Alcatraz est un jeune garçon de 13 ans qui a un nom de prison, va de famille d’accueil en famille d’accueil, détruit tout ce qui l’entoure et qui va recevoir pour son anniversaire un cadeau original de ses vrais parents : de sable ! Un grand-père inconnu et farfelu débarque sans prévenir chez lui et l’emmène dans d’improbables aventures…

Mon avis : Un roman enjoué où l’auteur, le narrateur et le héros ne sont qu’une seule et même personne ! Alcatraz adore se jouer du lecteur et des codes de lecture, rajoutant des descriptions et des apartés pour faire traîner le récit, commençant un chapitre par des réflexions pour laisser le lecteur en haleine alors que le chapitre précédent se terminait par une action, ou proposant des réflexions sur les ficelles du métier d’écrivain et un jugement sur le jeune homme qu’il était au moment de l’histoire. Le lecteur se retrouve alors avec plaisir dans un monde où Alcatraz appartient à une lignée de héros oculateurs, où son défaut de brise-tout se transforme en talent improbable et où le monde que nous connaissons est dirigé par d’infâmes bibliothécaires qui font de la rétention d’informations et cachent la vérité. On découvre qu’il ne faut pas se fier aux apparences et que les bibliothécaires font en fait partie des forces occultes. On passe un bon moment de lecture avec ce roman plein d’humour. Clin d’œil : les apprentis bibliothécaire n’ont que trois tâches à apprendre : 1) apprendre la classification ultracompliquée de Dewey 2) apprendre à utiliser les crochets à livres 3) trouver plein d’idées de tortures. Un vrai métier de psychopathe !