Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quartier lointain, Tome 2

Quartier lointain, Tome 2

« Quartier lointain, Tome 2 » de Jirô Taniguchi, éditions Casterman, collection Casterman écritures

Résumé : On avait quitté Hiroshi qui commençait à connaître le passé de ses parents et de leur rencontre, on le retrouve écoutant sa grand-mère lui donner plus d’informations. Son père est resté en ville pour aider la mère de sa femme, et en fait il n’a pas pu réaliser ses rêves. Il veut tout faire pour éviter la fuite de son père. Il le suit dans ses voyages, découvre qu’il va rencontrer une jeune femme, mais qu’elle n’est pas un danger pour sa famille. Il ne sait donc toujours pas pourquoi son père va disparaître. Entretemps, il passe un merveilleux été amoureux. Le jour où son père doit fuir, il l’attend à la gare et tente en vain de le retenir, mais son père décide malgré tout de partir pour essayer de réaliser ses rêves. Terriblement malheureux et déçu de n’avoir pas réussi à retenir son père, Hiroshi rompt avec son amie et va se soûler. Sous les effets de l’alcool, il retourne au cimetière et s’endort. Au réveil, il est redevenu adulte, il décide de retourner chez lui et de prendre plus de temps pour sa famille. Sur son chemin, il va penser croiser son père, et à son arrivée il va ouvrir un colis envoyé par son ancien ami Daisuké, il s’agir de son roman qu’il dédicace « au voyageur du temps ».

Mon avis : Un deuxième tome qui clôt de façon magistrale l’histoire. On comprend qu’on ne peut pas changer le destin, même si on y met toute son âme et toute sa volonté, mais que revivre son passé permet de faire le point sur sa propre vie et aspirations. Comprenant que son père a fui pour réaliser ses rêves, Hiroshi prend aussi conscience de sa fuite à l’égard de sa propre famille. S’il n’a pas pu convaincre son père, il peut changer sa vie et essayer de vivre une vie meilleure. Le clin d’œil de la dédicace du « voyageur du temps » montre en somme que le retour dans le passé était prévu dans le destin pour faire mûrir Hiroshi, et permet aussi au lecteur de savoir que Daisuké a pu devenir écrivain, réalisant ses rêves de jeunesse, rappelant à chacun qu’il ne faut pas renoncer à ses aspirations de jeunesse, et tout faire pour les réaliser. Le papillon qui préside aux transformations d’Hiroshi en jeune homme puis en adulte est la métaphore de la transformation de l’âme et de son envol vers une vie meilleure.