Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Silhouette

Silhouette

"Silhouette" de Jean-Claude Mourlevat, éditions Gallimard, collection Scripto.

Résumé : 10 nouvelles dont la chute est très souvent surprenante : une femme qui joue une silhouette dans un film, un chat enfermé dans une maison, une vengeance d'une humiliation de jeunesse, des assassinats de violeurs, un récit doux-amer de vacances en Bretagne, un homme obsédé par l'accord du participe qui rencontre un autre homme obsédé par la propreté, un trou de mémoire d'un acteur qui lui fait retrouver sa fille et sa femme, un oncle homosexuel, une femme amoureuse de la poésie qui perd la mémoire et oublie tous les poèmes appris, un homme qui se fait voler son manuscrit et voit que son voleur a été publié.

Mon avis : Du grand art, comme toujours avec Jean-Claude Mourlevat ! Les nouvelles sont ciselées, convoquant l'absurde et le drame. Des fables cruelles, qui font toujours mouche. "Silhouette" m'a touchée, avec la femme qui se rend compte qu'elle louchait pendant le tournage et que rejaillit d'elle une image négative et dépréciative. "Case départ" où la situation qu'on se donne toutes les peines d'éviter survient inexorablement, j'avais d'ailleurs entendu Jean-Claude Mourlevat la lire à des élèves lors d'un Salon du livre, et la fin était totalement inattendue. Et la dernière nouvelle "Un escroc", sublime mise en abyme faisant croire que l'auteur a volé ses nouvelles à un anonyme dans le TGV, est un petit bijou qui clôture le recueil. Des nouvelles à lire aux élèves à voix haute, et à proposer aux professeurs de lettres pour les nouvelles à chute.